07/12/2019 11:47

Des centaines de routiers bloquent depuis ce matin des péages partout en France pour protester contre une hausse de leurs taxes sur le gazole: Voici la liste des points de blocage - Vidéo

11h45: Voici la liste des blocages à cette heure

Péage de Fresnes sur l'autoroute A1 dans le sens Paris-Lille (Hauts-de-France)

Autoroute A104 "à hauteur de Lésigny" (Île-de-France)

Autoroute A13 "entre la sortie 21 et la sortie 23" (Normandie)

Aire de repos du Hill sur la RN 137 (Bretagne)

Rond-point de la Saulx à Vitry-le-François (Champagne-Ardennes)

Aire de repos d'Ecot sur l'autoroute A36 (Franche-Comté-Bourgogne)

Péage de Limas sur l'autoroute A6 (Auvergne-Rhône-Alpes)

Autoroute A7 "à hauteur de Chasse-sur-Rhône" (Auvergne-Rhône-Alpes)

Autoroute A8 "à hauteur d'Aix-en-Provence" dans le sens Italie-France (Provence-Alpes-Côte d'Azur)

Col d'Enguyresque sur l'autoroute A75 et la RD 809 (Occitanie)

Rocade "inférieure et extérieure" de Toulouse (Occitanie)

Péage de Toulouse Sud-Palays sur l'autoroute A620 (Occitanie)

Péage de Toulouse Nord sur l'autoroute A62 (Occitanie)

Centre routier de Castets sur l'autoroute A63 (Nouvelle Aquitaine)

Echangeur de Langon sur les autoroutes A62 et A65 (Nouvelle Aquitaine)

07h23: Depuis ce matin les routiers bloquent plusieurs axes importants des métropoles françaises et mener des opérations de filtrage aux abords des principaux péages autoroutiers. 

Les routiers dénoncent une hausse de 2 centimes de leurs taxes sur le gazole dans le projet de loi de finances pour 2020. Cette mesure, qui doit rapporter 140 millions d'euros en année pleine, est destinée à financer les infrastructures de transports. Elle a été approuvée par l'Assemblée nationale le 17 octobre, puis supprimée par le Sénat en première lecture.

Une commission mixte paritaire doit se réunir le 12 décembre pour tenter de trouver un accord sur un texte.

Les organisations professionnelles estiment que les routiers sont déjà très taxés. Ils déplorent que la hausse du gazole touche uniquement les routiers français et réduit leur compétitivité alors que les étrangers font le plein dans les pays voisins où le carburant coûte moins cher.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de censure64
7/décembre/2019 - 13h46
Nono75 a écrit :

J'adore.

Et dire que les portiques écotaxe auraient aussi fait payer les PL étrangers quel que soit l'endroit où ils font le plein...

Merci les bonnets rouges !

[quote=Nono75]

Et que, par un jeu de défiscalisation, les entreprises françaises auraient pu se voir rétrocéder une partie de cette éco-taxe. Ils ont rien voulu savoir ?!

Tout est dit ! Maintenant, j'espère que le gouvernement ne va pas encore baisser le pantalon.

Portrait de Jiben79
7/décembre/2019 - 12h59

Il n'y a pas à dire Macron et sa compagnie de guignols savent y faire ! Chaque année il invente des causes pour le haïr