29/11 12:00

La Hongrie se retire du prochain concours de l'Eurovision, qui aura lieu en mai aux Pays-Bas, car elle le jugerait "trop gay"

La Hongrie a décidé de ne pas participer au prochain concours de l'Eurovision, qui aura lieu en mai prochain à Rotterdam (Pays-Bas). Selon le Guardian, la chaîne publique hongroise MTVA n'a pas donné d'explication officielle concernant ce choix.

D'après une source interne à la chaîne, la décision a été prise car la compétition est jugée "trop gay". Des propos démentis par la direction de MTVA qui s'est expliquée à nos confrères. "Plutôt que de participer au concours de l’Eurovision en 2020, nous soutiendrons directement des productions de qualité créées par des talents hongrois de la pop", précise-t-elle.

Cet été, le Premier ministre hongrois Viktor Orbán avait fait retirer une publicité de la marque Coca-Cola, montrant deux hommes s'enlaçant porter une bouteille à leurs lèvres.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de jcfrom06
29/novembre/2019 - 19h30

a la lecture de certain commentaires on se dit que l'intelligence artificielle n'ira jamais aussi loin que la connerie naturelle.......

Portrait de Mimosas06
29/novembre/2019 - 17h31
wamport a écrit :

tu oublies le gagnant néerlandais de l'an dernier qui est ouvertement bi

Au moins lui il est complet.

Portrait de cineberry
29/novembre/2019 - 17h28
wamport a écrit :

tu oublies le gagnant néerlandais de l'an dernier qui est ouvertement bi

Au temps pour moi...

Portrait de wamport
29/novembre/2019 - 16h46
cineberry a écrit :

En 63 ans d'existence, l'Eurovision n'a été remporté qu'à deux reprises par une personne LGBT : une femme trans en 1998 et un homme gay en 2014. En 2019, Bilal Hassani a fini dans les choux. Bref, votre théorie a du plomb dans l'aile !

tu oublies le gagnant néerlandais de l'an dernier qui est ouvertement bi

Portrait de cineberry
29/novembre/2019 - 14h55
TheBoss a écrit :

Ils ont bien raison ! Entre les Bilal Hassani, Conchita Wurst, et autres transgenres, assexués, ou je ne sais quoi, cette compétition "musicale" est devenue un organe de propagande LGBT. D'autres pays devraient avoir le courage de prendre la même décision.

En 63 ans d'existence, l'Eurovision n'a été remporté qu'à deux reprises par une personne LGBT : une femme trans en 1998 et un homme gay en 2014. En 2019, Bilal Hassani a fini dans les choux. Bref, votre théorie a du plomb dans l'aile !

Portrait de jarod.26
29/novembre/2019 - 14h00
la france aussi devrait se retirer pour une autre raison smiley
Portrait de cineberry
29/novembre/2019 - 13h43

Prétexte à la con : l'Eurovision n'est pas plus gay-friendly en 2020 que les années antérieures. Je pense plutôt que les organisateurs n'ont pas digéré leur élimination en demi-finales l'année passée.

Portrait de Cotorep
29/novembre/2019 - 13h37
TheBoss a écrit :

Ils ont bien raison ! Entre les Bilal Hassani, Conchita Wurst, et autres transgenres, assexués, ou je ne sais quoi, cette compétition "musicale" est devenue un organe de propagande LGBT. D'autres pays devraient avoir le courage de prendre la même décision.

J'allais le dire !

Portrait de rom6
29/novembre/2019 - 13h25 - depuis l'application mobile

Belle tolérance dans les propos

Portrait de rom6
29/novembre/2019 - 13h25 - depuis l'application mobile

Belle tolérance dans les propos