14/11 17:36

Cinéma: "La Belle époque" de Nicolas Bedos a détrôné cette semaine en tête du box-office français "Joker", avec Joaquin Phoenix

"La Belle époque" de Nicolas Bedos a détrôné cette semaine en tête du box-office français "Joker", avec Joaquin Phoenix, qui a attiré 5 millions de spectateurs depuis sa sortie, selon les chiffres de CBO Box office mercredi.

Le voyage dans le temps, à la fois romantique et nostalgique, de Nicolas Bedos, avec Daniel Auteuil, Fanny Ardant et Doria Tillier, a séduit en première semaine quelque 560.000 spectateurs, s'installant sur la première marche.

Avec 460.000 nouveaux spectateurs, l'ennemi juré de Batman, incarné par un Joaquin Phoenix amaigri et inquiétant à souhait, continue de séduire le public.

Sur la troisième marche du podium, "Hors Normes" du duo Toledano-Nakache, à l'origine de succès comme "Intouchables", a fait plus de 382.000 nouvelles entrées, soit un total de 1,5 million de tickets vendus depuis sa sortie.

"Maléfique: le pouvoir du mal", deuxième volet des aventures de la méchante sorcière de Disney avec Angelina Jolie, cumule 2,4 millions d'entrées, dont 295.000 cette semaine.

En cinquième position, le film d'animation "Abominable", sur un yéti à la recherche de sa famille, a attiré près de 262.000 spectateurs supplémentaires.

A noter, le succès d'"Au nom de la terre" d'Édouard Bergeon, avec Guillaume Canet en agriculteur surendetté, qui se rapproche des 2 millions de spectateurs (1,84 million après sept semaines en salles).

1. "La Belle époque": 565.429 entrées (nouveauté) - 548 copies

2. "Joker": 463.547 entrées (cumul 5e semaine: 5.074.165) - 754 copies

3. "Hors Normes": 382.646 entrées (cumul 3e semaine: 1.529.131) - 719 copies

4. "Maléfique: Le Pouvoir du Mal": 295.221 entrées (cumul 4e semaine: 2.402.411) - 575 copies

5. "Abominable": 262.442 entrées (cumul 3e semaine: 1.637.561) - 742 copies

Enquête CBO Box Office pour la semaine du 6 au 12 novembre

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de lxa75
14/novembre/2019 - 18h17

excellent démarrage pour j'accuse , avec 1 super Jean Dujardin