06/07 11:48

En colère, Muriel Robin interpelle Emmanuel Macron sur les féminicides : "Monsieur le président, combien coûte la vie d’une femme ?"

Aujourd'hui à 17h à Paris se tiendra une marche pour dénoncer les féminicides à l'appel d'un collectif de familles et de proches de victimes. A cette occasion, dans une interview accordée à France Info, Muriel Robin interpelle Emmanuel Macron.

La comédienne, très engagée dans la lutte contre les violences faites aux femmes, confie: "Il y a indifférence, abandon, indécence, non-assistance à personne en danger. C'est très grave. Je reformule les demandes que je faisais il y a plusieurs mois. Rien n'a bougé, ou presque."

Et d'ajouter: Je soulignerais tout de même que nous avons été reçus par Nicole Belloubet et que la ministre de la Justice a fait passer une circulaire pour mettre en place ce que nous demandions. À part cela, rien n'a été fait."

Avant de fustiger auprès de nos confrères: "faut comprendre que si les chiffres restent ce qu'ils sont, on va arriver à 140 femmes tuées dans l'année. Alors je pose la question à Emmanuel Macron : combien coûte la vie d'une femme ? Rien n'est fait. C'est honteux."

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de tobian
7/juillet/2019 - 15h05

   Je ferais remarquer à Murielle Robin que Jacqueline Sauvage, qu'elle doit connaître, a été graciée après avoir tué son mari de trois coups de fusil dans le dos.

Portrait de jeanseb54
6/juillet/2019 - 20h01 - depuis l'application mobile
Harriet a écrit :

Effectivement, il faut en parler et surtout prendre des mesures efficaces ...

1 femme meurt tous les deux jours sous les coups de son conjoint ! 

@Harriet ah les simplets , il est déjà interdit de battre et ou tuer sa femme , que demande t’elle finalement ? Lorsqu’un homme est tué ou violenté par sa femme personne n’en parle ! Maintenant il faut hiérarchisé tout , une femme battue c’est plus grave qu’un homme empoisonné, ou est-ce moins grave qu’une fessée à un enfant?Encore mieux un homosexuel tué par une femme ? Ou l’inverse. Malheureusement il y’a autant de femmes , d’hommes ou enfants battus. Madame robin sait prêcher pour sa paroisse mais les discours qui ne vont que dans un sens sont bien malsains. Il faut bien abreuver les bisounours sans cervelle et beaucoup tombent dans piège, perso mes enfants je leurs dis d’être une personne morale et pas naïf voir stupides, point barre

Portrait de bib
6/juillet/2019 - 16h26

Rien n'est fait car cela coûte, que les budgets sont mal gérés depuis des années par nos gouvernants, collectivités, administrations publiques et parfois privées. Il faudrait plus de prisons, et mieux conçues et encadrées, ou sinon des sanctions disciplinaires et pécuniaires mieux suivies. Il faudrait aussi une imposition plus large pour faire participer tout le monde (58% de foyers non imposables).

Cela s'appelle de la gestion et de l'organisation et non du "Y'a qu'a faire, faut qu'on".

Portrait de pypatche
6/juillet/2019 - 15h36
Monsieur le président connaît sans doute bien mieux les prix des bijoux et les fringues que portent sa femme ! Que Combien coûte la vie d ' une femme ?
Portrait de Harriet
6/juillet/2019 - 13h11
Citoyen86 a écrit :
C'est toujours facile de critiquer mais comment voulez-vous empêcher des crimes commis dans les familles ? On ne va pas mettre un policier devant toutes les maisons.

Il faut agir notamment en fonction des plaintes déposées et quand des femmes sont victimes de violences conjugales , ne pas les minimiser et prendre des mesures sévères à l'encontre des individus qui commettent ces actes ... car ils sont souvent les prémisses d'une issue fatale ... smiley

Portrait de Citoyen86
6/juillet/2019 - 12h34 - depuis l'application mobile

C'est toujours facile de critiquer mais comment voulez-vous empêcher des crimes commis dans les familles ? On ne va pas mettre un policier devant toutes les maisons.

Portrait de Harriet
6/juillet/2019 - 12h25

Effectivement, il faut en parler et surtout prendre des mesures efficaces ...

1 femme meurt tous les deux jours sous les coups de son conjoint ! 

Portrait de seb2746
6/juillet/2019 - 12h20

Vu que les morts dans des accidents ou des homicides ne donnent quasiment plus rien niveau condamnation, il n'y aura RIEN au final.Même les viols ne donnent plus de peine de prison, à croire que c'est devenu banal et naturel pour les juges...

Par contre, la victime doit tout subir jusqu'au bout, contre la justice qui ne fait plus rien et dès le début contre la police qui REFUSE de prendre les plaintes (car bon : "elle l'a certainement bien cherché cette personne", "elle était ptete consentante", etc...).