27/11 18:10

Disparition d'Estelle Mouzin en 2003: Le tueur en série Michel Fourniret a été mis en examen pour "enlèvement et séquestration suivis de mort"

Le tueur en série Michel Fourniret, entendu aujourd'hui dans le cadre de la disparition d'Estelle Mouzin en 2003, a été mis en examen pour "enlèvement et séquestration suivis de mort".

Le tueur en série Michel Fourniret était entendu par la juge chargée de l’enquête sur la disparition d’Estelle Mouzin. L’audition, réalisée dans le cadre d’un «interrogatoire de première comparution», a débuté vers 14H00 dans le bureau de la juge d’instruction parisienne Sabine Khéris, qui a récupéré l’enquête en juillet.

Le tueur en série a jusqu’à présent toujours nié son implication dans la disparition d’Estelle Mouzin, survenue le 9 janvier 2003 à Guermantes (Seine-et-Marne), expliquant qu’il se trouvait ce jour-là à son domicile de Sart-Custinne, en Belgique. En guise d’alibi, l'«ogre des Ardennes» invoque un appel téléphonique passé à son fils le soir des faits pour son anniversaire. Son fils n’avait alors pas décroché mais l’appel a été attesté par des relevés téléphoniques.

Cette version est cependant fragilisée par les déclarations de son ex-épouse Monique Olivier, qui a raconté jeudi dernier à la juge avoir elle-même passé ce coup de téléphone, à la demande de son mari. «Cela signifie que Michel Fourniret n’était pas à Sart-Custinne le jour de la disparition d’Estelle Mouzin. Il était ailleurs», a assuré l’avocat de Monique Olivier, Me Richard Delgenes.

Le tueur en série se trouvait-il à Guermantes, village situé à 250 km de son domicile belge, à ce moment-là? «On sait qu’à l’époque il partait plusieurs jours». Mais «situer et dater ses absences de janvier 2003, c’est un peu compliqué aujourd’hui», a souligné Me Delgenes.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Panurge
28/novembre/2019 - 14h56

Quand je pense qu un chien accusé de morsure est quasi automatiquement euthanasié ! Mais par contre, pour des pseudo valeurs "morale" on permet a cette immense pourriture de vivre! Quand je vois cette ordure je pense aux sévices endurées des heures  par ces victimes ! Est ce normal qu un pseudo être humain avec le comportement d une créature ni homme ni animal puisse être laisser en vie?? C est après avoir assisté a la  condamnation a mort d'un de ces  client que mr Badinter a décidé de combattre pour l abolition....aurait il eu la même conviction si il avait assisté aux scènes de tortures de ces femmes par cette créature?

Portrait de La serfouette
28/novembre/2019 - 07h11

Faut lui couper la tête avec une serpette !

Portrait de lilirose45
27/novembre/2019 - 19h56
wonder a écrit :

Il a surtout lâché un laconique "faudra creuser" concernant la petite Estelle. La mort est trop douce pour lui, les règles qui régissent aujourd'hui nos prisons en Europe aussi. Parfois je me dis que abandonner Cayenne a été une grosse bêtise. 

Faute de leurs couper la tête plusieurs fois, sur différents posts, j'ai dit qu'il fallait réhabiliter Cayenne pour les cinglés comme lui et les terroristes et jeter les clés 

Portrait de lilirose45
27/novembre/2019 - 19h32
vévert1416 a écrit :

Qu'il parle. Ordure

Ce mec est un déchet de l'inhumanité et un putain de cinglé mais si il continue à dire que ce n'est pas lui, c'est que peut être que ce n'est pas lui parce que si je me rappelle bien, il avait avoué des crimes pour lesquels il n'avait pas été soupçonné 

 

Portrait de vévert1416
27/novembre/2019 - 19h20

Qu'il parle. Ordure

Portrait de dukatrinn
27/novembre/2019 - 18h55

Au contraire moi je pense qu'il vaut mieux qu'il reste en vie. Chaque crime avoué aidera la famille de la victime à commencer son deuil. Aussi, rester en prison c'est mieux parce que ses co-détenus le punissent à leur façon. La mort est presque une délivrance pour cet ogre