12/07/2019 10:01

Le frère d'Imad Ibn Ziaten, militaire assassiné par Merah, affirme avoir été très violemment agressé hier soir à Toulouse par des "personnes avec des barbes islamistes"

Le frère d'Imad Ibn Ziaten, le militaire lâchement assassiné par Merah le 11 mars 2012 à Toulouse, affirme avoir été agressé, hier soir vers 20 heures alors qu'il rentrait chez lui avec un ami près de Rouen. Cet ami a également été hospitalisé.

Le fils de Latifa Ibn Ziaten revenait du travail et s'apprêtait à pousser la porte de sa maison de ville quand plusieurs personnes lui auraient alors bondi dessus. Selon son premier récit fait à Me Méhana Mouhou, avocat de la famille Ibn Ziaten, les agresseurs étaient au moins trois et portaient des « barbes d'islamistes ».

« L'agression a été très violente, sauvage même. Les deux victimes ont été rouées de coups, on leur a cogné la tête contre un mur. Il y avait du sang dans la pièce », rapporte l'avocat.

Selon une source proche de l'affaire, citée par Le Parisien, il est prématuré pour comprendre la nature de cette agression. « Il y a des contradictions sur les circonstances et les motifs, il faut rester prudent », tempère la même source.

De son côté, Me Méhana Mouhou pense que la famille Ibn Ziaten était clairement visée. « Ces faits interviennent un mois après les menaces de mort au domicile de Latifa Ibn Ziaten.

Ailleurs sur le web

Vos réactions