12/07 18:48

Sans-papiers: Tous les "Gilets Noirs" ont été évacués et sont désormais massés à l'arrière du Panthéon entourés par les forces de l'ordre - Photos et Vidéos

18h47: Sur Twitter, la présidente du Rassemblement national Marine Le Pen qualifie "d'inadmissible" de "voir des clandestins revendicatifs occuper, en toute impunité, ce haut lieu de la République".

17h06: Tous les "Gilets Noirs" ont été évacués et sont désormais massés à l'arrière du Panthéon entourés par les forces de l'ordre

16h49: Le Panthéon est en cours d'évacuation dans le calme par les forces de l'ordre - Les "Gilets noirs" sont rassembles dans la rue pour l'instant

16h18: Le point sur la situation

Des centaines de « gilets noirs », un collectif de travailleurs sans-papiers issus de 34 foyers d’lle-de-France, occupent le Panthéon. L’action coup de poing a commencé ce vendredi peu après 13 heures pour demander la régularisation de leur situation. Les manifestants souhaitent également parler au Premier ministre.

La préfecture de police de Paris confirme qu’une « intrusion » a bien eu lieu, et un dispositif de sécurité a été déployé autour du bâtiment.

L’action, qui se déroule dans le calme, vise à demander, outre leur régularisation, des conditions de vie décente. « 200.000 logements vides à Paris, déplore le collectif dans un communiqué. Les nôtres dorment sous les échangeurs du périphérique ». Les « gilets noirs » demandent également « la libération de [leurs] camarades "gilets noirs" prisonniers enfermés en centre de rétention ».

16h08: Les forces de l'ordre viennent de pénétrer en nombre dans le Panthéon

15h31: "On est des sans-papiers, des sans-voix, des sans-visages pour la République française. On vient sur la tombe de vos grands hommes pour dénoncer vos profanations, celles des mémoires de nos camarades, de nos pères et de nos mères, de nos frères et de nos sœurs en Méditerranée, dans les rues de Paris, dans les foyers et les prisons", indiquent les "gilets noirs" dans le communiqué. Ils dénoncent les "200 000 logements vides à Paris", alors que "les nôtres dorment sous les échangeurs du périphérique", et demandent notamment "la libération de (leurs) camarades "gilets noirs" prisonniers enfermés en centre de rétention".

15h14: Le Collectif La Chapelle Debout dit avoir adressé il y a "plusieurs semaines" un courrier au Premier ministre demandant à être reçu et déplorant l'aggravation de la situation des demandeurs d'asile, "dublinés", et travailleurs sans papiers depuis la promulgation de la "loi pour une immigration maîtrisée" en septembre dernier.

15h01: Des policiers sont présents autour des manifestants et des renforts se déploient aux alentours du monument. Des banderoles ont été déployées, et après les slogans des prises de parole se déroulent dans le calme. 

14h11: Plusieurs dizaines de manifestants se sont introduits dans le Panthéon situé à Paris dans le 5ème arrondissement. Devant la statue de la Convention nationale, ces hommes pour la plupart réclament la reconnaissance de leur droit et surtout des papiers. Ils disent qu'ils ne partiront pas tant qu'ils n'auront pas été reçus par le Premier Ministre Edouard Philippe.

Une action coup de poing organisée par le collectif des Gilets Noirsdans un lieu chargé de sens puisqu'il est devenu le symbole de la République. Ce collectif regroupe des travailleurs sans-papiers, ils sont issus de 43 foyers répartis dans toute l'Ile-de-France. Il est rejoint par le collectif Droit Devant et La Chapelle Debout.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Miko
13/juillet/2019 - 19h55
seb2746 a écrit :

Sortez un peu de chez vous et aller dans le "social", vous verrez, ça ne mord pas les étrangers.

C'est l'hypocrisie générale dans l'administration française et si vous travaillez AVEC fiche de salaire, les impôts vous oublies pas (ce qui est logique) et demande les paiements MÊME si vous êtes sans papier, ça n'est pas les même services et on va surtout pas dénoncer cette manne financière.

Et je vois pas ce qu'il y a comme souci avec les prostitués, c'est aussi un débat hypocrite, on se base sur une RENTABILITE (!!!) pour calculer l’impôt... Si ça non plus c'est pas délirant pour vous.

Faux.  Comment voulez-vous donner une fiche de salaire à un sans-papier? Cela revient à donner du travail à un hors-la-loi, et une société qui le ferait serait de fait hors-la-loi.  Arrêtez de nous baratiner avec vos revendications gauchistes.

Portrait de mariannew
13/juillet/2019 - 19h26
Philou-02. a écrit :

La France est arrivée à un point de non retour !! C’est un triste constat mais une réalité.

Ahurissant.

Portrait de seb2746
13/juillet/2019 - 09h40
Mikah2307 a écrit :

Faux car être sans papiers ne permet pas d etre déclaré donc de pouvoir payer des impôts entre autres.  Donc chercher autre chose. En plus comparer des migrants sans papiers à des prostituées faut être sacrément atteint 

Sortez un peu de chez vous et aller dans le "social", vous verrez, ça ne mord pas les étrangers.

C'est l'hypocrisie générale dans l'administration française et si vous travaillez AVEC fiche de salaire, les impôts vous oublies pas (ce qui est logique) et demande les paiements MÊME si vous êtes sans papier, ça n'est pas les même services et on va surtout pas dénoncer cette manne financière.

Et je vois pas ce qu'il y a comme souci avec les prostitués, c'est aussi un débat hypocrite, on se base sur une RENTABILITE (!!!) pour calculer l’impôt... Si ça non plus c'est pas délirant pour vous.

Portrait de JEAN PHI
13/juillet/2019 - 08h48

après tout y a pas que les algériens qui ont le droit de se faire remarquer smileytout le monde a le droit à son moment de gloire elle est pas belle notre société ?? 

Portrait de morrigan13
13/juillet/2019 - 05h15
seb2746 a écrit :

Vous oubliez qu'une GROSSE partie de ces "sans papier" TRAVAILLENT en France depuis des décennies eux aussi.

Certains payent des impôts (et oui, comme les prostitués), vivent dans des 10m² à 5 ou 6 à 900 euros/mois en liquide (sans eaux courantes, sans pouvoir se plaindre car pas de papiers).

La France fait quoi pour eux alors qu'ils participent à l'économie ? rien
Pourquoi ont ils - de droit que VOUS "Française" alors qu'ils font la même chose que vous ?

Je me pose 3 questions : Ils sont de couleur différente et ça vous dérange ? ce sont des étrangers donc ça vous dérange ? vous êtes une adepte des neo-nazi du FN (ou autres noms qu'on change pour "faire beau") ?

Pas une pleur pour Johanna j'imagine et toutes les autres victimes et leur famille détruite...

La France est en train de se suicider.

Portrait de morrigan13
13/juillet/2019 - 05h09
C'ptain What12 a écrit :

A Zurich c'est pas mieux. 

Je vois bien dans le futur une France blanche laique et une Belgique, republique islamique ou l'inverse. De toute façon, si rien ne change il y aura des partitions.

Portrait de popeye55
12/juillet/2019 - 23h08

Le terme "Gilets" est en trop, ou je me trompe ? smiley

Portrait de Sarahh
12/juillet/2019 - 22h52
Mikah2307 a écrit :

Faux car être sans papiers ne permet pas d etre déclaré donc de pouvoir payer des impôts entre autres.  Donc chercher autre chose. En plus comparer des migrants sans papiers à des prostituées faut être sacrément atteint 

Si si ils en payent quand ils ont des apparts l état ne se dérange pas pour envoyer des impôts a des gens sans numéro fiscal .

Portrait de pypatche
12/juillet/2019 - 22h14
On n ' aurait dû d'abord bien installer les premiers arrivants , avant d ' en accueilir toutes une flopée. Rome ne c'est pas construite en 1 jour. Pas besoin de sortir de saint Cyr. Gestion nulle depuis des décennies ! C'est pourtant mathématique ...
Portrait de Mikah2307
12/juillet/2019 - 21h11
seb2746 a écrit :

Vous oubliez qu'une GROSSE partie de ces "sans papier" TRAVAILLENT en France depuis des décennies eux aussi.

Certains payent des impôts (et oui, comme les prostitués), vivent dans des 10m² à 5 ou 6 à 900 euros/mois en liquide (sans eaux courantes, sans pouvoir se plaindre car pas de papiers).

La France fait quoi pour eux alors qu'ils participent à l'économie ? rien
Pourquoi ont ils - de droit que VOUS "Française" alors qu'ils font la même chose que vous ?

Je me pose 3 questions : Ils sont de couleur différente et ça vous dérange ? ce sont des étrangers donc ça vous dérange ? vous êtes une adepte des neo-nazi du FN (ou autres noms qu'on change pour "faire beau") ?

Faux car être sans papiers ne permet pas d etre déclaré donc de pouvoir payer des impôts entre autres.  Donc chercher autre chose. En plus comparer des migrants sans papiers à des prostituées faut être sacrément atteint 

Portrait de m4
12/juillet/2019 - 20h26
seb2746 a écrit :

Vous oubliez qu'une GROSSE partie de ces "sans papier" TRAVAILLENT en France depuis des décennies eux aussi.

Certains payent des impôts (et oui, comme les prostitués), vivent dans des 10m² à 5 ou 6 à 900 euros/mois en liquide (sans eaux courantes, sans pouvoir se plaindre car pas de papiers).

La France fait quoi pour eux alors qu'ils participent à l'économie ? rien
Pourquoi ont ils - de droit que VOUS "Française" alors qu'ils font la même chose que vous ?

Je me pose 3 questions : Ils sont de couleur différente et ça vous dérange ? ce sont des étrangers donc ça vous dérange ? vous êtes une adepte des neo-nazi du FN (ou autres noms qu'on change pour "faire beau") ?

Tiens, l’extrême gauche anti-France et ses mensonges débarque !

Portrait de seb2746
12/juillet/2019 - 20h08
AimerVivre73 a écrit :
De mieux en mieux...Ils « exigent » des papiers ? Je suis Française, je travaille depuis toujours, je paye mes impôts, mes factures etc... Je ne me permet pas « d’exiger »... On me répond que je n’ai droit à rien si je fais la demande de quoi que ce soit... Normal, je travaille... faudrait rien foûtre pour avoir des droits, profiter du système, pleurnicher, faire des gosses les uns derrière les autres, aller voir l’assistante sociale, et la j’aurais droit à tout... Mais je me lève tous les matins pour aller bosser, donc je n’ai qu’à des devoirs : celui de payer mes impôts, mes factures et de n’avoir aucune « exigences ». La France ne se brade pas, on ne doit plus distribuer de papiers, ni donner de nationalité.. Stop!

Vous oubliez qu'une GROSSE partie de ces "sans papier" TRAVAILLENT en France depuis des décennies eux aussi.

Certains payent des impôts (et oui, comme les prostitués), vivent dans des 10m² à 5 ou 6 à 900 euros/mois en liquide (sans eaux courantes, sans pouvoir se plaindre car pas de papiers).

La France fait quoi pour eux alors qu'ils participent à l'économie ? rienPourquoi ont ils - de droit que VOUS "Française" alors qu'ils font la même chose que vous ?

Je me pose 3 questions : Ils sont de couleur différente et ça vous dérange ? ce sont des étrangers donc ça vous dérange ? vous êtes une adepte des neo-nazi du FN (ou autres noms qu'on change pour "faire beau") ?

Portrait de Verydix
12/juillet/2019 - 19h50

Un pépé dans un village dépassant les 5 km/h paie une amende.....

Ces personnes certainement non éligibles à l'asile ni une autre raison de régularisation se permettent de violer un bâtiment payé par les impôts du pépé verbalisé et des gens en général.

Evidemment quelques petites assocs d'extrême gauche sont à la manoeuvre, elles ne représentent pas l'ensemble des assocs qui s'occupent des migrants mais font preuve d'une sollicitude pour le moins curieuse.....

Ces migrants doivent soit retourner chez eux, soit essayer un autre pays car pourquoi le citoyen lambda doit respecter la loi et pas eux ?

Il n'y' aucun racisme derrière ces évidences....d'ailleurs si les citoyens brûlent par ex les radars c'est que eux-mêmes d'une certaine façon décident de ne plus respecter la loi (de conduire à la vitesse qu'ils veulent), réaction normal si des catégories de populations comme les migrants ne la respectent pas

 

Portrait de hummerH2
12/juillet/2019 - 19h42
Bokassa a écrit :

Donc il ne faut pas se scandaliser de ce qui se passe avec l'immigration inassimilable depuis 30 ans.. ( ensauvagement, communautarisme, islamisation... ) , le souci ce sont les "marinistes" sic.

Venant d'un militant LREM, son discours ne me surprend malheureusement pas.

Portrait de Lolifunr1
12/juillet/2019 - 19h39

Tant que la France ouvrira grand le robinet des allocations, faudra s'attendre à de plus en plus de migrants, et de plus en plus de revendications...

Portrait de Bokassa
12/juillet/2019 - 19h36
HomoloGay a écrit :

Le modérateur (s'il y en a un) est en vacances...

Aujourd'hui la horde de Mariniste est déchaînée. Entre ça et l'Algérie, ils vont pouvoir passer un excellent week-end à taper sur l'immigration, à parler du grand remplacement... Finalement une haine tenace, qu'est ce que ça peut les occuper !

Donc il ne faut pas se scandaliser de ce qui se passe avec l'immigration inassimilable depuis 30 ans.. ( ensauvagement, communautarisme, islamisation... ) , le souci ce sont les "marinistes" sic.

Portrait de Bokassa
12/juillet/2019 - 19h35
Philou-02. a écrit :

La France est arrivée à un point de non retour !! C’est un triste constat mais une réalité.

Pas que la France, il ya la Belgique islamisée (Molenbeek), la GB, les Pays-Bas, l’Allemagne,  ça part en vrilles en Suède aussi entre agressions et ghettos communautarisés..

Portrait de Blek37
12/juillet/2019 - 19h34
Blek37 a écrit :

Définition du mot " facho ou fasciste " SVP ! C'est pour les inculte comme toi ! 

Définition de :

l'[email protected] :Se dit d'un partisan d'un régime politique reposant sur un État fort et sécuritaire, privant ses citoyens de libertés.

Larousse : Qui impose une autorité arbitraire, dictatoriale et violente à son entourage

Bref : fascisme (n.m.)

1.(politique)système politique totalitaire et nationaliste, établi de 1922 à 1945, en Italie, par Mussolini ,

Benito Mussolini , né le  à Dovia di Predappio et mort le  à Giulino di Mezzegra, est un journalisteidéologue et homme d'État italien.

Fondateur du fascisme, il est président du Conseil du Royaume d'Italie, du 31 octobre 1922 au 25 juillet 1943, premier maréchal d'Empire du 30 mars 1938 au 25 juillet 1943, et chef de l'État de la République sociale italienne (RSI) de septembre 1943 à avril 1945. Il est couramment désigné par le terme « Duce », mot italien dérivé du latin Dux et signifiant « Chef » ou « Guide ».

Il est d'abord membre du Parti socialiste italien (PSI) et directeur du quotidien socialiste Avanti! à partir de 1912. Anti-interventionniste convaincu avant la Première Guerre mondiale, il change d'opinion en 1914, se déclarant favorable à l'entrée en guerre de l'Italie. Expulsé du PSI en novembre 1914, il crée son propre journal, Il Popolo d'Italia (Le peuple d'Italiesmiley qui prend des positions nationalistes proches de celles de la petite bourgeoisie. Dans l'immédiate après-guerre, profitant du mécontentement de la « victoire mutilée », il crée le Parti national fasciste (PNF) en 1921 et se présente au pays avec un programme politique nationaliste, autoritaire, antisocialiste et antisyndical, ce qui lui vaut l'appui de la petite bourgeoisie et d'une partie des classes moyennes industrielles et agraires.

Dans le contexte de forte instabilité politique et sociale qui suit la Grande Guerre, il vise la prise du pouvoir en forçant la main aux institutions avec l'aide des paramilitaires squadristi et l'intimidation qui culminent le  avec la marche sur Rome. Mussolini obtient la charge de constituer le gouvernement le . En 1924, après la victoire contestée des élections et l'assassinat du député socialiste Giacomo Matteotti, Mussolini assume l'entière responsabilité de la situation. La série de lois fascistissimes lui attribue, à partir de 1925, des pouvoirs dictatoriaux et fait de l'Italie un régime à parti unique

Portrait de Mikah2307
12/juillet/2019 - 19h18

A mon avis, ce n'est pas un mouvement spontané, derrière, ils ont du être poussé par les associations  bobos gauchos en dreadlocks 

Portrait de Blek37
12/juillet/2019 - 19h16
jeanmarcmoranidni a écrit :

facho

Définition du mot " facho ou fasciste " SVP ! C'est pour les inculte comme toi ! 

Portrait de AimerVivre73
12/juillet/2019 - 19h11 - depuis l'application mobile
Gemini a écrit :

Faut les dégager! Qu'ils aillent faire la révolution dans leur pays. 

De mieux en mieux...Ils « exigent » des papiers ? Je suis Française, je travaille depuis toujours, je paye mes impôts, mes factures etc... Je ne me permet pas « d’exiger »... On me répond que je n’ai droit à rien si je fais la demande de quoi que ce soit... Normal, je travaille... faudrait rien foûtre pour avoir des droits, profiter du système, pleurnicher, faire des gosses les uns derrière les autres, aller voir l’assistante sociale, et la j’aurais droit à tout... Mais je me lève tous les matins pour aller bosser, donc je n’ai qu’à des devoirs : celui de payer mes impôts, mes factures et de n’avoir aucune « exigences ». La France ne se brade pas, on ne doit plus distribuer de papiers, ni donner de nationalité.. Stop!

Portrait de Gemini
12/juillet/2019 - 18h53

Faut les dégager! Qu'ils aillent faire la révolution dans leur pays. 

Portrait de hamilton
12/juillet/2019 - 18h38

Le jour ou on inaugure un nouveau sous-marin!

Fallait leur proposer une journée portes ouvertes...

Portrait de Philou-02.
12/juillet/2019 - 18h25

La France est arrivée à un point de non retour !! C’est un triste constat mais une réalité.

Portrait de legaulois2009
12/juillet/2019 - 18h16

si il sont sans papier il n’ont rien a faire en france

Portrait de hamilton
12/juillet/2019 - 18h04

Gilet noir c'est raciste !

On doit dire des gilets de couleur ! smiley

Portrait de jeanmarcmoranidni
12/juillet/2019 - 17h50
hummerH2 a écrit :

A mon avis, trop long et trop compliqué à comprendre pour "notre ami"... ;)

Effectivement, j'ai beaucoup de mal a comprendre, il faut être un bourricot pour comprendre (je vous laisse chercher ça dans votre bibliothèque l'ancien smiley

Portrait de hummerH2
12/juillet/2019 - 17h45
Miko a écrit :

Et bien allez ré-ouvrir votre livre d'histoire (ou google je suppose dans votre cas).  Vous confondez racisme et fachisme, car même si le premier était prôné par le second, le fachisme c'est aussi bien d'autres choses.

Quand à "censurer des vies" (ce qui ne veut absolument rien dire, donc en plus d'un livre d'histoire, je vous vous conseille d'acheter aussi un livre d'apprentissage du français), je ne pense pas qu'accueillir toute l'Afrique pour donner une vie meilleure aux africains doive se faire au détriment de la vie plus confortable des européens.

Car nous nous sommes battus pour avoir ce que nous avons (quand je dis "nous", je parle bien sûr de nos aïeux).  Eux choisissent de ne pas se battre et préfèrent la solution de facilité, qui est de venir profiter de nos acquis en s'imposant chez nous, en refusant notre mode de vie, et bientôt en nous imposant le leur.

A mon avis, trop long et trop compliqué à comprendre pour "notre ami"... smiley

Portrait de jeanmarcmoranidni
12/juillet/2019 - 17h35
Miko a écrit :

Et bien allez ré-ouvrir votre livre d'histoire (ou google je suppose dans votre cas).  Vous confondez racisme et fachisme, car même si le premier était prôné par le second, le fachisme c'est aussi bien d'autres choses.

Quand à "censurer des vies" (ce qui ne veut absolument rien dire, donc en plus d'un livre d'histoire, je vous vous conseille d'acheter aussi un livre d'apprentissage du français), je ne pense pas qu'accueillir toute l'Afrique pour donner une vie meilleure aux africains doive se faire au détriment de la vie plus confortable des européens.

Car nous nous sommes battus pour avoir ce que nous avons (quand je dis "nous", je parle bien sûr de nos aïeux).  Eux choisissent de ne pas se battre et préfèrent la solution de facilité, qui est de venir profiter de nos acquis en s'imposant chez nous, en refusant notre mode de vie, et bientôt en nous imposant le leur.

facho

Portrait de Miko
12/juillet/2019 - 17h35
jeanmarcmoranidni a écrit :

Vous parlez de censurer des propos, je vous parle de censurer des vies - Apres m'être cultivé, vous êtes bien des fachos - désolé pour vous 

Et bien allez ré-ouvrir votre livre d'histoire (ou google je suppose dans votre cas).  Vous confondez racisme et fachisme, car même si le premier était prôné par le second, le fachisme c'est aussi bien d'autres choses.

Quand à "censurer des vies" (ce qui ne veut absolument rien dire, donc en plus d'un livre d'histoire, je vous vous conseille d'acheter aussi un livre d'apprentissage du français), je ne pense pas qu'accueillir toute l'Afrique pour donner une vie meilleure aux africains doive se faire au détriment de la vie plus confortable des européens.

Car nous nous sommes battus pour avoir ce que nous avons (quand je dis "nous", je parle bien sûr de nos aïeux).  Eux choisissent de ne pas se battre et préfèrent la solution de facilité, qui est de venir profiter de nos acquis en s'imposant chez nous, en refusant notre mode de vie, et bientôt en nous imposant le leur.