11/08 08:31

Le jeune aventurier Français Thomas Destailleur a été retrouvé mort dans le Nord du Canada - L'enquête sur les circonstances du décès se poursuit - Vidéo

Le corps du jeune Français Thomas Destailleur a été retrouvé sur le Grand Lac des Esclaves, dans le nord du Canada. Alertée par sa famille, sans nouvelles, la Gendarmerie royale du Canada (GRC, la police fédérale) avait lancé des recherches le jour même. Son kayak renversé avait été repéré par un avion.

La dépouille du jeune Français a été confiée au médecin légiste des Territoires du Nord-Ouest pour une autopsie. L'enquête sur les circonstances du décès se poursuit.

La veille, dans sa dernière publication sur sa page Facebook, il évoquait le vent de plus en plus fort, les vagues de plus en plus hautes, le kayak qui se remplit d'eau : « Deux, trois vagues manquent de me retourner, et j'abandonne en surfant jusqu'à la plage, trempé et gelé. J'ai peur de l'hypothermie. »

Tenace, le jeune homme retente sa chance le lendemain. En vain.

D'abord à vélo puis en kayak, le kinésithérapeute était parti de Jasper, dans les Rocheuses canadiennes, pour « suivre les eaux du Glacier Athabasca sur 3700 km jusqu'à l'océan Arctique et le village de Tuktoyaktuk. »

Un long parcours à travers le Nord canadien, qui devait le mener bien au-delà du cercle Arctique. Ce n'était pas la première expédition du jeune trentenaire, qui avait déjà voyagé en Tanzanie, Mongolie, en Indonésie, en Islande ou encore à Cuba.

Des voyages qui avaient sacrément augmenté son empreinte carbone. Alors Thomas s'était résolu à « voyager différemment », comme il l'avait expliqué au site canadien L'Express avant d'entamer son périple.

Avec son projet « Open Your Wild » , il voulait promouvoir un mode de vie et de voyage respectueux de l'environnement.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Capri
12/août/2019 - 01h12
Wouhpinaise a écrit :

A travers ses périples, il voulait réconcilier l'homme et la nature. Mais la nature aura eu raison de lui. Qu'il repose en paix.

J'ai lu ses posts FB. Je me demande juste si son embarcation était bien appropriée à son aventure, s'il n'aurait pas du naviguer sur un kayak davantage "adapté" (mais il était "spécialiste"). Il disait qu'il y avait pas mal de vagues sur les lacs qu'il traversait et qu'il risquait de se retourner. C'est sans doute ce qui s'est passé et avec le froid (dont il parlait aussi), il n'a pas pu se retourner à nouveau. C'est bien triste. Il avait une personnalité joyeuse et communicante.

Portrait de Philou-02.
11/août/2019 - 14h39
Voltaire . a écrit :

Un jeune qui meurt c’est toujours triste . Et c’est un drame pour la famille . Mais au moins ce sympathique  jeune homme aura t’il  eu une vie remplie de belles aventures ce qui n’est pas donné à tout le monde . RIP ( eh oui comme Morlock ;-)) 

 

certes mais je préfère vivre moins dangereusement mais plus longtemps ! Enfin c’est mon point de vue..  

Portrait de Voltaire .
11/août/2019 - 13h00

Un jeune qui meurt c’est toujours triste . Et c’est un drame pour la famille . Mais au moins ce sympathique  jeune homme aura t’il  eu une vie remplie de belles aventures ce qui n’est pas donné à tout le monde . RIP ( eh oui comme Morlock smiley 

 

Portrait de bonheur-25
11/août/2019 - 10h59
Philou-02. a écrit :

Qu’est-ce que les gens ont besoin de se compliquer autant la vie ? 

heureusement qu'ils sont la, sinon on croirait que la terre est plate et on continuerait a croire en dieu si tous etaient comme toi

Portrait de Lilou.St.Bo
11/août/2019 - 10h08
Lou Jacobs a écrit :

831

831, seulement ? Ça m'étonne...! 

Portrait de Wouhpinaise
11/août/2019 - 09h48

A travers ses périples, il voulait réconcilier l'homme et la nature. Mais la nature aura eu raison de lui. Qu'il repose en paix.

Portrait de Philou-02.
11/août/2019 - 09h46

Qu’est-ce que les gens ont besoin de se compliquer autant la vie ? 

Portrait de Morlock3
11/août/2019 - 08h49

R.I.P