09/02/2020 17:44

Tempête Ciara - 42 départements sont désormais placés en vigilance orange par Météo France en raison des vents violents - Rafale enregistrée à 161 km/h à Barfleur dans la Manche

La direction de Easy Jet précise dans un communiqué adressé à jeanmarcmorandini.com:

En raison des conditions météorologiques difficiles causées par la tempête Ciara, easyJet, comme d'autres compagnies aériennes, a vu son programme de vol perturbé hier (9 février). Du fait du déplacement des avions et des équipages, une partie de notre programme de vol d'aujourd'hui (10 février) est également perturbée. Nous faisons tout notre possible pour minimiser l'impact de la perturbation sur nos clients et pour proposer des alternatives aux voyageurs. Les clients ayant vu leur vol annulé, ont la possibilité de transférer leur vol gratuitement ou de se faire rembourser. Nous avons également mis à disposition des chambres d'hôtel et des repas pour les clients lorsque nécessaire. Nous conseillons aux passagers qui doivent prendre l'avion aujourd'hui de vérifier le statut de leur vol sur "Flight Tracker" à www.easyjet.com/en/flight-tracker pour obtenir des informations en temps réel. La sécurité et le bien-être de nos clients et de notre équipage sont notre priorité absolue. Bien que cela soit hors de notre contrôle, nous tenons à nous excuser auprès de nos passagers pour toute gêne occasionnée. 

17h39: Selon les indiscrétions du Parisien, le match PSG-Lyon qui doit se tenir au Parc des Princes aura bien lieu ce soir malgré les rafales à plus de 100 km/h qui sont attendues ce soir sur l'Île de France. Une réunion s'est tenue à 17 heures au Parc des Princes entre les différentes instances décisionnaires qui ont décidé de maintenir la rencontre. A l'étranger, les championnats belges et néerlandais ont, eux, ordonné le report complet de la journée prévue ce week-end. 

17h11: Les relevés effectués au sommet de la tour Eiffel font état de rafales dépassant les 131 km/h en ce moment-même . L'édifice a d'ailleurs été fermé au public pour des raisons de sécurité.

16h56: À Lille comme à Boulogne-sur-Mer, parcs et jardins sont fermés toute la journée de dimanche, tandis qu'à Calais, la jetée ouest de la plage, lieu apprécié des promeneurs, est fermée depuis samedi soir. Les sauveteurs en mer bénévoles de Calais ont dénoncé dimanche des comportements "inconscients" de la part de "véliplanchistes et amateurs de sport de glisse", sortis en mer malgré la tempête et les multiples appels à la prudence.

16h36: Les trains à grande vitesse roulent en Belgique à allure réduite. Quelques petits incidents ont déjà été répertoriés sur le rail, mais le trafic ferroviaire est épargné sur les grands axes, indique la SNCB dimanche vers 15h30. Les trains à grande vitesse (Thalys, Eurostar et certains trains IC) roulent dimanche à allure modérée, soit au maximum à 170 km/h, contre 200 km/h en temps normal. Des retards de quelques minutes sont donc à attendre. Les trains circulant habituellement sur la ligne à grande vitesse depuis les Pays-Bas ont été transférés à 16h00 vers une voie classique.

16h32: Keraunos, l'observatoire français des tornades et orages violents, a déjà relevé jusqu'à 161 km/h dans la Manche, à Barfleur.

16h17: 42 départements sont désormais placés en vigilance orange par Météo France en raison des vents violents. Sont rajoutés : l'Ille et Vilaine, le Territoire de Belfort, le Doubs, la Haute-Saône, la Côte d'or et les deux départements corses

Les rafales de vent vont continuer de s'intensifier sur les régions du Nord-Ouest du pays en cette fin d'après-midi. Elles atteindront 100 à 120 km/h dans l'intérieur, localement 130 km/h en particulier sur l'extrême nord. 110 à 140 km/h sont attendus sur les régions littorales, localement plus sur certains caps exposés.
Ces violentes rafales de vent vont ensuite s'étendre à toute une partie Nord de la France, Grand-Est compris, avant la fin de nuit de dimanche à lundi.
Sur les crêtes vosgiennes, les rafales pourront atteindre 160 km/h.
Le vent commencera à faiblir sur ces régions par l'ouest en fin de nuit puis en matinée de lundi. Il restera néanmoins soutenu en journée de lundi.
Dans la journée de lundi, le vent va par contre se renforcer progressivement sur les Alpes ainsi qu'en Corse. Sur cette île, les rafales atteindront 130 à 160 km/h en fin d'après-midi sur le Cap Corse. Au plus fort de l'événement dans la nuit de lundi à mardi, on attend des rafales proches des 200 km/h au Cap Corse, ponctuellement jusqu'à 130 à 160 km/h sur le littoral Est de l'île ainsi que sur le relief.
Phénomène aggravant : dans un contexte de sols détrempés, notamment suite aux récentes crues, des chutes d'arbres sont à craindre.
En marge des départements placés en vigilance orange, le vent soufflera également très fort avec quelques rafales proches des 100 km/h localement.
VAGUES-SUBMERSION :
La tempête "CIARA" située au nord de l’Écosse, se décale rapidement vers le nord-est, elle est prévue au nord-ouest de la Norvège dans la nuit de dimanche à lundi. Les forts vents de Sud-Ouest se maintiennent sur la Manche et autour de la Bretagne et contribuent à générer de très fortes vagues en provenance du Sud-Ouest, puis de l'Ouest. Ces vagues se propagent jusqu'au fond du golfe de Gascogne la nuit prochaine et s'amplifient en journée de lundi.
Dans un contexte de forts coefficients de marée (coefficient 98 pour dimanche soir et 103 pour lundi matin), les forts déferlements associés à ces très fortes vagues, combinés à une surélévation du niveau de la mer (surcote), risquent d'engendrer des submersions sur les parties exposées ou vulnérables du littoral des départements placés en vigilance "vagues-submersion". L'intensité du phénomène sera plus marquée au moment des pleines mers.

14h02: Environ 120 vols au départ et à destination de l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol ont été annulés en raison de la tempête Ciara qui touche dimanche le nord-ouest de l'Europe, a indiqué un porte-parole de l'aéroport. Ces annulations concernent notamment des vols des compagnies aériennes KLM, British Airways, EasyJet et Lufthansa. KLM avait déjà annoncé samedi annuler 40 vols européens en prévision de la tempête. D'autres annulations, ainsi que des retards, pourraient encore avoir lieu dans la journée, a précisé le porte-parole d'Amsterdam-Schiphol, l'un des plus importants "hubs" aériens d'Europe.

13h39: La tempête Ciara et les forts courants aériens ont permis à trois vols commerciaux de battre de nouveaux records de vitesse entre New York et Londres. Ainsi, un Boeing 747 de British Airways a rallié JFK à Heathrow en 4h56 au lieu des 6h13 estimés, selon les données de Flightradar. Sans le savoir, il était talonné de près par Airbus puisqu'un A350 de Virgin Atlantic a mis 4h57 au lieu de 6h10 pour réaliser le même trajet. Le constructeur américain a donc gagné d'une minute. Un troisième vol a été fait en moins de 5 heures. Il s'agit d'un A350 également, affrété par Virgin Atlantic, qui a rallié New York à Londres en 4h59.

10h11: La forte tempête hivernale Ciara précipitait de fortes pluies sur les îles britanniques dimanche matin, faisant route vers le nord de l'Europe et laissant quelques dégâts derrière elle. En Écosse, trois personnes ont été blessées lors de l'effondrement du toit d'un pub à cause de la tempête, selon l'agence de presse PA. Ciara devrait être le plus fort phénomène météorologique de ce genre à frapper le pays depuis 2013, avec des rafales allant jusqu'à 130 km/h. Le Met Office, le service national britannique de météorologie, a mis en garde contre un risque d'inondations, de débris volants ainsi que de fortes vagues dans les régions côtières.

Plusieurs services de ferry ont été annulés. En Allemagne, la tempête, qui y porte le nom de Sabine, devrait atteindre le nord et le centre du pays durant la journée de dimanche, avant d'en faire de même sur le sud du pays tôt lundi matin.

La Deutsche Bahn, la compagnie ferroviaire du pays, a déclaré qu'elle se préparait à des perturbations de la circulation des trains, notamment à cause d'arbres tombés sur les voies. Les aéroports dans les villes de Francfort et de Berlin s'attendent également à ce que la tempête affecte leurs opérations.

Ciara devrait frapper la Belgique à 10h00 dimanche et affecter l'ensemble du pays pendant environ 24 heures. Les rafales devraient atteindre des vitesses allant jusqu'à 130 km/h. Aux Pays-Bas, le service météorologique a exhorté les conducteurs à laisser leur caravane à domicile, tandis que la fédération de football a annulé tous les matchs prévus dimanche. Par mesure de précaution, KLM a annulé des dizaines de vols européens depuis et vers l'aéroport d'Amsterdam Schipol, dont un vers Bruxelles.

09h53: Une soixantaine de vols au départ ou à destination de l'aéroport de Bruxelles ont été annulés. Ces annulations concernent les vols de Lufthansa depuis et à destination de Munich et Francfort (Allemagne), d'Eurowings (Stuttgart, Allemagne), de KLM (Amsterdam), de British Airways (Londres), ainsi que 38 vols de Brussels Airlines depuis et à destination du Royaume-Uni.

07h23: Météo France a placé 35 départements en vigilance orange à cause de la tempête Ciara qui va générer de très fortes rafales de vent allant jusqu'à 140 km/h. Le nord de la France est particulièrement concerné. Les départements en alerte sont les suivants : Aisne, Ardennes, Aube, Calvados, Côtes-d’Armor, Eure, Eure-et-Loir, Finistère, Loire-Atlantique, Loiret, Manche, Marne, Haute-Marne, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Morbihan, Moselle, Nord, Oise, Orne, Pas-de-Calais, Bas-Rhin, Haut-Rhin, Paris et petite couronne, Seine-Maritime, Seine-et-Marne, Yvelines, Somme, Vosges, Yonne, Essonne et Val-d’Oise.

La tempête Ciara est attendue sur la moitié nord de l'Hexagone à partir de ce dimanche avec des rafales de vent qui atteindront jusqu'à 130 km/h sur le littoral et s'accompagneront d'importantes précipitations. "La différence de pression entre le nord de l'Écosse (945 hPa) et le sud de la France (1030 hPa), soit une différence de près 75 hPa sur moins de 2.000 km, induira des vents particulièrement violents sur les îles britanniques dès samedi soir", explique Météo France.

Si la tempête Ciara touchera les îles britanniques dès samedi soir, le vent se renforcera dans le nord de la France, notamment sur le littoral de la Manche et de la mer du Nord, à partir de dimanche matin.

Des rafales comprises entre 100 et 110 km/h y sont attendues, précise Météo France. Dans les terres, les rafales atteindront 70 km/h localement.

Dans l'après-midi, la dépression continuera de s'étendre, touchant l'ensemble de la Normandie et des Hauts-de-France. Elle concernera progressivement dans toute la moitié nord du pays, de la Bretagne au Grand-Est.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de zig et puce
9/février/2020 - 23h40
Sergent tirailleur Highway a écrit :

@Panurge C'est un coup sûr 2 depuis plusieurs années normalement.

Attention il faut savoir que les dépressions européennes de types "cœur froid " pour faire simple  comme Ciara en ce moment  ont pour origine l'institut de météo allemande (qui donnent également un nom aux anticyclones )et ne sont pas tenu de jouer l'alternance dans les dénominations

Contrairement aux phénomènes cycloniques qui eux y sont tenus ,ces derniers sont nommés/baptisés ,en ce qui concernent l'Atlantique Nord,   par les américains , plus spécialement par l'institut situé en Floride 

 

Portrait de hummerH2
9/février/2020 - 19h34
Panurge a écrit :

Pourquoi utilisent-ils des prénoms féminins pour nommer les incidents climatiques ??

Il me semblait que les tempêtes historiques,  Lothar et Martin celles de 1999 ou la tempête Klaus de 2009 avaient pourtant marqué les esprits ...smiley

Portrait de Angelussauron
9/février/2020 - 18h45

Pourvu que l’échafaudage de Notre Dame résiste car même si il a été renforcé il est toujours là et c'est maintenant le seul danger pour Notre Dame. Normalement il résiste à 90Km/h de vent hors là plus de 131Km/h à la Tour Eiffel et les vents les plus violents sont attendu entre 22h et 4h du matin.

 

J'espère que personne ne sera inconscient et ne sortira pendant la période la plus violente de la tempête.

Portrait de Sergent tirailleur Highway
Panurge a écrit :

Pourquoi utilisent-ils des prénoms féminins pour nommer les incidents climatiques ??

@Panurge C'est un coup sûr 2 depuis plusieurs années normalement.

Portrait de Bigpower
8/février/2020 - 17h21
Mortimer a écrit :

Mdr ! A la première lecture j'ai lu "La tempête Schiappa".  smiley

Et moi j'ai lu "la tempête Charia " !

C'est pire !  Et pas forcément moins vrai...