10/01 16:21

Tir de LBD pendant la manifestation à Paris hier: Le parquet ouvre une enquête pour "violences volontaires" - VIDEO

Le parquet de Paris a annoncé vendredi avoir ouvert une enquête après la diffusion d’une vidéo dans laquelle un policier semble tirer quasi à bout portant sur des manifestants avec un LBD lors d’échauffourées jeudi pendant le défilé contre la réforme des retraites.

L’enquête a été ouverte pour «violences volontaires par personne dépositaire de l’autorité publique» et confiée à l’IGPN, la «police des polices».

Cette vidéo de 37 secondes montre l’avancée des forces de l’ordre rue Saint-Lazare, à Paris, qui repoussent les manifestants, principalement à coups de tonfa (une matraque avec une poignée), avant qu’un policier équipé d’une arme semblant être un LBD ne tire sur la foule à environ un mètre de distance. Les images montrent ensuite un homme à terre.

Dans une déclaration à l’AFP, la préfecture de police a qualifié cette vidéo de «parcellaire et sortie de son contexte», celui de «violents heurts». «Les policiers et les gendarmes ont été pris à partie par des personnes violentes et ont riposté avec des moyens intermédiaires, lacrymogènes et lanceurs de balles de défense», a précisé la préfecture.

«Au cours de cette manœuvre, 16 membres des forces de l’ordre ont été blessés» et «aucune plainte pour une personne blessée par un tir de LBD n’a été à ce jour portée à la connaissance de la préfecture de police», conclut le communiqué.

«Ce que j’ai vu hier ce n’est pas du maintien de l’ordre mais la volonté de faire mal», a écrit sur Twitter Laurent Bigot, l’auteur et diffuseur de la vidéo.

Selon un responsable de l’IGPN interrogé en 2019 par l’AFP, il n’y a pas de distance minimale pour tirer et tout dépend de «l’estimation de la menace». Pour chaque tir, un rapport est rédigé pour en détailler les circonstances.

Arme non létale, le LBD est accusé d’avoir provoqué de graves blessures pendant les manifestations de «gilets jaunes». Le Défenseur des droits Jacques Toubon en a demandé à plusieurs reprises la suspension, en raison de sa «dangerosité».

«Les manifestations sont encadrées de manière très professionnelles par les forces de police qui parfois sont victimes de violences auxquelles ils répondent de manière proportionnée», a déclaré dans la matinée le secrétaire d’Etat Laurent Nunez en déplacement à Lille.

«Quand il y a des fautes, des investigations sont menées, il y a des sanctions et encore une fois je veux saluer le courage la détermination des policiers», a-t-il conclu.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Merlinot49
11/janvier/2020 - 09h17
CALVIN a écrit :

Bien évidemment les grgrévistes ou gilets jaunes sont des vilains casseurs.

Sortez la tête de votre cul il y a suffisamment de vidéos prouvant que des flics font pour bon nombre partis de ces casseurs.

C'est ainsi que l'on essaye de casser un mouvement national auprès de ras de la casquette comme Ninie76700 auquel le Q.I d'une moule  la ferait passer pour EINSTEIN

Quand tu vois les posts au sujet des personnes qui ont été percuté par une voiture de police.....tu demande beaucoup pour certains sur ce site smiley

Portrait de air pur
11/janvier/2020 - 08h58

a partir du moment  ou les forces de polices sont impunies, soutenues par le gouvernement et même une frange des Français, il n'y a qu'a lire les commentaires de ce blog, dans ces conditions le maintien de l'ordre bascule dans la violence injustifiée et cela ne peut qu'évoluer dans le mauvais sens.

Portrait de Soldats de Salamine
11/janvier/2020 - 08h10

Au début je plaignais nos FDO quand elles en prenaient plein la gueule par les islamo-racailles, d'ailleurs avec peu d'arrestations et de condamnations. Je me rend compte que quand il s'agit de manifestants blancs, femmes, personnes âgées et français ils s'en donnent à cœur joie avec leurs matraques et leurs LBD. Peu de blackbloks dans les blessés sés  Tout cela créé un sentiment de rejet vis à vis de la police. Dur avec le peuple et laxiste avec les racailles. 

Portrait de seb2746
10/janvier/2020 - 23h54

Le souci c'est que les policiers et gendarmes ne risquent RIEN.

Les juges sont aux ordres ( comment couvrir 1 juge qui a classé sans suite +2000 plaintes en -1 seconde avec preuves à l'appui ?) et l'igpn aussi (on ne scelle pas les armes pour effacer les preuves, des preuves accablantes sont oubliées, etc..)

- Le jeune tuer par grenade pour l'aéroport : relaxe

- Des centaines de vidéos de personnes blessés gravement : non lieu automatique

- Des centaines de vidéos des forces de l'ordre qui agressent sans raison valable : couvert par le ministère.

Et surtout, ordre de ne PAS se battre avec les casseurs, car eux ils sont violent, pas comme les GJ qui sont des moutons dociles et facile à tabasser pour se défouler.

Portrait de CALVIN
10/janvier/2020 - 22h19
Ninie76700 a écrit :

C'est sûr ils se feraient demolir par les grévistes !!! il ne faut quand même pas oublier qui détruit des vitrines de magasins, restaurants ...et les biens publics... la police (dans le cas des manifestations) est à bout ça fait maintenant plus d'un an que ça dure

Bien évidemment les grgrévistes ou gilets jaunes sont des vilains casseurs.

Sortez la tête de votre cul il y a suffisamment de vidéos prouvant que des flics font pour bon nombre partis de ces casseurs.

C'est ainsi que l'on essaye de casser un mouvement national auprès de ras de la casquette comme Ninie76700 auquel le Q.I d'une moule  la ferait passer pour EINSTEIN

Portrait de jarod.26
10/janvier/2020 - 17h01
déposez les armes messieurs les policiers ! smiley
Portrait de Ninie76700
10/janvier/2020 - 16h59
Panurge a écrit :

Si la police utilisée des matraques en carton et des balles en mousse rien de tout cela n'arriverait ! 

C'est sûr ils se feraient demolir par les grévistes !!! il ne faut quand même pas oublier qui détruit des vitrines de magasins, restaurants ...et les biens publics... la police (dans le cas des manifestations) est à bout ça fait maintenant plus d'un an que ça dure

Portrait de Panurge
10/janvier/2020 - 16h42

Si la police utilisée des matraques en carton et des balles en mousse rien de tout cela n'arriverait !