20/05 08:00

L'Islande interdit d'Eurovision l'année prochaine à cause de ses candidats qui ont brandi des drapeaux palestiniens samedi en direct ?

Samedi soir, au moment de l'attribution des points accordés par le public, le groupe islandais Hatari a réalisé un coup d'éclat en brandissant des banderoles aux couleurs du drapeau palestinien en contradiction avec les règles de l'Eurovision qui interdit toute manifestation politiques pendant le concours. Mais on pouvait se douter que ces candidats allaient tenter un coup d'éclat car les membres du groupe n'ont jamais caché leur hostilité à la politique de Benyamin Netanyahu, ils l'ont même défié en l'invitant à un match de lutte islandais.

De nombreux journalistes s'attendaient à une prise de position sur scène, durant leur prestation sur le titre "Hatrid mun sigra" ce qui n'a pas été le cas, ils ont préféré attendre le moment des votes, ce moment où l'audience est à son maximum. 

Ils ont alors été sifflés par le public présent dans la salle de ce grand concours qui se déroulait à Tel Avic.

Mais ce geste devrait avoir des conséquences, comme l'a indiqué l'Union européenne de Radio-télévision (UER), organisatrice du concours dans un communiqué.

Estimant que leurs agissements "contreviennent directement" aux règles du concours, "les conséquences [en] seront discutées", a expliqué l'UER . Alors, selon les règles du concours, les organisateurs ont le choix entre 2 sanctions:

- Hatari écoperait d'un avertissement officiel ce qui en soit n'aurait pas vraiment de conséquences

- L’Islande serait disqualifiée l'année prochaine du concours de l'Eurovision qui se tiendra aux Pays-Bas risquant de provoquer l'hostilité de tout un pays

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de wanegan
20/mai/2019 - 10h11

Et la liberté d'expression , on en parle ou pas ?!!!