12/01 07:46

Les autorités iraniennes ont brièvement arrêté, hier soir, l’ambassadeur du Royaume-Uni à Téhéran provoquant la colère de la Grande-Bretagne

Les autorités iraniennes ont brièvement arrêté l’ambassadeur du Royaume-Uni à Téhéran Rob Macaire hier, a indiqué le ministre des Affaires étrangères Dominic Raab. Selon la BBC, qui cite un média local, l’ambassadeur aurait été gardé un peu plus d’une heure. D’après le Daily Mail, l’ambassadeur a été arrêté pour avoir prétendument « incité » les manifestants à Téhéran qui exprimaient leur colère à l’égard des autorités après la catastrophe dont nombre de victimes étaient iraniennes. «L'arrestation de notre ambassadeur à Téhéran sans motif ni explication est une violation flagrante du droit international», a réagi le ministre britannique des Affaires étrangères Dominic Raab dans un communiqué.

Ce même jour, et selon des journalistes de l’Agence France-Presse (AFP) sur place, plusieurs centaines d’étudiants se sont rassemblés en début de soirée pour honorer les 176 passagers du Boeing ukrainien abattu mercredi « par erreur » par l'Iran, majoritairement iraniens et canadiens. Mais le rassemblement, à la prestigieuse université Amir Kabir de Téhéran, s’est transformé en manifestation de colère.

La foule a lancé des slogans dénonçant « les menteurs » et réclamant des poursuites contre les responsables du drame et ceux qui, selon les manifestants, ont tenté de le couvrir. La police iranienne a alors dispersé des étudiants qui ont scandé à Téhéran des slogans « destructeurs » et « radicaux » selon l’agence de presse iranienne Fars.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Mortimer
12/janvier/2020 - 09h59

Vous avez dit dictature? Mais non pas possible.