28/12 08:31

Clermont-Ferrand: Une femme transgenre victime d'une violente agression: "Ils m'ont traitée de pédé, de travelo avant de me donner des coups de pieds au visage"

Nathalie, une femme transgenre, a déposé plainte au commissariat de Clermont-Ferrand, une semaine après avoir été victime d'une agression transphobe , rapporte le quotidien La Montagne.

Samedi 21 décembre, en fin d'après-midi, dans le quartier des Vergnes, Nathalie fumait une cigarette au bas de l'immeuble d'une amie. Elle a raconté à l'association Queer Auvergne, qui a publié son témoignage sur Facebook, être tombée sur "une dizaine de jeunes qui ont commencé à la siffler la prenant pour une femme cis [le terme cisgenre désigne une personne qui se sent en accord avec le genre qui lui a été assigné à la naissance, ndlr]".

"Dès qu'ils se sont rendus compte que j'étais transgenre, ils ont commencé à m'insulter, à me traiter de sale trans, de pédé, de travelo. Puis un premier coup de pied dans le dos m'a fait tomber et j'ai reçu une pluie de coups de pied au visage principalement. J'en ai perdu le compte", a décrit dans son témoignage la femme transgenre de 53 ans.

Après avoir essayé de se réfugier dans l'ascenseur de l'immeuble, elle a affirmé qu'ils lui ont volé son sac à main qui contenait ses papiers et de l'argent. Elle a ensuite réalisé un scanner aux urgences où on lui a "décelé une fracture du plancher de l'orbite droit ainsi que des contusions multiples".

"Le pire c'est que les flics ont refusé de prendre ma plainte car il était tard et ils voulaient qu'on revienne le lendemain", s'est-elle indignée dans le post Faceook. La plainte a finalement été déposée ce vendredi matin. La préfecture du Puy-de-Dôme avait en effet déclaré qu’«une attention particulière» allait «être accordée à l’accueil de cette victime pour son dépôt de plainte». Ce «traitement inhabituel», Nathalie estime le devoir «à la pression médiatique. Beaucoup de médias se sont intéressés à mon histoire. Mais de nombreuses victimes de transphobie n’osent pas médiatiser leurs agressions».

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de djibou35
28/décembre/2019 - 20h44
lahainesurinternet a écrit :

Les néo-féministes et les LGBT sont à fond dans l'immigrationnisme, la diversité, qu'ils se débrouillent avec leurs chouchous turbulents.

je n'aurai pas dis mieu 

Portrait de lahainesurinternet
28/décembre/2019 - 16h55

Les néo-féministes et les LGBT sont à fond dans l'immigrationnisme, la diversité, qu'ils se débrouillent avec leurs chouchous turbulents.

Portrait de C'est Mon Avis
28/décembre/2019 - 11h05
laurent120 a écrit :

Il est grand temps que ces saloperies d'individus qui se permettent de s'attaquer à tout ce qui n'est pas conforme à leur vision de la société subissent une vraie peine forfaitaire de cinq ans d'emprisonnement ferme avec un bol de riz et un verre d'eau par jour, aucune promenade, pas de télé, pas de visite !!

Certains vont me répondre que ce traitement est inhumain, MDR rien à foutre !!!!

Tout-à fait d'accord ! En plus, il est précisé dans l'article qu'ils l'ont sifflé la prenant pour une femme cis. Si ça en avait été une, je n'ose même pas imaginer ce qu'ils auraient pû lui faire ! Parfois, je pense qu'un justicier du genre Charles Bronson ne serait pas de trop dans certains quartiers...

Portrait de laurent120
28/décembre/2019 - 09h59

Il est grand temps que ces saloperies d'individus qui se permettent de s'attaquer à tout ce qui n'est pas conforme à leur vision de la société subissent une vraie peine forfaitaire de cinq ans d'emprisonnement ferme avec un bol de riz et un verre d'eau par jour, aucune promenade, pas de télé, pas de visite !!

Certains vont me répondre que ce traitement est inhumain, MDR rien à foutre !!!!

Portrait de lysniais
28/décembre/2019 - 08h36

Classique des suédois en bande: siffler et aborder une femme quelle qu'elle soit et ensuite taper si elle n'est pas "conforme'" à leur exigence! C'est la France d’aujourd’hui et pire encore demain!!!