16/07 07:46

Le ministre de l'Écologie François de Rugy va devoir affronter cet après-midi les parlementaires et tenter de calmer la grogne de nombreux pontes de En Marche

Le ministre de l'Écologie François de Rugy, qui reste déterminé à tenir face aux attaques liées à des agapes dispendieuses lorsqu'il était président de l'Assemblée nationale, doit affronter mardi les parlementaires et tenter de calmer une grogne à peine voilée de nombreux pontes de LREM.

De Belgrade, où il est en déplacement, Emmanuel Macron a déclaré lundi avoir "demandé au Premier ministre d'apporter toute la clarté" sur cette affaire.

"Je ne prends pas de décisions sur base de révélations mais de faits, sinon ça devient la République de la délation", a-t-il tranché. Le numéro deux du gouvernement, qui doit s'entretenir mardi matin avec Edouard Philippe pour "leur réunion de travail bi-mensuelle habituelle" selon son entourage, est surtout attendu mardi après-midi lors des questions au gouvernement. "Il va se faire défoncer, tout le monde va y aller contre lui, et à juste titre", prophétise un député LREM, qui prévient : "lorsqu'on nous demandera d'applaudir à ses réponses, on se planquera".

En début de soirée, le ministre devra défendre devant les sénateurs le projet de loi "énergie-climat", "mais ça m'étonnerait que le sujet soit mis sur la table lors des débats", veut se rassurer un ministre. Dans l'entourage de François de Rugy, on se borne à indiquer qu'il est "déterminé" à poursuivre son travail.

Les révélations par Mediapart de dîners fastueux organisés quand il présidait l'Assemblée nationale, de travaux dans son logement de fonctions au ministère ou de son appartement près de Nantes l'ont toutefois sérieusement fragilisé.

Convoqué jeudi à Matignon, M. de Rugy a certes réussi à sauver son poste, mais Édouard Philippe a demandé au secrétariat général du gouvernement de diligenter "une inspection", confiée à la cheffe de la mission d'organisation des services du Premier ministre, Virginie Aubard, afin de vérifier que les travaux entrepris se conformaient au "respect des règles" et "au principe d'exemplarité". Ses conclusions doivent être rendues en fin de semaine.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de francaz33
18/juillet/2019 - 09h45

une chance qu'on ne l'a pas retrouvé suicidé comme a une certaine epoque

Portrait de colin33
16/juillet/2019 - 13h38 - depuis l'application mobile

Sa place est au placard, ou entre les mains des gilets jaunes si les faits reprochés s'avèrent être vrais.....

Portrait de seb2746
16/juillet/2019 - 12h13
Mikah2307 a écrit :

Bof! j'imagine qu'il va réussir à s'en sortir par de nouveaux mensonges à la cahuzac: je vous le dis , les yeux dans les yeux , Messieurs les députés: je n'ai jamais mangé, ni de près, ni de loin, de homards rouges, mais toujours mangé au flunch du coin!:bigsmile: Et les députés de sa majorité vont l'applaudir en bon petit soldat de la macronie!

Qui va dire NON au milliers d'euros/mois à rien faire et les avantages en nature des lobbys ?Ceux qu'on a mis au gouvernement ne sont là QUE pour l'enrichissement personnel et une bonne retraite "rapide".

Portrait de MICMAH458
16/juillet/2019 - 10h11
seb2746 a écrit :

"Homards à volonté" avec champagne et petits fours juste avant, ça passe à l'aise.

Aucune chance que les mafieux soient virés, on a même un joueur de poker au gouvernement.

Après on dit aux gens d'êtres honnêtes et aux jeunes qui n'ont rien qu'il faut bien travailler à l'école... et eux continuent de voler/dépouiller la France.

Si si, justement, les jeunes doivent bien travailler à l'école, comme ça ils auront une chance de faire "homme politique" et ils pourront profiter à leur tour de tous ces privilèges qu'ils s'accordent entre eux.
Portrait de seb2746
16/juillet/2019 - 10h00

"Homards à volonté" avec champagne et petits fours juste avant, ça passe à l'aise.

Aucune chance que les mafieux soient virés, on a même un joueur de poker au gouvernement.

Après on dit aux gens d'êtres honnêtes et aux jeunes qui n'ont rien qu'il faut bien travailler à l'école... et eux continuent de voler/dépouiller la France.

Portrait de jarod.26
16/juillet/2019 - 09h26
il est mal le man smiley
Portrait de fairytale
16/juillet/2019 - 09h19

Faut le VIRER cette crapule,il nous prend pour des imbéciles avec ses arguments à la con.

Portrait de Cl
16/juillet/2019 - 08h35

A Mon avis il n'est pas le seul !!  

Il faut que ça cesse tous ces privilèges c'est honteux !

Le Président et le 1ER Ministre ok qu'ils aient droit à un logement de fonction c'est normal mais tous ces ministres et députés :qu" ils se logent à leur frais et qui paient leurs factures  !!! il faut mettre de l'ordre !!!

 que tout soit surveillé dans leurs frais de dépenses   

Déjà ça ferait beaucoup d'économie !!!!! 

et ça redonnerait un peu de confiance aux citoyens 

Il faut arrêter toutes ces injustices !!!!!!!

 

Portrait de annifrance
16/juillet/2019 - 07h59
Mikah2307 a écrit :

Bof! j'imagine qu'il va réussir à s'en sortir par de nouveaux mensonges à la cahuzac: je vous le dis , les yeux dans les yeux , Messieurs les députés: je n'ai jamais mangé, ni de près, ni de loin, de homards rouges, mais toujours mangé au flunch du coin!:bigsmile: Et les députés de sa majorité vont l'applaudir en bon petit soldat de la macronie!

Bien résumé !