31/01/2020 08:41

Macron et le T-Shirt anti-LBD: Le coup de gueule d'un syndicat ce matin chez Bourdin qui offre un T-Shirt sur les 59 suicides dans la police au Président - Vidéo

Les syndicats policiers et l'opposition sont vent debout contre Emmanuel Macron depuis la publication jeudi d'un cliché montrant le chef de l'Etat poser avec un t-shirt dénonçant les violences policières au côté du dessinateur Jul, au festival BD d'Angoulême. Le vêtement de la discorde représente un Fauve (comme les récompenses attribuées à Angoulême) éborgné.

En dessous, on peut lire l'inscription "LBD 2020", référence au lanceur de balles de défense (LBD) et à l'acronyme choisi pour l'année de la BD (BD 2020). Le cliché a immédiatement enflammé la Toile. Et fait réagir l'opposition. De droite: «un outil de propagande antipolice qui n'a rien à faire entre les mains du Président de la République», selon le député LR Eric Ciotti. Comme de gauche : «le président banalise les violences policières», d'après le chef de file de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon.

Ce matin, sur RMC, chez Jean-Jacques Bourdin, Linda Kebbab de Unité Police a poussé un gros coup de gueule contre cette photo en offrant en direct un autre T-Shirt au Président de la République pour cette fois dénoncer les suicides dans la police. Un moment très fort...

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de B612
31/janvier/2020 - 17h27

C'était prévisible... Manu joue avec le feu, et ça avait commencé bien avant qu'il soit élu, quand il avait déjà des propos méprisants envers des gens du Peuple. Je crois qu'il se moque de l'impact que peuvent avoir ses actes et paroles. Il en devient presque dangereux pour ce pays.

Il a réussi l'exploit de faire sortir les français lambda dans la rue, ce qui est assez inédit. Ca a donné les Gilets Jaunes, et ça dure depuis plus d'un an. Il est assis sur une poudrière, et trouve aujourd'hui le moyen de froisser ceux qui sont le seul rempart entre lui et la contestation sociale qui est de plus en plus affirmée. Pour l'instant les forces de l'ordre tiennent bon, mais si un jour ce n'est plus le cas, ça va etre open bar. Et je ne serais pas étonné qu'il finisse la tete au bout d'une pique, et pas que lui d'ailleurs.

Portrait de biscoto
31/janvier/2020 - 13h21 - depuis l'application mobile

ce Macron s'est tirer encore une balle dans le pied!!! je plains les gens qui ont voté pour ce phénomène.

Portrait de hummerH2
31/janvier/2020 - 12h30
Voldemord a écrit :

Un suicide est toujours multifactoriel, le travail rentre en compte dedans, ce n'est pas que des raisons familiales mais des raisons vitales , de plus le taux de suicide est plus élevé dans la police que dans la vie civile, donc c'est parlant 

 

Vous savez que le taux de suicide chez les vétérinaires est 4 fois plus important que la moyenne, et que c'est une des professions ou le taux de suicide est le plus important ?

 

En fait, l'explication est tristement simple : à l'image d'une profession comme celle de Policier, en cas d'idée suicidaire, ils ont ce point commun d'avoir tout ce qu'il faut sous la main pour passer à l'acte immédiatement !

Les policiers ont leur arme de service, les vétérinaires les produits pour euthanasier les animaux.

Portrait de Kevin 29
31/janvier/2020 - 10h48
Voldemord a écrit :

Un suicide est toujours multifactoriel, le travail rentre en compte dedans, ce n'est pas que des raisons familiales mais des raisons vitales , de plus le taux de suicide est plus élevé dans la police que dans la vie civile, donc c'est parlant 

 

Pas d'accord du tout. D'ailleurs je connais un policier suicidé en 2018, 100% sûr que c'était une affaire de couple puisque je connais l'histoire et petit commissariat de province où tout se passait bien. J'imagine qu'il était dans le décompte utilisé par certains syndicats puisqu'ils ne font pas la distinction. Après contrairement au reste de la population, les policiers ont une arme à disposition, tout comme beaucoup d'agriculteurs, suffit de péter un plomb et sur un geste d’impulsivité on commet l'irréparable.

Portrait de Kevin 29
31/janvier/2020 - 10h20
jeanseb54 a écrit :

Donc les 59 suicides sont du au travail ? J’en doute fort. D’ailleurs il y’a en a un on sait que la policière truandait. Alors combien de problèmes familiaux sont à l’origine des suicidés restant ?

Exact. C'est nauséabond d'inclure dans le décompte les policiers qui se sont suicidés pour raisons familiales.

Portrait de Azrael68
31/janvier/2020 - 09h20 - depuis l'application mobile

Macron n’a plus sa place en politique ! Il a décrédibilisé toutes les instances publique de notre pays ! Il est une honte pour notre pays !

Portrait de jeanseb54
31/janvier/2020 - 09h18 - depuis l'application mobile

Donc les 59 suicides sont du au travail ? J’en doute fort. D’ailleurs il y’a en a un on sait que la policière truandait. Alors combien de problèmes familiaux sont à l’origine des suicidés restant ?

Portrait de Merlinot49
31/janvier/2020 - 09h07

Ce qui est dommage, c'est que l'un et l'autre on raison. La police est à bout (trop d'heures, pas assez de moyen, etc...) et les violences de la part de la police deviennent de plus en plus banal (quoiqu'en disent certains).  Dommage, car aucun des deux ne le reconnaîtrons et donc ne se mettrons ensemble, pour une manif commune, ce qui serait un superbe pieds de nez à Castaner...