06/02 10:31

Les médicaments sans ordonnance vont-ils bientôt être vendus sur la plateforme Amazon ? - Les pharmaciens inquiets - VIDEO

Hier, un projet de loi a été présenté en Conseil des ministres pour faciliter la vente en ligne de médicaments sans ordonnance. Sa principale disposition inquiète les pharmacients : la possibilité de stocker les médicaments vendus en ligne dans des locaux extérieurs à l'officine et non médical.

"Le style de plateforme Amazon, c'est qu'ils ne vont pas se contenter de ces médicaments [sans ordonnance]. Aux Etats-Unis, ils sont déjà en train d'investir dans le médicament remboursable", s'inquiète le président de l'Union des syndicats de pharmaciens d'officine sur M6.

La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a tenu à rassurer la profession. "Il est clair qu'Amazon, ce n'est pas la vision du gouvernement. Nous ne souhaitons pas que des plateformes vendent des médicaments comme on vend des livres", a-t-elle déclaré sur BFMTV.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de air pur
7/février/2020 - 08h30
pypatche a écrit :

Arretez  les pharmaciens , certaines officines dans les métropoles ,  se font  un pognon de dingue , ils sont à la tête de plusieurs pharmacie , Lemaire ferrait bien de s'y pencher pour étudier  ça , à la loupe  ! et  Pourquoi ? Comment ? 

la réponse est dans les honoraires de dispensation, taxe versée aux pharmaciens lorsque vous allez chercher des médicaments prescrits sur ordonnance, pour un médicament comme le Kardégic, dans certains cas, sur une boite à 2,05 euros le pharmacien perçoit 6,68 euros de commission versée par la sécu et votre mutuelle.

Portrait de galileo
6/février/2020 - 12h16

Que ce soit à l'épicerie.... euh, pardon!, à la pharmacie du quartier ou en ligne, le produit sera le même, et  en plus ça évitera de choper le coronavirus en faisant la queue à l'épicerie...... ahhh!!!! encore pardon !!!! , à la pharmacie .

Portrait de air pur
6/février/2020 - 11h40

je trouve vraiment les députés LREM au top, il y a quelques jours ils demandent aux pharmaciens de retirer des rayons l'aspirine etc... pour qu'ils ne soient plus en libre service et parallèlement ils vont ouvrir à la vente par internet les mêmes produits; Super fort !

Portrait de nantes55
6/février/2020 - 11h36

Ce gouvernement nous prends pour des cons!

il dénonce les GAFA qui ne payent pas leurs impôts en France et leur donne le moyen de se faire encore plus de fric au détriment des pharmaciens

ou est la logique?