08/07 11:16

Estimant avoir fait ses heures, un conducteur de train abandonne un chargement militaire en pleine gare de Libourne en Gironde

Alors qu'il était aux commandes d'un train de fret chargé, le conducteur a décidé de s'arrêter et de l'abandonner en gare de Libourne ... estimant avoir fait ses heures!

Selon Sud-Ouest, ce train de fret transportant des blindés de l’armée ainsi que plusieurs véhicules tout-terrain à quatre roues motrices, appartenant notamment au 31e régiment du génie de Castelsarrasin. 

En se rendant compte de la situation, des agents de la SNCF ont rapidement contacté la gendarmerie. « Il n’y a pas eu de conséquences sur la circulation et la société qui affrétait le train avait sans doute acheté ce qu’on appelle un sillon, donnant un droit de passage sur une voie », assure-t-on à nos confrères. Et d'ajouter que cet arrêt en gare de Libourne n'était asbolument pas prévu, car le train de fret devait passer la nuit à la gare de triage d’Hourcade à Bègles.

Mais une question se pose alors, que s'est-il passé? Le conducteur, qui a estimé avoir dépassé son temps de travail, malgré le retard pris à Vayres lors du chargement, a tout simplement pris la décision d'arrêter le train en gare de Libourne et de parti r, rapporte Sud Ouest.

A noter que tout les engins le matériel militaire devaient être réceptionnés à Paris pour le défilé du 14 juillet sur les Champs-Elysées.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Nono75
8/juillet/2019 - 14h35

Ah la plèbe... smiley

Il y a des règles irréfragables dans la conduite des trains.

Le temps de travail en est une, il est impossible d'y déroger.

Le mécanicien qui le ferait pourrait voir sa responsabilité pénale engagée en cas d'accident, en clair il risque la prison s'il a un accident.

Une autre règle par exemple c'est que dès qu'un mécanicien passe un feu rouge (de voie ferrée) y compris à très très faible vitesse et sur quelques mètres (cela arrive parfois lorsqu'il y a un autre train arrêté en amont) alors il n'a plus le droit de conduire avec effet immédiat.

Cela signifie que le train s'arrête en pleine campagne par exemple.

Et s'il y a un autre mécanicien (ayant les mêmes qualifications) passager dans le train on pourrait se dire qu'il pourrait prendre sa place ne serait ce que pour dépanner ?

Oui excepté si cet autre mécanicien a dépassé son temps de conduite.

Comme il n'y a plus d'équipages de réserve (cela coûte trop cher) cela signifie qu'il faut trouver puis faire venir un mécanicien en taxi depuis plus de 150 / 200 km parfois.

 

Pour en revenir au sujet initial, si le mécanicien de ce concurrent de la SNCF a décidé de ne plus conduire je suis à peu près certain qu'il en avait le droit et surtout l'obligation.

En revanche il aurait du prévenir son employeur, peut être l'a t'il fait ?...

Portrait de Pierre henry 115
8/juillet/2019 - 13h43
C'ptain What12 a écrit :

Ce conducteur devrait être poursuivi pour mise en danger de la vie d'autrui car qu'aurait on dit si un autre train arrivait sur la même voie pensant celle ci dégagée ? 

ça ne marche pas comme ça, heureusement, sinon il y aurait des catastrophes tous les jours.

Portrait de Pierre henry 115
8/juillet/2019 - 13h39
Dragon75 a écrit :
@cbor33 désolé mais c’était bien un machiniste de la sncf!!! Vous disiez?

Estimant avoir fait ses heures, un conducteur abandonne son train au milieu de la gare de Libourne

 

Article mis à jour le 7.07.19 à 22h : le conducteur n'est pas salarié de la SNCF mais d'une compagnie privée

source: Capital pointfr

Vous disiez?

Portrait de Dragon75
8/juillet/2019 - 12h40 - depuis l'application mobile
cbor33 a écrit :

Un conducteur SNCF n'aurait jamais fait ça. Vous voulez du privé, eh bien allons-y !!! et ce n'est que le début....

@cbor33 désolé mais c’était bien un machiniste de la sncf!!! Vous disiez?

Portrait de cbor33
8/juillet/2019 - 12h20

Un conducteur SNCF n'aurait jamais fait ça. Vous voulez du privé, eh bien allons-y !!! et ce n'est que le début....

Portrait de zamette20005
8/juillet/2019 - 11h21

Belle conscience professionnelle !