13/11 10:31

À l'occasion du premier anniversaire du mouvement, les "gilets jaunes" veulent revenir en masse sur les Champs-Elysées ce samedi - La Préfecture de Police s'y oppose

À l'occasion du premier anniversaire du mouvement des "gilets jaunes", un appel à manifester, ce samedi sur les Champs-Élysées, a été lancé sur les réseaux sociaux. Depuis le mois de mars, tout rassemblement y est interdit après la destruction de plusieurs boutiques lors de l'acte 18.

L’événement Facebook, baptisé "Acte 53 Gilets Jaunes l'anniversaire sur les Champs-Élysées", est celui qui réunit le plus de monde, avec environ 5.000 personnes inscrites comme participantes et 6.500 qui se déclarent intéressées.

"La déclaration va être envoyée à la préfecture de police en fin de journée" mardi 12 novembre, a dit son organisateur, Thierry Paul Valette, co-fondateur du collectif des "Gilets jaunes citoyens". Il s'attend à un refus des autorités, qui ont interdit de défiler sur la célèbre avenue, théâtre de violences et de saccages le 16 mars, ainsi que dans un large périmètre comprenant l'Élysée et l'Assemblée nationale. "Je maintiendrai mon appel, le droit de manifester est un droit légal, constitutionnel. On verra quel sera le rapport de force du gouvernement, ce que fera le ministère de l'Intérieur", a-t-il affirmé.

La préfecture de police a déjà refusé un parcours proposé par Priscillia Ludosky, l'une des figures du mouvement, le militant associatif Faouzi Lelllouche et l'avocat David Libeskind. Il devait relier le parvis de la gare Saint-Lazare et l'esplanade des Invalides. "Les périmètres d'interdiction définis par arrêté préfectoral (...) seront considérablement élargis sur le centre, l'ouest et la rive gauche de la capitale", leur a répondu la préfecture, les invitant à proposer d'autres trajets, avec "un lieu de dispersion situé dans l'est" de Paris.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Aubry.Isab
13/novembre/2019 - 22h01 - depuis l'application mobile
lucieat a écrit :

Ils sont encore là ceux là, il ne vont recommencer à nous pourrir la vie tous les WE, c vraiment le plaisir de manifester pour manifester, ils ont assez fait de dégâts économiques comme ça, une bande d'extrémistes égoïstes, que les casseurs profitent de leurs actions ne les dérange pas. Ils crachent sur la police mais quand leurs biens sont dégradés, ils n'ont pas honte d'aller à la gendarmerie porter plainte. Ils ont de la chance d'habiter en France, en Russie, les meneurs seraient en prison

@lucieat +1

Portrait de s4ndr4
13/novembre/2019 - 13h54

Et on comprend vite, en lisant cet article, pourquoi les véritables criminels sont en liberté, remerciés et félicités!

Justice, police, et racailles, marchent main dans la main, pour piétiner les français.

Portrait de s4ndr4
13/novembre/2019 - 13h52

Les assassins, les dealers, les terroristes, les voleurs, les extrémistes moyenâgeux, les homophobes, les antisémites, et les racistes peuvent , eux, défiler librement, à la moindre petite réflexion! 

Quel joli pays! Un pur bonheur !

Allez travailler! Et fermez-là, soyez bien gentils! 

Portrait de Rols75
13/novembre/2019 - 12h21

Une manifestation contre l'islamophobie indigne samedi dernier mais Bordel! rien sur les centaines d'assassinats du Bataclan un 13 novembre par des musulmans.????? !!!!!!!!! 

Portrait de Philou-02.
13/novembre/2019 - 11h32

Ah non !! On ne va pas se retaper les gj et leurs barbecues sur les ronds-points.. et surtout plus les images sur les champs Élysée qu’on a vu !

Portrait de gyette
13/novembre/2019 - 11h26

La comédie recommence !!!

Portrait de lucieat
13/novembre/2019 - 11h16

Ils sont encore là ceux là, il ne vont recommencer à nous pourrir la vie tous les WE, c vraiment le plaisir de manifester pour manifester, ils ont assez fait de dégâts économiques comme ça, une bande d'extrémistes égoïstes, que les casseurs profitent de leurs actions ne les dérange pas. Ils crachent sur la police mais quand leurs biens sont dégradés, ils n'ont pas honte d'aller à la gendarmerie porter plainte. Ils ont de la chance d'habiter en France, en Russie, les meneurs seraient en prison