09/02/2020 09:30

Thaïlande : L'assaillant a finalement été abattu ce matin par la police après avoir fait 26 morts et 42 blessés et résisté toute la nuit avec des armes de guerre

09h30: La tuerie perpétrée par un soldat dans le nord-est de la Thaïlande a fait 27 morts, dont l'assaillant, a annoncé le Premier ministre. Les motivations du tueur sont d'ordre "personnel" et que l'événement est "sans précédent" dans le pays, a déploré Prayut Chan-O-Cha.

07h33: L'assaillant a été abattu ce matin par la police après avoir dévalisé un arsenal et massacré au moins vingt personnes, un périple sanglant qu'il a commenté sur Facebook et qui a tenu le pays en haleine pendant presque 17 heures. On ignore le nombre de personnes restées piégées à l'intérieur du centre commercial Terminal 21 à Nakhon Ratchasima - ville également connue sous le nom de Korat - dans le nord-est du pays, où le tireur a résisté toute la nuit, équipé d'armes d'assaut dérobées dans sa caserne.

Des rafales de coups de feu ont retenti au lever du jour, quelques heures après que les forces de l'ordre eurent pris d'assaut le rez-de-chaussée et libéré des dizaines de clients paniqués et choqués. Le tireur, un officier subalterne de l'armée identifié comme l'adjudant-chef Jakrapanth Thomma, avait relayé son massacre sur son compte Facebook.

L'assaillant a été tué vers 02H00 GMT, a déclaré à l'AFP le chef de la division criminelle de la police, Jirabhob Bhuride. Selon un porte-parole de la police, il a été abattu par des commandos d'élite des forces de sécurité au cours d'une opération qui a mobilisé plusieurs centaines d'hommes.

«Le bilan officiel est de 20 morts et 42 blessés, dont 9 ont été admis en chirurgie», a déclaré aux journaistes Narinrat Pitchayakamin, un médecin de Korat, corrigeant un bilan initial de 21 morts.

23h08: Durant l’assaut du centre commercial, les forces de l’ordre et le preneur d’otages ont échangé de nombreux tirs dans le parking à plusieurs niveaux du bâtiment. Tout de même, selon la chaîne locale Thairath, le militaire a réussi à prendre la fuite. Selon le correspondant de la chaîne sur les lieux, le militaire a provoqué un incendie en tirant sur une bonbonne de gaz après quoi il a disparu du bâtiment. Un photographe de Reuters rapporte qu’après les tirs deux blessés ont été évacués du centre commercial

20h47: Après avoir fouillé quatre étages du centre commercial, les forces spéciales n’ont pas encore trouvé l’assaillant ni les otages.

19h09: Au moins 20 personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées  dans le nord-est de la Thaïlande dans une fusillade perpétrée par un militaire. Muni d’un lance-grenades et d’une arme automatique, il a également pris 16 personnes en otages dans un centre commercial. La police a lancé une opération afin de les libérer.

D’après les informations des médias, au cours de l’assaut du centre commercial, les forces spéciales et la police ont fouillé les trois premiers étages du bâtiment sans pour autant trouver les otages.

Plus tôt dans la journée, des médias ont signalé que le militaire avait pris 16 personnes en otages au quatrième étage du centre commercial Terminal 21.

18h31: Dans l’attente du début de l’opération visant à libérer les otages, la police nationale a demandé aux médias de suspendre leurs directs depuis la scène.Le chef de la police nationale thaïlandaise s’est adressé aux médias avec la demande de suspendre leurs reportages en vue d’une opération spéciale pour libérer les otages qui doit débuter dans les heures à venir.

17h11: Dans une vidéo, qui a été supprimée depuis, Jakrapanth Thomma, portant un casque de l'armée, filmait depuis sa jeep en disant "Je suis fatigué (...) Je ne peux plus appuyer mon doigt", mimant la forme d'une gâchette avec sa main. Des photos d'un homme portant un masque de ski et brandissant un pistolet ont également été postées. "Le tireur a utilisé une mitraillette pour tirer sur d'innocentes victimes dont beaucoup ont été blessées ou tuées", a expliqué un porte-parole de la police, Krissana Pattanacharoen.

Le ministère de la Défence a indiqué que les forces de sécurité avaient bouclé le centre commercial Terminal 21, où un incendie est en cours, et que le tueur restait en fuite. La Thaïlande est l'un des pays les plus armés au monde.

Plusieurs fusillades dans des tribunaux à la fin de l'année dernière avaient provoqué l'inquiétude à propos du grand nombre d'armes en circulation dans le pays d'Asie du Sud-Est. Une autre affaire a eu un grand retentissement en Thaïlande le mois dernier, lorsqu'un braqueur masqué avait dévalisé une bijouterie, tuant trois personnes dont un garçon de deux ans.

17h04: D’après le quotidien Khao Sod, un groupe de soldats d'une unité des forces spéciales se trouve à l'intérieur du centre commercial pour tenter de neutraliser ou d’arrêter le preneur d’otages. La police a également escorté sur les lieux sa mère dans l'espoir qu'elle puisse le convaincre de se rendre.

16h12: La direction de Facebook a déclaré avoir supprimé le compte du militaire qui a posté des photos et des vidéos durant son attaque contre des civils dans la ville de Nakhon Ratchasima. «Nos pensées vont aux victimes, à leurs familles et à la communauté touchée par cette tragédie en Thaïlande. Il n'y a pas de place sur Facebook pour les personnes qui commettent ce type d'atrocité, et nous ne permettons pas aux gens de louer ou de soutenir cette attaque», a déclaré un représentant de la société.

16h04: Avant d’entrer dans le centre commercial, le militaire a tiré contre le bâtiment avec un lance-grenades tuant et blessant plusieurs personnes. Le tir a également provoqué un incendie qui n’a été maîtrisé que récemment, indique la chaîne Thai PBS.

15h46:  Selon les autorités, « le tireur a utilisé une mitraillette pour tirer sur d’innocentes victimes dont beaucoup ont été blessées ou tuées ». Le services d’urgence ont annoncé, dans l’après-midi, un bilan de dix-sept personnes tuées. Les forces de l’ordre ont bouclé le centre commercial Terminal 21, mais le militaire reste en fuite pour le moment. 

15h22: Le Premier ministre thaïlandais, Prayut Chan-o-cha, a déjà réagi à l’attaque. Il dit «suivre de près» la situation et a demandé à la police et aux militaires d’arrêter l’assaillant: «Nous ne savons pas pourquoi il a fait cela. Il semble qu'il soit devenu fou», a en outre déclaré le porte-parole du ministère de la Défense Kongcheep Tantrawanit.

14h20: Ce que l'on sait sur la situation sur place

L'homme s'est engouffré armé dans un centre commercial de la ville de Korat, une localité du nord-est de la Thaïlande, avant de se rendre responsable d'un vrai carnage. Un soldat thaïlandais a tué ce samedi « de nombreuses » personnes à l'arme automatique, a annoncé un porte-parole de la police, qui évoque « plus de dix morts ». Des explosions ont également retenti dans le centre commercial.

« Le tireur a utilisé une mitraillette pour tirer sur d'innocentes victimes dont beaucoup ont été blessées ou tuées », a ajouté le porte-parole. Il a été identifié par la police comme l'adjudant-chef Jakapanth Thomma. Les médias locaux, qui évoquent au moins 12 morts, rapportent qu'il a notamment tué son supérieur ainsi que deux soldats dans sa base militaire, avant de voler un véhicule et de se rendre dans le centre commercial.

Le journal Thai Rath indique aussi que l'homme s'est filmé pendant la tuerie et a également posté sur les réseaux sociaux un selfie de lui, devant le supermarché en flammes. Des photos et vidéos sur les réseaux sociaux montraient des scènes de panique, des personnes en train de fuir et ce qui ressemble à des rafales d'arme automatique.

14h02: Plusieurs personnes ont été tuées et blessées ce samedi 8 février dans le nord-est de la Thaïlande dans une fusillade perpétrée par un militaire, indiquent des médias. Un militaire thaïlandais a tué ce samedi 8 février au moins 12 personnes et en a blessé plusieurs autres dans la ville de Nakhon Ratchasima, dans le nord-est du pays, rapportent les médias locaux. Selon le quotidien Khao Sod, le soldat identifié comme le sergent Jakkrapanth Thommaa a volé un véhicule Humvee de sa base militaire après quoi il a ouvert le feu contre des civils dans les rues de la ville. Au cours de son attaque, il postait des photos sur son compte Facebook. «Je suis fatigué maintenant», a déclaré le militaire à la caméra

13h58: Le soldat qui a déjà tué 12 personnes aurait pris des otages et diffuse le massacre en direct sur Facebook sans être censuré

13h46: Selon le quotidien Khao Sod, le soldat identifié comme le sergent Jakkrapanth Thommaa a volé un véhicule Humvee de sa base militaire après quoi il a ouvert le feu contre des civils dans les rues de la ville. Au cours de son attaque, il postait des photos sur un réseau social.

13h41: L'homme tire toujours sur la foule: Déjà 12 morts et une citerne de carburant a explosé

13h38: Le tireur aurait également fait exploser une citerne de carburant, et ouvert le feu sur les passants à l'extérieur du centre commercial. Selon des témoignages publiés sur les réseaux sociaux, il se serait réfugié à l'intérieur du centre commercial avec des otages.

13h33: Un militaire a ouvert le feu il y a quelques minutes dans un centre commercial de la ville de Korat, dans le nord-est de la Thaïlande. Selon les médias locaux, de «nombreuses» victimes seraient à déplorer. Des vidéos circulant actuellement sur les réseaux sociaux laissent entendre de nombreuses détonations.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Kylen_chan
8/février/2020 - 22h46
Le Zef a écrit :

Sauf chez JMM ;merci!

Oui merci JMM, et Twitter Thailande

ça se passerait aux USA ça ferait la Une des chaînes, mais comme c'est en Asie, les médias s'en moquent ou quoi? smiley

Portrait de Le Zef
8/février/2020 - 16h05
Kylen_chan a écrit :

Visiblement cette tragique info n'intéresse aucune "chaîne info" française. On se demande à quoi elles servent! smiley 

Sauf chez JMM ;merci!

Portrait de Kylen_chan
8/février/2020 - 14h46

Visiblement cette tragique info n'intéresse aucune "chaîne info" française. On se demande à quoi elles servent! smiley 

Portrait de Jejedu69
8/février/2020 - 13h53 - depuis l'application mobile

Le monde est fou !!