02/10 10:01

Incendie de Rouen: Des syndicats portent plainte pour mise en danger des salariés de France 3 Rouen qui travaillent près de l'usine chimique Lubrizol

Des syndicats de France Télévisions ont porté plainte contre X pour mise en danger des salariés de France 3 Rouen, qui travaillent dans un bâtiment tout proche du site de l'incendie de l'usine chimique Lubrizol, disant craindre des répercussions pour leur santé. Dans un communiqué, le syndicat FO Médias et la Fasap (fédération Force ouvrière de l'audiovisuel) ont annoncé le dépôt de cette plainte, qui vise à déterminer "si nos collègues ont été exposés à des risques graves pour leur santé", et quelles conséquences pourrait avoir "l'inhalation de ces fumées, ou d'avoir été en contact avec des dépôts".

Comme le rappelle la plainte adressée par le conseil des deux syndicats, le bâtiment de France 3 Normandie Rouen se trouve en face de l'usine Lubrizol, sur l'autre rive de la Seine, à 800 m à vol d'oiseau. Un site en plein dans l'axe du panache de fumée noire entraîné par l'incendie de l'usine.

Vendredi matin, au lendemain de l'incendie, la direction avait fini par évacuer les employés de cette antenne locale, en pleine diffusion d'une émission, en raison d'une forte odeur nauséabonde entraînant des vomissements. Des salariés avaient "contacté le syndicat FO Médias, faisant état d'étourdissements, de nausées, de vomissements, de yeux qui piquent", souligne le texte de la plainte. "Les représentants syndicaux de France 3 sont aujourd'hui inquiets: de toute évidence les salariés de France 3 Normandie Rouen qui ont couvert l'événement, ou qui se trouvaient directement dans leur établissement, ont été exposés à des risques graves pour leur santé, soit par inhalation de fumées, soit par contact avec des dépôts toxiques", conclut la plainte des deux syndicats.

Ailleurs sur le web

Vos réactions