17/09 10:01

La YouTubeuse Lilly Singh est devenue cette nuit la première femme issue de minorité à présenter un late show sur une grande chaîne américaine- Regardez

La YouTubeuse canadienne Lilly Singh est devenue hier la première femme issue de minorité à présenter un late show sur une grande chaîne américaine, case occupée uniquement par des hommes blancs jusqu'ici.

Dans une volonté de capitaliser sur sa popularité sur YouTube, où elle compte 14,9 millions d'abonnés, la chaîne NBC avait décidé de mettre en ligne ce premier numéro de "A Little Late with Lilly Singh" sur la plateforme vidéo avant l'heure de diffusion à la télévision. De manière générale, la plateforme vidéo a été une bénédiction pour tous les talk-shows américains de deuxième et troisième partie de soirée, qui y ont trouvé un nouveau public plus jeune.

Agée de 30 ans, de parents indiens, Lilly Singh a repris le dernier des trois créneaux alloués quotidiennement par NBC aux talk-shows de soirée, occupé jusqu'ici par l'animateur Carson Daly. Diffusé à 01H35 heure de New York, le programme n'est pas enregistré en direct, pas plus qu'aucun des grands talk-shows de la télévision américaine.

Une seule femme avait déjà eu son propre talk-show de soirée en semaine sur une grande chaîne américaine, la comédienne et humoriste Joan Rivers, durant deux ans seulement (1986-1988) sur Fox. L'humoriste Samantha Bee avait fait parler d'elle avec son émission "Full Frontal", talk-show de soirée lancé en 2016, mais elle est diffusée sur la chaîne câblée TBS qui a eu une audience bien moindre que les quatre "networks", les grandes stations nationales.

Délaissant le traditionnel monologue d'introduction, cher aux talk-shows américain, Lilly Singh a utilisé un sketch pré-enregistré, lors duquel elle rappe devant des dirigeants de chaîne fictifs. "Salut, mon nom c'est Lilly et je ne suis pas un homme blanc", scande celle qui a rendu publique sa bisexualité. "Ma peau est colorée et ce n'est pas de l'autobronzant."

Durant l'émission, beaucoup de ses plaisanteries ont tourné autour de la diversité et de l'omniprésence des Blancs à la télévision. "Je comprends que pour certaines personnes", a-t-elle dit, chuchotant "les Blancs", "voir quelqu'un comme moi animer une émission est terrifiant." "L'une des plus grandes peurs de l'Amérique blanche est que les minorités leur prennent leur boulot", a-t-elle poursuivi. "Et soyons honnêtes, c'est ce que nous sommes en train de faire."

La première invitée de l'émission aura été l'actrice, scénariste et productrice Mindy Kaling, dont les parents sont d'origine indienne et bangladaise.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de tvor
17/septembre/2019 - 21h08
ragnar lotbrok a écrit :

et oprah winfrey elle compte pour du beurre??, elle a juste animé et produit le programme le plus vu de l'histoire de la tv, pendant 25 ans...faut arreter de reprendre les depeches de l'afp faites par un stagiaire, il y a aussi harris faulkner , bref...

Heu pour info la il est question de LATE show et non de show de l’après midi comme ceux , d'Oprah , Ellen degeneres , Rosie o'donnell ........

Portrait de Tonydi
17/septembre/2019 - 11h19 - depuis l'application mobile
C'ptain What101 a écrit :

Bien dit !

@C'ptain What101 lol t’as dû changer combien de fois de pseudo depuis la semaine dernière?!

Portrait de ragnar lotbrok
17/septembre/2019 - 10h31

et oprah winfrey elle compte pour du beurre??, elle a juste animé et produit le programme le plus vu de l'histoire de la tv, pendant 25 ans...faut arreter de reprendre les depeches de l'afp faites par un stagiaire, il y a aussi harris faulkner , bref...