10/07/2019 11:48

L'incroyable témoignage d'une femme qui a accouché seule dans un hôpital de Lyon, oubliée par les médecins! : "J'ai hurlé pendant une demi-heure" - VIDEO

Hier soir, le 19.45 de M6 a interviewé une jeune maman qui a dû accoucher seule, à la maternité de Saint-Joseph Saint-Luc (Rhône), parce que le personnel l'avait oubliée. 

Le 7 Juin dernier, Coline, déjà maman d'une petite fille, se rend dans une maternité de Lyon avec son mari aux alentours de 5h30 parce qu'elle est sur le point d'accoucher. Mais à cause d'une erreur du personnel, elle a finalement mis son enfant au monde seule. 

"Au moment de m'installer elles m'indiquent que l'anesthésiste est prévenu et vient me poser la péridurale, et personne n'est jamais venu, explique-t-elle, pendant une demi-heure j'ai hurlé, personne n'est venu, j'ai accouché donc toute seule, elle est née, je suis sortie avec elle, et à ce moment là évidemment branle bas de combat, quand l'équipe soignante m'a vue toute le monde s'est affairé". 

Une enquête est en cours pour mieux comprendre les circonstances de cet accouchement et l’hôpital assure que des mesures ont été prises pour éviter qu'une telle situation ait à nouveau lieu. 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de luciep
10/juillet/2019 - 17h19
Reine-Claude qui ne compte pas pour des prunes a écrit :

 

Entre 2 contractions il y a quand même des petits moments de répit. Cela dit, nous ne connaissons pas la situation précise de cette dame.

Mais le plus étrange est l'attitude du mari.

Justement, dans la dernière demi-heure la douleur est continue et à son paroxysme.

Portrait de luciep
10/juillet/2019 - 16h54
.elraval3 a écrit :

Au lieu de hurler pendant une demi heure,elle serait sortie de la salle de travail. Comme quoi la progestérone bouffe les neurones.

Pas de doute vous êtes bien un homme et pas la lumière à tous les étages en plus ! Sinon vous sauriez que les douleurs de l'accouchement sont terribles (sans péridurale évidemment) et paralysent complètement. Il est impossible de descendre de la table. Après l'accouchement c'est possible, la douleur est partie.

Portrait de .Kazindrah.
10/juillet/2019 - 15h16

CIT : « ... mais où était le compagnon ?... ».   En effet !

Quoi qu'il en soit cette situation est inadmissible.

Portrait de A.Thomas
10/juillet/2019 - 15h14
lucieat a écrit :

accoucher "à l'ancienne" comme des milliards de femmes dans le monde, quel événement! c'est rageant par contre d'être déjà à l'hôpital et que personne ne vienne, mais où était le compagnon ? c'est son rôle de veiller à ce que tout aille bien, c'est lui qui se déplace et va chercher de l'aide

Le compagnon a fait l’essentiel. Il a mis madame enceinte! Il ne peut quand même pas tout faire !

Portrait de lucieat
10/juillet/2019 - 12h30

accoucher "à l'ancienne" comme des milliards de femmes dans le monde, quel événement! c'est rageant par contre d'être déjà à l'hôpital et que personne ne vienne, mais où était le compagnon ? c'est son rôle de veiller à ce que tout aille bien, c'est lui qui se déplace et va chercher de l'aide