23/09 16:51

Accusé d'avoir caché 140 millions de dollars de rémunération, Carlos Ghosn est poursuivi par le gendarme de la Bourse américaine

Le gendarme américain de la Bourse, la SEC, a accusé lundi Carlos Ghosn et un de ses lieutenants, Greg Kelly, d'avoir dissimulé plus de 140 millions de dollars de rémunération qui devaient être versés à l'ancien PDG de l'alliance Renault-Nissan au moment de son départ en retraite.

"De 2009 jusqu'à son arrestation à Tokyo en novembre 2018, (Carlos) Ghosn, avec l'aide substantielle de (Greg) Kelly et de ses subordonnés chez Nissan, a pris part à une combine visant à dissimuler plus de 90 millions de dollars de rémunération, et a aussi augmenté de plus de 50 millions l'indemnité de retraite de Ghosn", accuse la SEC dans un communiqué.

Sans reconnaître ni nier les accusations, M. Ghosn a conclu un accord à l'amiable avec la SEC.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de CARAMEL MOU
24/septembre/2019 - 08h03

pour l'instant en France il est blanc comme neige

Portrait de tvor
23/septembre/2019 - 21h20

" Je suis innocent " mais bien sur Carlos chéri , on te croit .....

Portrait de Jilou1994
23/septembre/2019 - 18h17

"Sans reconnaître ni nier les accusations, M. Ghosn a conclu un accord à l'amiable avec la SEC."

J'adore comment on joue avec les mots pour ne pas dire qu'il a reconnu avoir tapé dans la caisse no limite avec une grosse combine entre voleurs de "haut niveau", enfin, pas "de conscience" c'est certain. 

Portrait de Pierma
23/septembre/2019 - 18h04 - depuis l'application mobile

Pourri jusqu’à la moelle. Il n’y a que la prison, la vraie, pour ces gens là. Quand l’argent prend le dessus sur la morale, Mesdames Messieurs faites vos jeux, rien ne va plus...