20/12/2019 14:27

EN DIRECT - Tempête sur la France: Il n'y a plus que 8 départements en vigilance orange, annonce Météo France - 95.000 foyers toujours privés d’électricité à la mi-journée

14h25:  Il n'y a plus que 8 départements en vigilance orange, annonce Météo France: Alpes-de-Haute-Provence, Alpes-Maritimes, Corse-du-Sud, Var, Haute-Corse, Charente-Maritime, Vaucluse et Bouches-du-Rhône.

13h52: Les pompiers et les services d’entretien des routes multiplient les interventions pour bâcher des maisons à la toiture endommagée ou dégager des voies encombrées par la végétation ou des panneaux publicitaires arrachés.

Dans plusieurs communes de la Loire, des écoles et des équipements sportifs ont été fermés après la chute d’arbres et de tuiles. La toiture d’une station service a été arrachée à Saint-Romain-en-Gier et 17 personnes ont été évacuées d’un immeuble à Saint-Étienne, la toiture s’étant en partie envolée.

Les toitures d’une salle de spectacle à Firminy et d’une église à La Tour-en-Jarez ont été soufflées par le vent. Aucun blessé n’a été signalé par les secours interrogés par l’AFP.

La circulation des trains est par ailleurs interrompue entre Saint-Étienne et Lyon, après des chutes d’arbres sur les voies. Cette ligne de TER est la plus fréquentée du pays. 

13h09: Le point sur la situation à la mi-journée

Quatorze départements restent placés en vigilance orange par Météo France vendredi matin en raison de vents violents qui soufflent depuis la veille et d’un risque d’inondation et de submersion dans le Sud-Est.

L’alerte a été levée en revanche en milieu de matinée pour l’Ariège, la Haute-Garonne et les Hautes-Pyrénées, ainsi que pour les quatre départements auvergnats - Allier, Cantal, Puy-de-Dôme et Haute-Loire.

Un coup de vent de sud, «d’une intensité rare» selon le service de prévision, a d’abord touché les Pyrénées dans la nuit, avant le Massif Central, la Bourgogne et Rhône-Alpes.

Cette tempête baptisée «Elsa» a frappé les Pyrénées-Atlantiques avec des vents allant jusqu’à 207 km/heure à Iraty (1.427 m d’altitude), avant de se décaler vers l’est puis le nord.

Le vent souffle encore très fort sur les départements du Centre-Est, en particulier autour de Saint-Étienne où des rafales ont battu localement des records entre 130 et 150 km/h.

Météo-France maintient pour l’heure son alerte «vent» jusque samedi à 06H00 en Côte-d’Or, Saône-et-Loire, dans la Loire, le Rhône et l’Ain, en Isère, Ardèche et dans la Drôme.

Plus au sud, les Alpes-de-Haute-Provence, les Alpes-Maritimes et le Var sont placés en vigilance orange jusqu’à 19H00, ainsi que les deux départements de la Corse pour la nuit de vendredi à samedi, en raison d’un risque d’inondation lié à des pluies abondantes.

Un phénomène potentiel de vague-submersion concerne aussi le littoral, Bouches-du-Rhône compris.

Météo-France qualifie ce nouvel épisode méditerranéen de «bref mais intense», soulignant qu’il touche des sols déjà fragilisés par de précédents épisodes récents. Les cumuls attendus pourront atteindre 80 mm (80 litres d’eau au mètre carré) en plaine, 100 à 130 mm sur les reliefs, et jusqu’à 160-180 mm sur les sommets de l’arrière-pays niçois et de la Corse.

En montagne, le risque d’avalanche deviendra fort, de niveau 4 sur 5, à partir de la mi-journée et jusqu’en début de soirée dans le massif du Mercantour. Météo-France anticipe «de nombreuses coulées de talus et avalanches de neige humide» en dessous de 1.800 à 2.000 m d’altitude, puis jusque vers 2.300 m.

Deux autres départements, Charente-Maritime et Vaucluse, apparaissent en orange sur la carte de Météo France en raison d’un risque de crue de cours d’eau signalé par le réseau Vigicrues.

12h39: Quelque 95.000 foyers restaient privés d’électricité vendredi à la mi-journée en raison d’un gros coup de vent sur une quinzaine de départements depuis la veille, qui a fait tomber arbres et branches sur les fils électriques, selon Enedis et les pompiers.

La région Auvergne-Rhône-Alpes est la plus touchée par la tempête Elsa, accompagnée parfois de pluies, et ces pannes de courant qui ont concerné jusqu’à 140.000 foyers en début de matinée.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, un vent de sud a d’abord touché les Pyrénées avant de balayer les départements du Massif Central, du sillon rhodanien et de la Bourgogne, les rafales soufflant jusqu’à 120 km/h autour de Saint-Étienne où les dégâts sont les plus importants.

Enedis avait fait état précédemment de 28.000 foyers touchés en Auvergne, dont 18.500 dans le Puy-de-Dôme ; 23.000 dans la Loire, 21.000 dans le Rhône, 11.000 en Ardèche. Quelque 11.000 foyers ont aussi été plongés dans le noir en Saône-et-Loire, 7.000 dans l’Ain et 3.000 dans la Drôme.

Des centaines de salariés d’Enedis sont mobilisés pour réalimenter au plus vite les clients et des renforts sont venus d’autres régions, selon le gestionnaire du réseau de distribution.

11h54: La seconde descente d’entraînement pour la Coupe du monde de ski alpin dames de Val-d’Isère a été annulée vendredi à cause du vent, alors que la météo s’annonce plus clémente samedi (descente) mais mauvaise dimanche (combiné).

Le premier entraînement de descente avait bien eu lieu jeudi, mais le fort vent qui souffle vendredi sur la station savoyarde a forcé l’organisation à annuler le deuxième passage des skieuses. Le géant messieurs prévu le week-end dernier avait déjà été annulé à cause du vent.

D’après les prévisions météorologiques, le temps s’annonce plus clément samedi pour la descente, mais pourrait de nouveau poser problème dimanche, jour du combiné, où d’importantes chutes de neige sont attendues (entre 40 et 60 cm).

11h36: Le préfet des Alpes Maritimes a activé le centre opérationnel départemental ce matin, chargé de coordonner les remontées d’informations des collectivités, des services météorologiques et de secours. La cellule d’information du public est joignable au 04.93.72.22.22

11h15: Sur l’A47, le toit de la station BP de St Romain en Gier s’est effondré cette nuit. Pas de blessé.

10h40: Le point sur la situation ce matin

Quelque 140.000 foyers étaient privés d’électricité vendredi matin en raison des vents violents qui soufflent sur une quinzaine de départements depuis la veille et font tomber arbres et branches sur les fils électriques, selon Enedis et les pompiers.

La région Auvergne-Rhône-Alpes est la plus touchée par ce coup de vent et ces pannes de courant, a précisé le gestionnaire du réseau qui a mobilisé sa force d’intervention rapide.

Un vent de sud a d’abord touché les Pyrénées avant de balayer les départements du Massif Central, du sillon rhodanien et de la Bourgogne, les rafales soufflant jusqu’à 120 km/h autour de Saint-Étienne et dans la vallée du Gier en direction de Lyon, où les dégâts matériels sont importants.

Enedis fait état de 28.000 foyers touchés sur l’ensemble de l’Auvergne, dont 18.500 dans le Puy-de-Dôme, ainsi que 23.000 dans la Loire, 21.000 dans le Rhône et 11.000 en Ardèche notamment.

Les pompiers et les services d’entretien des routes multiplient les interventions depuis ce matin dans les départements touchés, pour bâcher des maisons à la toiture endommagée ou dégager des voies encombrées par la végétation ou des panneaux publicitaires arrachés.

Aucun blessé n’était signalé en début de matinée.

Dans la Loire notamment, des écoles ont été fermées après la chute d’arbres et de tuiles. La toiture de pompes à essence s’est effondrée dans une station service à Saint-Romain-en-Gier et 17 personnes ont été évacuées d’un immeuble à Saint-Étienne, la toiture s’étant en partie envolée.

La circulation des trains a par ailleurs été stoppée dans la nuit de jeudi à vendredi entre Saint-Étienne et Lyon, après des chutes d’arbres sur les voies. Cette ligne de TER est la plus fréquentée du pays.

10h09: 16 départements placés en vigilance orange pour risques de vents violents, inondations, pluies et avalanches

Maintien de suivi pour :
Ain (01), Alpes-de-Haute-Provence (04), Alpes-Maritimes (06), Ardèche (07), Bouches-du-Rhône (13), Corse-du-Sud (2A), Haute-Corse (2B), Côte-d'Or (21), Drôme (26), Isère (38), Loire (42), Rhône (69), Saône-et-Loire (71) et Var (83).
Fin de suivi pour :
Allier (03), Ariège (09), Cantal (15), Haute-Garonne (31), Haute-Loire (43), Puy-de-Dôme (63) et Hautes-Pyrénées (65).

09h24: Plusieurs stations de ski des Pyrénées, qui avaient annoncé fermer leurs domaines vendredi, devraient pour la plupart pouvoir rouvrir pour le week-end, a également souligné Anaïs Aguillon, responsable communication du groupe N’Py, qui rassemble huit stations des Pyrénées.

09h22: Dans les Pyrénées, le vent de sud s’est intensifié dans la nuit de jeudi à vendredi jusqu’à atteindre localement 120/150 km/h en rafales, entre le Massif-Central, Rhône-Alpes et la Bourgogne.

09h14: Plus de 140.000 foyers sont privés d'électricité ce matin en Auvergne-Rhône-Alpes

07h18: La tempête Fabien va balayer la France ce week-end. Des rafales à 100 km/h sont attendues sur la côte Atlantique à partir de samedi après-midi. Le vent pourrait ensuite se renforcer dans la nuit et toucher tout le Sud-Ouest.

Les vents violents et les averses se poursuivent sur une bonne partie de la France ce vendredi. 23 départements sont désormais placés en vigilance orange pour des vents violents ou des risques d'inondations dont la Corse où des précipitations débuteront en cours de matinée sur l'ouest de l'île, alerte Météo France.

Elles s'intensifieront en fin de journée, essentiellement sur les sommets et les contreforts ouest. Ces fortes précipitations se maintiendront dans la nuit de vendredi à samedi. Sur l'ensemble de l'épisode, les cumuls attendus sont de 50 à 80 mm sur la bordure côtière, 100 à 130 mm sur les reliefs occidentaux, localement 180 mm sur les sommets.

Début de suivi pour : Corse-du-Sud (2A) et Haute-Corse (2B)

Maintien de suivi pour : Ain (01), Allier (03), Alpes-de-Haute-Provence (04), Alpes-Maritimes (06), Ardèche (07), Ariège (09), Bouches-du-Rhône (13), Cantal (15), Côte-d'Or (21), Drôme (26), Haute-Garonne (31), Isère (38), Loire (42), Haute-Loire (43), Puy-de-Dôme (63), Hautes-Pyrénées (65), Rhône (69), Saône-et-Loire (71) et Var (83).

Ailleurs sur le web

Vos réactions