18/01/2020 13:02

A la veille d'une nouvelle manifestation, la PMA fait encore l'objet de nombreux débats - L'ouvrage "La PMA pour les nuls" revient sur 50 notions clefs à connaître !

Demain, les militants de "La manif pour tous" manifesteront à Paris pour montrer leur opposition à la PMA sans père et à la GPA. Il y a quelques jours, les sénateurs ont donné leur feu vert en commission à l'ouverture de la PMA pour toutes. Le projet de loi sera examiné en première lecture dans l'hémicycle du Sénat à partir du 21 janvier, avant un vote sur l'ensemble du texte le 4 février.

Alors que la notion de PMA pour Procréation Médicalement assistée fait la Une de l'actualité depuis plusieurs mois, savez-vous vraiment de quoi l'on parle ? Pas de panique, les éditions First viennent de publier un ouvrage intitulé "La PMA pour les nuls" et écrit par Maëlle Le Corre.

Présentation

Doit-on parler de PMA (procréation médicalement assistée) ou d'AMP (assistance médicale à la procréation) ? Les deux acronymes désignent-ils la même chose ? Et que faire de la FIV (fécondation in vitro) ou de la GPA (gestation pour autrui) ?

Si tout le monde a un avis sur la question et sait globalement en quoi la procréation médicalement assistée consiste, il existe de nombreuses subtilités qui rendent cette pratique cilinique plus complexe qu'il n'y paraît. 

Sujet d'actualité omniprésent dans les médias, la PMA suscite de nombreux débats bioéthiques : quand sera-t-elle ouverte aux couples lesbiens ? Et aux femmes célibataires ? En 50 notions clés, la journaliste Maëlle Le Correvous aide à mieux comprendre cette technique médicale.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Sergent tirailleur Highway

Je ne vois pas où est le problème. D'abord un homme prend des magazines dans une pièce aseptisée et ressort avec un flasque pleine d'un liquide blanc (bon à par peut être Rocco Siffredi, la flasque est né sera pas pleine). Après on récupère les ovules d'une femme qui a pris pleins de médicaments, mauvais pour la santé, pour être fertile. On injecte le liquide blanc dans les ovules obtenu. On pris que ça marche et 2j plus tard on implanté avec plusieurs techniques différentes (ex avec échographie).
Et puis, avec de la malchance, au bout de 9 mois on prend perpète. Sinon on recommence avec les ovules inseminées congelés.
Pas besoin d écrire un livre.

Portrait de Ka
18/janvier/2020 - 15h51

Vu que l'auteure est une militante LGBTQZRTIUQI+xx², on se doute que ce livre a été écrit en toute neutralité et impartialité.