18/07 09:52

Guyane : Trois militaires Français engagés dans une opération de lutte contre l'orpaillage illégal dans une zone isolée sont morts

Trois militaires, engagés dans une opération Harpie de lutte contre l'orpaillage illégal dans une zone isolée du sud-ouest guyanais y sont morts "mercredi" en cours de journée, a indiqué mercredi soir, le parquet de Cayenne. Le parquet, confirmant une information de Guyane la 1ere, invoque "une cause accidentelle" pour expliquer ces trois décès sans plus de précision. "La cause accidentelle est certaine. Il s'agit du seul élément sur lequel je puisse m'avancer; (...) les difficultés de communication avec le terrain ne me permettent pas, en l'état, d'avoir le moindre détail sur les événements", a déclaré mercredi soir le procureur adjoint de Cayenne, Jean-Claude Belot.

La zone du drame est une zone isolée en forêt du secteur "Saint-Jean/Abounami", selon le parquet, sans voie terrestre vers le littoral et sans réseau téléphonique. Sollicités mercredi soir, la préfecture de Cayenne, le commandement de la gendarmerie et les forces armées de Guyane n'ont pas immédiatement donné suite.

Le secteur de l'opération Harpie qui a tourné au drame se situe au sein du Parc amazonien de Guyane, vaste espace protégé, dont les chiffres relatifs aux sites aurifères illégaux demeurent toujours très élevés.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de florandu64
18/juillet/2019 - 11h06

Toutes nos condoléances à leurs familles.