21/05/2019 15:00

Dépakine: Une victime souffrant d'autisme, de malformation cardiaque et de dépendance, indemnisée à hauteur de 1.3 million d'euros

Sa mère ayant pris de la Dépakine durant sa grossesse, un jeune homme souffre aujourd'hui de troubles d'autismes, de malformation cardiaque et de dépendance. Il a été reconnu victime du médicament antiépileptique produit par Sanofi et a été un des premiers à être indemnisé, à hauteur de 1.326.721 euros, par le fond d'indemnisation des victimes de la Dépakine, a rapporté ce mardi le Parisien.

Le principe actif de la Dépakine, le valproate de sodium, aurait causé des malformations chez 2.150 à 4.100 enfants, et des troubles neurodéveloppementaux chez 16.600 à 30.400 enfants depuis 1967, d'après l'assurance maladie et l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM).

La mère du jeune homme déplore cependant que le fonds n'ait retenu qu'un "trouble du déficit de l'attention" plutôt que des troubles d'autisme afin de minimiser le montant de l'indemnisation. Marine Martin, la présidente de l'Apesac, une association d'aide aux victimes, regrette également que la plupart des indemnisations soient beaucoup moins avantageuses pour les victimes. 

Ailleurs sur le web

Vos réactions