08/09/2019 08:01

Féminicides : Muriel Robin interpelle le Président de la République: "Combien coûte la vie d'une femme ? Emmanuel, il faut répondre à un moment !" - Vidéo

Invitée de l'émission On n'est pas couché, hier soir sur France 2, Muriel Robin, a interpellé une nouvelle fois Emmanuel Macron et le gouvernement sur les violences conjugales en France:

"Moi, je l'avoue, avant de tourner 'Jacqueline Sauvage' - c'est ce qui a provoqué mon engagement contre les violences conjugales - j'étais comme tout le monde : 'Tiens, une femme est morte', comme si c'était normal qu'un homme tue une femme, que c'est des faits divers. Là, quelque chose s'est passé. Quand le gouvernement donne un million, c'est un milliard qu'il faut. Je l'ai dis plusieurs fois et je le redis : j'ai confiance. Je comprends que ça demande du temps. Mais je demande au Président : combien coûte la vie d'une femme ? Je lui ai posé la question plusieurs fois déjà, je n'ai pas eu de réponse".

Et d'interpeller directement le Président de la République:

"Emmanuel, c'est vous qui avez le job, il faut répondre à un moment. Parce que ces femmes qui meurent, qui sont assassinées, ce sont nos filles, nos mères, nos sœurs, nos amies... C'est maléfique, insupportable, machiavélique. C'est un métronome ; si vous lisez la presse, vous savez que tous les trois jours, une femme va être tuée. Et avant d'être assassinée, les coups, la souffrance, les viols, les enfants impliqués là-dedans".

Regardez

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Harriet
8/septembre/2019 - 19h47
Polska a écrit :

Merci, vous êtes bien aimable smiley

Ce mot me gêne, je réfléchissais à haute voix à vrai dire.

 Vous ouvrez une nouvelle perspective ... dans le cas où des des femmes sont tuées par leur conjoint (ou ex) , effectivement, ça n'est pas tant en raison de leur "sexe", mais parce qu'elles sont "choséifiées" par ceux qui n'acceptent pas d'être quittés et/ou de perdre le contrôle sur leur compagne ...

Et c'est finalement valable pour les deux sexes ....

Portrait de Harriet
8/septembre/2019 - 19h24
Polska a écrit :

Je trouve que féminicide a un sens si on parle d’un acte commis par un tueur en série, qui assassinerait uniquement des femmes, en raison de leur identité sexuelle.

Concernant les autres formes d’homicides, les femmes ne sont pas assassinées spécifiquement parce qu’elles sont des femmes, mais en raison de leur statut par rapport à l’assassin : épouse, compagne, ex petite amie, femme convoitée qui se refuse etc...

Très pertinent .... comme toujours ...  smiley

Portrait de A.Thomas
8/septembre/2019 - 18h37
atchoumfarmer a écrit :

un femme est bien une humaine ...pas un humain 

Pour certaines harpies ,je me pose la question..

Portrait de Mide
8/septembre/2019 - 14h24

Je trouve cela très courageux qu'une humoriste ose prendre la parole et défendre la cause des violences volontaires faites aux femmes. Peu importe qu'elle soit féministe ou bisexuelle ?! 

Trop peu de gens sont ouverts d'esprits, et tout le monde s'en fout : Personne d'autre ne porte leurs paroles et ce n'est certainement pas des Jennifer ou Julie Gayet qui prendront le risque de s'exprimer sur le sujet ! 

Muriel Robin n'est pas en train de faire de la publicité pour une marque, encore moins pour elle - même ! 

Ayez un minimum de respect je ne vois que des commentaires désobligeants d'ignorants homophobes et misogynes. Quelle forme de lâcheté perverse habite ces hommes, ces tueurs ? Car c'est bien cette catégorie ' d'hommes ' que nous devrions cibler, et blâmer !

Certains d'entre eux ont du subir des violences dans l'enfance venant de leur mère et aujourd'hui ils reproduisent le même shéma et se défoulent tour à tour sur des femmes innocentes! Ces mêmes lâches qui lèvent la main sur des femmes ne se battront jamais avec un homme et ne s'infligeront jamais la moindre douleur à eux-mêmes ! Attendons qu'ils fassent des enfants !

La prochaine victime et si c'était votre copine ? Ou votre petite cousine ? Voir même votre mère, et pourtant, ce sont des femmes ! 

Qui saura les défendre ? Prendre les coups à leur place ?

Allez vous laisser dire et laisser faire parce que vous n'êtes pas concernés ? 

Il ne s'agit pas de "s’approprier" la douleur des victimes mais de communiquer, de parler de ces violences banalisées, d'en parler énormément et de dénoncer ces féminicides.

 

Portrait de gregoirerey
8/septembre/2019 - 13h21
TurnLeft a écrit :

et homicide ce n'est pas l'équivalent ?? Le féminicide c'est le conjoint qui tu sa femmes, ou sa compagne, sinon c'est un homicide ça vaut pour tout le monde bien que le terme Homo signifie homme. Quand va-t-on en finir avec les considérations féministes ridicules.

Non, "homicide" vient du préfixe "homo" qui ne signifie pas "homme" mais "identique". Un "homosexuel", c'est quelqu'un attiré par le même sexe, masculin ou féminin.

Un homicide vise dont un être humain tuant quelqu'un de la même espèce.

Féminicide est un mot qui a sa place dans notre langue comme forme particulière de meurtre, comme l'infanticide l'avait avant lui.

Il devrait y avoir un mot pour chaque forme d'horreur visant une catégorie particulière de personnes.

Même si "négricide" ou "judéicide" passeraient certainement assez mal...

Portrait de Harriet
8/septembre/2019 - 13h03
TurnLeft a écrit :

et homicide ce n'est pas l'équivalent ?? Le féminicide c'est le conjoint qui tu sa femmes, ou sa compagne, sinon c'est un homicide ça vaut pour tout le monde bien que le terme Homo signifie homme. Quand va-t-on en finir avec les considérations féministes ridicules.

Où ai-je écrit le contraire ?  smiley

 

Portrait de Harriet
8/septembre/2019 - 12h59
TurnLeft a écrit :

Les flics n'auraient normalement pas besoin d'une loi. Toutes les lois sont déjà là, il suffirait de les appliquer et que les flics prennent au sérieux une femme battue et au lieu de lui conseiller une main courant comme c'est le cas dans la majeur partie des cas, lui conseiller de déposer plainte

Je n'ai pas parlé de loi  (supplémentaire)  ...  smiley

Mais plutôt d'une volonté politique qui ferait accélérer les procédures/prises en charge, car comme vous le soulignez , nous sommes en mesure de le faire ...

Créer des lieux d'accueil supplémentaires , n'est pas la panacée  .... et ne fait que différer le problème et donc ... sa résolution  .... smiley

Portrait de Harriet
8/septembre/2019 - 12h29
Citoyen86 a écrit :

Comme si un président pouvait empêcher les violences conjugales ! Il faut surtout que la police et la justice agissent plus efficacement quand quelqu'un vient porter plainte contre son conjoint.

Justement, c'est une décision politique tout comme en Espagne où les juges ont 72H pour instruire une plainte et les procès s'organisent dans les 15 jours ....

1300 mesures d'éloignement (par an) contre 20 000 en Espagne , port d'un bracelet électronique  etc ...

Se souvenir de cette femme qui avait déposé plainte et que l'ex conjoint a écrasée devant son domicile alors qu'elle partait travailler .... Il aurait dû comparaître ... en octobre !!!!

Portrait de Citoyen86
8/septembre/2019 - 12h20 - depuis l'application mobile

Comme si un président pouvait empêcher les violences conjugales ! Il faut surtout que la police et la justice agissent plus efficacement quand quelqu'un vient porter plainte contre son conjoint.

Portrait de Harriet
8/septembre/2019 - 11h10
canopee02 a écrit :

Ha parce qu'une femme qui en tue une autre ça en fait des lesbiennes? Tiens donc!Pour le reste c'est toujours pareil: Un féminicide c'est tuer une femme de par sa condition de femme, je ne sais pas s'il y a l'équivalent masculin ceci dit.

Non justement, il n'y a pas de correspondance au masculin ... c'est pourquoi la création d'un néologisme n'était pas indispensable ...  smiley

Portrait de Monsieur Zerotrois
8/septembre/2019 - 10h43
canopee02 a écrit :

Oui il y a plein d'autres choses à traiter mais en l’occurrence, rien ne sert de se détourner du problème lorsqu'il est évoqué. Pas la peine de toujours tout ramener aux bobos gauchistes pour essayer d'argumenter, c’est lassant à force.

plus que les bobo gauchistes qui imposent leurs indignations dans la vie ? on a aussi envie de prendre le temps d'etre heureux

Portrait de Harriet
8/septembre/2019 - 10h08
C'ptain What28 a écrit :

Donc le mot "féminicide " est une aberration sémantique polluante. 

Pour le moins ... une redondance !  smiley

Portrait de Rosette
8/septembre/2019 - 09h50

Cette gauche bobo et dégénérée est vraiment devenue insupportable. Leur pensée unique est une dictature imposée aux autres qui sont obligés de subir leur idéologie a longueur d'année dans les médias. Les femmes maltraitées il y en a, des hommes aussi, des enfants également, c'est triste bien sur, mais il y a tant d'autres choses encore toutes aussi graves dont on ne parle jamais.

Portrait de Harriet
8/septembre/2019 - 09h42
C'ptain What28 a écrit :

Pas plus que celui d'une femme puisse acheter de la mort au rat pour en mettre dans la soupe de son mari. Je suis fan D'Agatha Christie qui démontre bien que le meurtre n'est pas uniquement un fait masculin. 

Je n'ai jamais dit le contraire ... D'ailleurs il me semble que M. Robin a joué le rôle de M. Besnard ..

(Et je précise au passage, que je n'ai jamais soutenue J. Sauvage qui pour moi; n'est pas le parangon de la violence faite aux femmes) ...

Portrait de Alexdelouest
8/septembre/2019 - 09h41

Hommes et enfants battus, vous n’êtes pas la priorité de ces gens et votre vie n’est pas égale à celle d’une femme battue. Veuillez patienter qu’une personnalité sur le déclin prenne votre cause. 

Continuons de séparer les gens et les causes, on fonce dans le mur !

Portrait de Harriet
8/septembre/2019 - 09h31
C'ptain What28 a écrit :

J'ai le droit comme tout citoyen français de posséder une 22 LR  comme j'ai le droit uniquement comme chasseur de posséder d'autres armes tout comme j'ai l'interdiction d'en posséder d'autres sans permis spécifique.  SVP arrêter de tout mélanger. 

Vous trouvez donc normal qu'un homme violent (identifié comme tel) puisse détenir une ou des armes ? smiley

Portrait de Harriet
8/septembre/2019 - 09h20
C'ptain What28 a écrit :

Port d'arme ?  Ne vous aventurez pas sur le sujet si vous n'y connaissez rien. ce qui semble être le cas.  

Pour le reste je suis d'accord avec vous. 

La majorité des femmes sont tuées par arme à feu, et si l'on sait que certains individus détiennent légalement une arme, pourquoi ne pas leur retirer ?

Maintenant, évidemment je suis bien consciente que nombre d'armes ne seront pas répertoriées et que l'on ne pourra pas agir en amont ...

La violence conjugale et le passage à l'assassinat ... c'est vraiment du cas par cas ...

Portrait de Gregeagle
8/septembre/2019 - 09h01
En France, un enfant tué tous les cinq jours par ses parents ou des proches

Un rapport remis jeudi au gouvernement formule plusieurs recommandations pour lutter contre les infanticides, comme renforcer la formation des professionnels.

Elles sont ou les vedettes pour defendre nos enfants????????

Portrait de Harriet
8/septembre/2019 - 08h58

Ce n'est pas qu'une question d'argent mais de volonté d'agir et surtout de mesures sensées : au lieu de créer des chambres d'accueil (le gouvernement se targue d'augmenter leur nombre) pourquoi ne pas faire pas en sorte qu'elles puissent rester chez elles , car bien souvent elles ont des enfants ... Pourquoi délocaliser ces femmes alors que c'est le conjoint qui est violent ... double peine ? Pourquoi ne pas retirer le port d'arme à ces hommes ? Pourquoi ne pas révoquer la garde alternée afin de minimiser les contacts ?

Un homme violent ne peut être un bon père, ne serait-ce que par l'exemple qu'il donne et qui est susceptible d'être reproduit ....

Portrait de nina83
8/septembre/2019 - 08h20

Ah ça y est, nos people s'y mettent et font leur petite sortie qui va faire le buzz, Muriel Robin a parlé ! au gouvernement d'agir maintenant, tout va changer ! smiley