24/12/2019 17:23

EN DIRECT - Grève Jour 20 - 14 lignes de métro fermées demain - La SNCF annonce 6 TGV sur 10 en circulation le week-end du 27 au 29 décembre - Emmanuel Macron part au Fort de Brégançon

17h18: La circulation des métros à Paris pour demain avec 14 lignes fermées

.

17h03:Le point sur la circulation à la SNCF pour demain

15h46: L'Elysée annonce qu'Emmanuel Macron se rendra demain au Fort de Brégançon dans le Var

15h22: La SNCF annonce 6 TGV sur 10 en circulation le week-end du 27 au 29 décembre

13h53: Le taux de grévistes à la SNCF en légère hausse à 9,8%, avec toujours près d'un conducteur sur deux en grève, annonce la direction.

Parmi les membres du personnel indispensables à la circulation des trains, près de la moitié (49,3%) des conducteurs, plus du quart (29,4%) des contrôleurs et 12,6% des aiguilleurs étaient grévistes, ce jour du réveillon de Noël. Ce léger rebond intervient au lendemain de la plus faible mobilisation des cheminots (9,2% lundi) depuis le début du mouvement, le 5 décembre.

11H41: Jean-Luc Mélenchon aux côtés des grévistes à la Gare de Lyon: "La réponse politique, c'est que le gouvernement arrête", a-t-il déclaré. Avant de qualifier Emmanuel Macron "monarque républicain". "C'est terrible que le président veuille avoir le dernier mot face à des millions de gens", a regretté Jean-Luc Mélenchon. "Le gouvernement se trompe" en pensant pouvoir "endormir les gens", a-t-il fustigé. Le député de Marseille a également annoncé "la création d'une caisse de solidarité parlementaire pour les grévistes". 

11h33: Des grévistes se rassemblent actuellement devant la maison de la RATP à Paris Gare de Lyon.

11h31: Le mouvement de grève a déjà provoqué un manque à gagner de 400 millions d'euros pour la SNCF, révèle au Monde le patron de la SNCF, Jean-Pierre Farandou.

 «On est à 400 millions d’euros de chiffre d’affaires qui n’aura pas été réalisé dans la période», un chiffre «considérable», indique-t-il. Et de préciser que cela impactera «forcément» les comptes 2019. «Tout est désormais sur la table», glisse-t-il aux syndicats.

Et de préciser qu'une journée de grève équivaut à une perte de 20 millions d'euros. 

Avant de se montrer optimiste. «Nos prévisions nous laissent penser que le service du week-end prochain sera amélioré par rapport à celui du week-end passé. On assiste à une décrue lente mais régulière des taux de grévistes.» Précisons que moins de la moitié des conducteurs sont en grève aujourd'hui, moins de 30% des contrôleurs et autour de 10% des aiguilleurs.

10h58: Ce matin sur France Info, Philippe Martinez a déclaré: "Je ne sais pas de quoi le gouvernement veut discuter" le 7 janvier. Et le leader de la CGT d'assurer qu'il n'a pas reçu d'invitation de la part de Matignon pour cette nouvelle réunion. 

Matignon «fait un communiqué de presse, les syndicats écoutent la radio et apprennent de quoi et avec qui on va discuter. Quand vous invitez quelqu'un, vous ne le faites pas par médias interposés», a-t-il ajouté.

Sur le site de France Info, Matignon répond à Philippe Martinez et précise que les invitations pour le 7 janvier prochain avec les horaires seront envoyées dans les jours à venir.

10h09: Le leader de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon considère qu'avec "le plan de retraite par points, tout le monde sera perdant" et estime que le calendrier de consultation des partenaires sociaux présenté par le gouvernement est "une comédie"

09h40: Le site d'Amazon du Blanc-Mesnil dans la zone de Garonor a été plongé dans le noir une bonne partie de la nuit dernière., mettant à l'arrêt à l'entreprise. L'action a été revendiquée par la CGT Énergie 93, selon le Parisien. « C'est en soutien aux salariés qui ont débrayé la semaine dernière pour dénoncer leurs conditions de travail et pour marquer notre réprobation contre la réforme des retraites », indique Marc Fréville, secrétaire de l'Union locale CGT Blanc-Mesnil.

« Le coffret électrique a été ouvert et le branchement d'Amazon a été déconnecté », indique une source proche de l'enquête. « La coupure a débuté à 23 h 30 et elle n'a été rétablie qu'à 7 h 30, précise une source syndicale. L'équipe de nuit est restée plongée dans le noir et n'a pas pu sortir du site avant 5 heures du matin ». « Nous avons dépanné le site ce matin », indique Enedis qui « condamne fermement toute dégradation sur son réseau électrique de distribution » . La société précise qu'elle va se rapprocher de son client pour déposer plainte.

09h30: Invité sur BFM TV, Laurent Pietraszewski, le nouveau secrétaire d'Etat en charge de la réforme des retraites a rejeté l'idée que ce soit "le gouvernement qui refuse le compromis". "On peut entendre que nos engagements interpellent les uns ou les autres, mais nous allons avancer sur ce projet", a-t-il déclaré.

"Les syndicats ont tout intérêt à éviter ces actions qui ne sont pas acceptables", a-t-il poursuivi

Et d'ajouter: "Les syndicats ont tout intérêt à éviter ces actions qui ne sont pas acceptables"

08h11: Thierry Defresne, délégué central CGT chez Total, a prévu sur franceinfo "un durcissement du mouvement" après les perturbations des huit raffineries de France . Aujourd'hui, deux raffineries sur huit sont à l'arrêt, celle de Grandpuits et celle de Lavéra, près de Martigues. La CGT prévoit une baisse de 20% de la production de pétrole dans les prochains jours.

06h30: Selon les informations du Parisien, depuis le 5 décembre et le début de la grève, le nombre d'arrêt maladie a explosé à la RATP. Sur le réseau du métro parisien, les arrêts maladie chez les 3000 conducteurs qui circulent sur les seize lignes ont bondi, parfois, de plus de 300 % entre la première quinzaine de décembre 2018 et celle de 2019.

Ainsi, dans le détail, entre les 10 et 16 décembre 2018, le nombre d'arrêt maladie était de 141 en moyenne par jour. Il est passé à 446, entre les 9 et 15 décembre 2019. Soit une hausse de + 200 % sur la période comprise entre le 5e et le 9e jour de grève. L'augmentation atteint même + 321 % la deuxième semaine de grève. 

Chez les 850 conducteurs de RER, les arrêts ont bondi de plus de 300 %. Et parmi les 15 000 machinistes qui officient aux commandes de bus, si la hausse est moindre, elle reste conséquente + 170 % pour la première semaine de grève et + 200 % la deuxième semaine.

06h07: La SNCF donne ses prévisions de trafic pour aujourd'hui: 2 TGV sur 5, 1 Transilien sur 5, 1 Intercités sur 4, 4 TER sur 10

De même pour la RATP

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Ledoc
24/décembre/2019 - 16h53

il pourra profiter de la piscine 

Portrait de jjg
24/décembre/2019 - 16h34

Je suis très inquiet. Est ce que on peut savoir si les travaux de la nouvelle salle de bains sont terminés ??

Portrait de magnon
24/décembre/2019 - 14h47
Gemini a écrit :

Ils veulent garder leur boulot de planqué... ce qu'ils ne savent pas, vu leur intelligence c'est que ça pousse à l'automatisation. ils n'iront pas à la retraite ils n'auront plus de taf.

Portrait de magnon
24/décembre/2019 - 14h45
popeye55 a écrit :

Mes chiffres sont issus du rapport sur les régimes spéciaux de la Cour des Comptes de juillet 2019, page 53. Vous les contestez parce que vous êtes certainement issu de l'un des 3 premiers secteurs (RATP ou EDF ou SNCF) que je vais citer et que je referais à chaque fois que vous les contesterez :

Les retraites mensuelles brutes des  différents secteurs, pour une carrière complète,  sont les suivantes :

RATP : 3705 euros, départ à partir de 52 ans pour un conducteur de métro, retraite calculée sur les 6 derniers mois, régime déficitaire financé par le contribuable, salaire de retraite à 75% du salaire des 6 derniers mois

EDF/Industries gazières : 3592 euros, départ à partir de 55 ans, retraite calculée sur les 6 derniers mois, obtention du taux plein au bout de 10 ou 15 ans, salaire de retraite à 75% du salaire des 6 derniers mois

SNCF : 2636 euros, départ à partir de 55 ans , régime  déficitaire financé par le contribuable, salaire de retraite à 75% du salaire des 6 derniers mois

Salarié du régime général (privé) : 1496 euros , départ à partir de 62 ans, salaire de retraite calculé sur les 25 meilleures années

Je diffuserai le plus possible ces chiffres car à chaque fois certains sont surpris de les apprendre. Pour tous les gens de ce forum, n'hésitez pas à consulter le rapport de la Cour des Comptes sur les régimes spéciaux et vous serez surpris !!!

Portrait de magnon
24/décembre/2019 - 14h44
vévert88 a écrit :

Il faut sanctionner ces privilégiés de médecins qui signent des arrets maladies à tour de bras. J'imagine que ce sont les mêmes qui profitent au maximum de la CMU. A l'époque de l'AMG on les appelait "docteur bons bleus"

et  ouii les medecins sont complice

Portrait de magnon
24/décembre/2019 - 14h42
arquen a écrit :

Allons y braves gens aucune honte ! C'est la Sécu qui paye ! Ces gens sont à vomir !

oui et nous

Portrait de magnon
24/décembre/2019 - 14h42

bravo au abruti   des insoumis  qui oblige les grevistes a continue la greve avec un melanchon qui provoque, rien que pour faire voir qu'il est la,

Portrait de kallylly
24/décembre/2019 - 14h34

Et le viol de l'article 23 de la constitution française par ce pseudo président de la  république dictateur, il en pense que mélenchon??? Et tou(te)s ces députés élu(e)s ?? Non ils préfèrent  tous protéger leur petit confort égoïste et nous prendre pour des c*ns... Idem que le traité de Lisbonne glissé en mode quenelle aux français qui était lucide et n'en voulaitpas... ils n'ont rien fait...   Pov'France que font-ils de toi??

Portrait de popeye55
24/décembre/2019 - 14h00
CARAMEL MOU a écrit :

à Popeye55, vous savez très bien que ces chiffres sont faux, qu'ils ne reflètent pas la réalité cela a été confirmé par des cabinets d'experts et même présenté au JT de TF1 comme une absurdité, un mensonge répété mille fois ne le fait pas devenir vérité.

Ces chiffres sont exacts et vous le savez bien ! Dire que la Cour des Comptes raconte n'importe quoi est un peu fort ! Il y a bien eu une polémique à ce sujet sur LCI car on pouvait croire, d'une part, que les 3700 euros étaient un chiffre net et d'autre part que cela s'appliquait à tous les salariés de la RATP.  Après enquête les journalistes ont  bien confirmé le chiffre de 3700 euros mais il s'agit d'un chiffre brut et à condition d'avoir une carrière complète à la RATP, ce qui n'est pas le cas de tous. Après enquête, les journalistes  ont apporté une précision concernant les retraites réellement touchées : c'est que les employés n'ont pas tous forcément une carrière complète à la RATP, ils ont pu par exemple avoir des périodes de chômage ou travaillé auparavant dans le secteur privé ou dans d'autres secteurs, etc... ce qui fait que la pension moyenne passe à 2856 euros, chiffre donné par la DRESS. N'empêche que pour ceux qui ont commencé et terminé leur carrière à la RATP pour une carrière complète, le chiffre de 3705 euros bruts reste exact. Je ne peux être plus précis et plus honnête dans mes propos, il s'agit de chiffres officiels.

Portrait de hummerH2
24/décembre/2019 - 13h50
CARAMEL MOU a écrit :

à Popeye55, vous savez très bien que ces chiffres sont faux, qu'ils ne reflètent pas la réalité cela a été confirmé par des cabinets d'experts et même présenté au JT de TF1 comme une absurdité, un mensonge répété mille fois ne le fait pas devenir vérité.

Oui, il faut avouer que vous avez raison !

Ce qui n'est pas précisé dans ces chiffres rabâchés, c’est qu’il s’agit , concernant la RATP par exemple, d’un montant brut. Et, surtout, d’un montant en «équivalent carrière complète», qui ne correspond pas au montant moyen réel des agents partis en retraite en 2017 (tous n’ayant pas leur carrière complète). Ainsi, selon la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques, en 2017, le montant brut moyen de droit direct des nouveaux retraités était pour la RATP de 2 856 euros. Le montant moyen des pensions perçues par les agents de la RATP en retraite (y compris donc ceux ayant liquidé leur droit avant 2017) était de 2 357 euros bruts en 2017, selon la même source.

Portrait de caloudoudou
24/décembre/2019 - 13h04

on va payer la grève car service public payer les arrêts de travail car secu...qu ils assument leur grève....vachement courageux..... 

Portrait de popeye55
24/décembre/2019 - 10h05
CARAMEL MOU a écrit :

j'ai bien peur que vous soyez déçu car un fonctionnaire est payé par vous (si toutefois vous payez des impots), qu'il soit en activité, maladie, retraite....N'oubliez pas de vous insurger contre les policiers qui se mettent en arrêt maladie pour protester ou contre les agriculteurs dont le régime de retraite est déficitaire de 7 milliards, quant aux chiffres que vous avancez ils sont faux et vous le savez très bien.

Mes chiffres sont issus du rapport sur les régimes spéciaux de la Cour des Comptes de juillet 2019, page 53. Vous les contestez parce que vous êtes certainement issu de l'un des 3 premiers secteurs (RATP ou EDF ou SNCF) que je vais citer et que je referais à chaque fois que vous les contesterez :

Les retraites mensuelles brutes des  différents secteurs, pour une carrière complète,  sont les suivantes :

RATP : 3705 euros, départ à partir de 52 ans pour un conducteur de métro, retraite calculée sur les 6 derniers mois, régime déficitaire financé par le contribuable, salaire de retraite à 75% du salaire des 6 derniers mois

EDF/Industries gazières : 3592 euros, départ à partir de 55 ans, retraite calculée sur les 6 derniers mois, obtention du taux plein au bout de 10 ou 15 ans, salaire de retraite à 75% du salaire des 6 derniers mois

SNCF : 2636 euros, départ à partir de 55 ans , régime  déficitaire financé par le contribuable, salaire de retraite à 75% du salaire des 6 derniers mois

Salarié du régime général (privé) : 1496 euros , départ à partir de 62 ans, salaire de retraite calculé sur les 25 meilleures années

Je diffuserai le plus possible ces chiffres car à chaque fois certains sont surpris de les apprendre. Pour tous les gens de ce forum, n'hésitez pas à consulter le rapport de la Cour des Comptes sur les régimes spéciaux et vous serez surpris !!!

Portrait de Angelussauron
24/décembre/2019 - 08h57
CARAMEL MOU a écrit :

j'ai bien peur que vous soyez déçu car un fonctionnaire est payé par vous (si toutefois vous payez des impots), qu'il soit en activité, maladie, retraite....N'oubliez pas de vous insurger contre les policiers qui se mettent en arrêt maladie pour protester ou contre les agriculteurs dont le régime de retraite est déficitaire de 7 milliards, quant aux chiffres que vous avancez ils sont faux et vous le savez très bien.

Les policiers ne sont pas à blâmer. C'est très difficile de faire grève dans ce métier. Donc les arrêts maladies sont une solution comme une autre.

Ce qui n'est pas le cas de la RATP ou SNCF...

 

Et pour les médecins c'est très difficile de les contrôler ou sanctionner, on en manque déjà alors imaginez si certains médecins étaient suspendus car il donne trop d’arrêt de travail...

Portrait de popeye55
24/décembre/2019 - 08h11

C'est le contribuable qui va encore payer les jours de grève. Pourquoi n'ont-ils pas de contrôles ? Déjà que le contribuable finance 14000 euros par an et par agent RATP pour payer leur retraite dont le régime n'est pas équilibré (rapport de la Cour des Comptes), ça commence à suffire !! En plus d'être égoïstes ces gens sont des fainéants !!!

Portrait de Linoïe
24/décembre/2019 - 08h04

Certains médecins sont de véritables escrocs, en prescrivant des arrêts factices.........

Portrait de turfin
24/décembre/2019 - 07h14

Merci pour le contribuable ! Après des méthode de voyous, maintenant des méthodes de fainéants et toujours payés par le contribuable. Une honte. Bien sûr c'est pour notre bien...........

Portrait de jaquotte
24/décembre/2019 - 06h58

Super !!! c'est la sécu qui va payer les jours de grève.