06/07 17:01

Un total de 524 romans sont attendus en librairie entre la mi-août et la fin octobre pour la rentrée littéraire, la plus compacte en 20 ans

Un total de 524 romans dont 336 français et 188 étrangers sont attendus en librairie entre la mi-août et la fin octobre pour une rentrée littéraire la plus resserrée depuis 20 ans, selon le décompte du magazine professionnel Livres Hebdo.

Parmi ces titres, 82 premiers romans tenteront de tirer leur épingle du jeu dans un marché du livre toujours à la peine.

Prudents, les éditeurs ont sensiblement réduit la voilure. Par rapport à l'an passé la production en titres a baissé de 7,6%, souligne Livres Hebdo.

Une étude de l'institut GfK publiée cette semaine à l'occasion des Rencontres nationales de la librairie laissait entendre que la rentrée littéraire n'était plus un rendez-vous si attendu. L'an dernier, les livres de la rentrée ont généré un chiffre d'affaires de 48 millions d'euros soit 32% de moins qu'en 2012.

Vincent Montagne, président du Syndicat national de l'édition, a souligné la semaine dernière qu'une des raisons de la contraction du marché du livre était que la dernière rentrée littéraire n'avait "pas su pleinement rencontrer les attentes des lecteurs".

Quelles qu'en soient les raisons, le chiffre d'affaires des éditeurs a reculé de 4,38% l'an dernier. Le nombre d'exemplaires vendus est, quant à lui, passé de 430 millions en 2017 à 419 millions en 2018, soit une baisse de 2,52%.

Qui alors pour redresser la barre?

Comme chaque année, la rentrée sera l'occasion de découvrir le nouvel opus d'Amélie Nothomb ("Soif", Albin Michel, 21 août). Parmi les auteurs dont on guettera le retour, il y a Sorj Chalandon ("Une joie féroce", 14 août, Grasset), Karine Tuil ("Les choses humaines", 22 août, Gallimard), Claro ("Substance", Actes Sud, 21 août) et Luc Lang ("La tentation", Stock, 21 août).

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de FLT
7/juillet/2019 - 01h06

Zut, y aura pas les miens : " Santo Estello", préfacé par Isabelle Nohain Raimu, petite fille de l'homme de télévision Jean Nohain et de l'acteur fétiche de Marcel Pagnol, RAIMU, enseigné au programme d'une école à Lorgues après Jean Giono et Marcel Pagnol et en rupture de stock, victime de son succès, ainsi que " Spigaoù", qui s'est encore vendu plus rapidement tout en ayant aussi atteint la rupture de stock... smiley C'est facilement vérifiable en tapant "Frédéric Lesgrands Terriens"

Portrait de FLT
7/juillet/2019 - 01h06

Zut, y aura pas les miens : " Santo Estello", préfacé par Isabelle Nohain Raimu, petite fille de l'homme de télévision Jean Nohain et de l'acteur fétiche de Marcel Pagnol, RAIMU, enseigné au programme d'une école à Lorgues après Jean Giono et Marcel Pagnol et en rupture de stock, victime de son succès, ainsi que " Spigaoù", qui s'est encore vendu plus rapidement tout en ayant aussi atteint la rupture de stock... smiley C'est facilement vérifiable en tapant "Frédéric Lesgrands Terriens"

Portrait de .Kazindrah.
6/juillet/2019 - 20h09

Il serait préférable qu'il y en ait moins, mais de meilleure qualité...