12/05/2019 11:00

Gilets Jaunes à Nantes - Une enquête de police ouverte après la diffusion d'une vidéo où un membre des forces de l'ordre sort une arme et pointe un automobiliste - Regardez

Une enquête de police a été ouverte après que des forces de l'ordre ont sorti leur arme alors qu'un automobiliste se dirigeait vers elles ce samedi quai de la Fosse, à Nantes, lors d'une manifestation des gilets jaunes.

Samedi après-midi à Nantes, "un automobiliste a tenté de forcer un barrage, les forces de l'ordre ont sorti leur arme et l'automobiliste a fait demi-tour", a indiqué la préfecture de Loire-Atlantique. 

Les forces de l'ordre "n'ont pas fait usage de leur arme, ça s'est arrêté là", a ajouté la préfecture, précisant que l'automobiliste n'avait pas été interpellé. 

Une enquête de police a été ouverte alors que la vidéo ci-dessous est largement partagée sur les réseaux sociaux depuis hier.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de B612
12/mai/2019 - 23h52
divulgâcheur a écrit :

Donc d'après vous, le conducteur avait les forces de sécurité devant lui et les manifestants derrière lui.  Il pouvait tourner à gauche ou à droite ?  Cessez de digresser pour ne pas avoir à reconnaître que les forces de sécurité auraient dû le faire évacuer au lieu de le nasser, vous ne faites que le contraire de ce que vous voulez faire, et l'enquête, elle, ne ' digressera ' pas tel que vous vous évertuez à le faire. Vous connaissez la différence entre être pitoyable et être pathétique ?  Vous êtes passé de pitoyable à pathétique avec votre digression refusant de considérer les arguments exposés.  

Evacuer où ? Pas possible étant donné les lieux. Et peut-être pas le temps car les gendarmes n'insistent pas. Sinon le mec aurait fini interpellé. Ils ont fait ce qu'ils ont pu, dans la confusion qui régnait et la rapidité avec laquelle ils ont du intervenir.

A un moment le bonhomme était en relative sécurité quand il s'est rangé sur le coté. Mais non, il a fallu qu'il fasse le nerveux, et qu'il continue à foncer sur les flics (après avoir parait-il fait descendre toute sa petite famille).

Je suis le premier à condamner les exactions des forces de l'ordre, mais là, faut vraiment être de mauvaise foi pour les critiquer sur leur gestion de la situation. Sauf sur le fait qu'ils aient brandi leurs armes, mais même ça pour moi ça peut se comprendre. Et au final ils n'ont pas tiré, cela n'ayant été heureusement que dissuasif. 

Portrait de Swan00
12/mai/2019 - 21h25
axisca1 a écrit :

toi le suceur de bite de Macron ; lâche moi , ton avis c est comme les trous du cul tout le monde en a UN , connard

Quel beau langage de merde, on voit tout de suite que tu fais parti des crétins jaunes.

Portrait de B612
12/mai/2019 - 21h24
divulgâcheur a écrit :

Donc d'après vous, le conducteur avait les forces de sécurité devant lui et les manifestants derrière lui.  Il pouvait tourner à gauche ou à droite ?  Cessez de digresser pour ne pas avoir à reconnaître que les forces de sécurité auraient dû le faire évacuer au lieu de le nasser, vous ne faites que le contraire de ce que vous voulez faire, et l'enquête, elle, ne ' digressera ' pas tel que vous vous évertuez à le faire. Vous connaissez la différence entre être pitoyable et être pathétique ?  Vous êtes passé de pitoyable à pathétique avec votre digression refusant de considérer les arguments exposés.  

Déjà vous ravalez votre condescendance. Je ne me permets pas de vous manquer de respect car vous avez un avis différent du mien. Et quand bien même auriez-vous raison, ça ne vous donne pas le droit d'invectiver, voire, d'insulter autrui.

Qu'est-ce que vous n'avez pas compris dans ce que j'ai écrit ? A moins que je sache pas me faire comprendre. Je vais donc essayer de relier mes deux neurones pour vous ré-expliquer et me faire mieux comprendre... smiley

J'ai écrit que les forces de l'ordre ET les manifestants sont DEVANT la voiture. Elle est là la zone conflictuelle que vous évoquez. Certes il y a des manifestants tout autour et derrière, mais l'action n'est pas là, pas de danger apparent de ce coté. Le gendarme ne peut donc pas laisser passer le véhicule. Et quand bien même y aurait-il eu danger à ce niveau, de deux maux il faut choisir le moindre. J'aimerais bien vous y voir au lieu de donner des leçons derrière un écran.

C'est en tous cas ce que j'ai compris en regardant les vidéos de toute la scène. Parce que, contrairement à ce que vous insinuez, il est utile de les avoir vu avant de donner un avis sur le sujet.

Vous aussi, considérez les arguments d'autrui. Au lieu de considérer votre opinion comme seule valable.

Portrait de B612
12/mai/2019 - 18h32
divulgâcheur a écrit :

C'est ce que l'on s'évertue à tenter de vous expliquer... Et vous ne pouvez vous résoudre à considérer autre chose que le ' point de vue ' de ceux qui sont armés. Le père de famille était coincé entre les manifestants et les crs, avec ses enfants dans la voiture. En d'autres circonstances, une conductrice a pris peur et a tué un manifestant. En d'encore autres circonstances, un chauffeur de poids-lourd a écrasé un gilet-jaune parce qu'il a pris peur.

Maintenant si vous avez encore 2 neurones et un seul synapse pour les relier, vous allez tenter de vous demander POURQUOI les forces de ' sécurité ' n'ont pas fait en sorte de le faire passer HORS de cette zone au lieu de l'y confiner, sans quoi vous revendiquerez tout autre chose que ce que vous écrivez.

En faute ' grave ' ?

Coincé entre des crs armés qui lui intiment l'ordre de rester là ou il est et des manifestants derrière ?

Il est heureux que vous ne soyez ni en charge de maintient de l'ordre, ni en charge de protection des citoyens.

L'enquête qui va être menée ne sera certainement pas relayée ici, parce qu'elle va mettre en évidence une faute grave, une faute de discernement entre des manifestants et un père de famille avec ses enfants tentant de s'en aller d'une zone ou des forces de ' sécurité ' l'ont nassé.

   

Le conducteur n'était pas coincé entre les forces de l'ordre et les manifestants.

Les forces de l'ordre (qui se trouvent devant le véhicule) bloquent le trafic parce qu'elles sont en train d'avancer. Et à votre avis pour aller vers où et pour faire quoi ? Vers des manifestants pour intervenir, bien sur. Donc il ne valait mieux pas qu'un véhicule s'y trouve.

Si le conducteur s'était engouffré plus loin, là ça aurait été plus dangereux, et il se serait mis lui et les occupants de son véhicule en plus grave danger. Au risque de créer parmi les manifestants un drame comme ceux que vous évoquez.

Au lieu de pérorer, admettez qu'on puisse avoir la faiblesse de penser que les forces de l'ordre aient pu agir ainsi dans le but de sécuriser des civils et le lieu de l'intervention, ce qui est mon cas.

Portrait de m4
12/mai/2019 - 17h36

On a de la chance !!!

On a un roquet directement témoin de l'affaire, et ami de la famille !!! smiley

Portrait de B612
12/mai/2019 - 17h18

Pour voir toute la scène, voir par exemple le post Facebook de Ksper Descharentes d'il y a 20h à l'heure où j'écris : "Videos de l'altercation entre CRS et un conducteur. Sortie de la GoPro y'a quelques instants". Deux vidéos montrent toute la scène : la première vidéo à partir de 2m20 et la suite à la 2eme vidéo.

Déjà il faut savoir que la rue était bloquée à cause de la présence des forces de l'ordre en intervention et des manifestants plus loin. Ceci sans doute pour des raisons évidentes de sécurité.

De ce que j'ai compris sur la scène:

A l'arrivée du véhicule, un gendarme demande poliment au conducteur d'attendre. Celui-ci est déjà assez énervé. Il redémarre, fait quelques mètres et s'arrête. Breve altercation avec un autre gendarme qui essaye finalement d'ouvrir la portière conducteur. Puis, tandis que des lacrymo sont tirés à proximité, le conducteur se gare sur le coté. Ensuite il redémarre, fonce à vive allure et s'arrête au niveau d'un feu où se trouvent des forces de l'ordre. C'est là qu'il est effectivement mis en joue par un gendarme (plusieurs selon CheckNews de Libé).

C'est d'abord le conducteur qui est en infraction de refus d'obtempérer. Je ne vois donc pas pourquoi cette polémique, puisque dans ce contexte et étant donné son comportement, il pouvait être considéré comme dangereux. Il a certes été visé mais personne ne lui a tiré dessus. Il n'a même pas été interpellé malgré qu'il soit en faute..

Portrait de Monsieur Zerotrois
12/mai/2019 - 15h23
COLIN33 a écrit :

Quand les jugements à l'encontre des policiers et gendarmes vont ils être divulgués ???

mdr

Portrait de hummerH2
12/mai/2019 - 14h55
Pingdong a écrit :

Alors la video n est pas complète,déjà il manque le début on ne sait pas pourquoi les crs invectivent l automobiliste ensuite ils partent après coupure du film et gros plan sur les forces de l ordre dont un membre braque une arme sur qui sur quoi on n en sait rien,sur la voiture?sur une autre vidéo on voit la voiture à l arrêt à une dizaine de mètres.

 

+1000 !!!

Bien fortiche celui qui arrive à se faire une opinion nette et tranchée à partir de cette video....coupée...montée....

 

Perso, je suis bien incapable d'en tirer la moindre conclusion !

Portrait de Pingdong
12/mai/2019 - 14h42

Alors la video n est pas complète,déjà il manque le début on ne sait pas pourquoi les crs invectivent l automobiliste ensuite ils partent après coupure du film et gros plan sur les forces de l ordre dont un membre braque une arme sur qui sur quoi on n en sait rien,sur la voiture?sur une autre vidéo on voit la voiture à l arrêt à une dizaine de mètres.

 

Portrait de Harriet
12/mai/2019 - 13h59
makila a écrit :

Drôle d'interprétation ! Perso, je vois pas un automobiliste foncer sur des policiers surtout à ce moment-là. Mais juste un véhicule, avec un jeune conducteur, et a priori, des enfants à bord, pris entre manifestants et policiers et qui doit juste avoir envie d'être ailleurs à ce moment-là. En tout cas, avec toutes ces enquêtes ouvertes, il y en a qui vont avoir du boulot à moins que le tampon classé sans suite ne facilite les choses ! :smiley 

Très juste ....

De plus, on constate qu'un CRS ( collègue de celui qui a dégainé) fait un geste qui lui intime l'"ordre" de ranger son flingue ...

Il faut cesser de considérer les forces de l'ordre comme une entité irréprochable ... Comme dans toutes professions , certains perdent leurs nerfs , sont dépassés ... certes , c'est humain mais ça ne mérite pas pour autant ... un blanc seing !  smiley

Portrait de Ledoc
12/mai/2019 - 13h06
axisca1 a écrit :

Ces putains de flic se sentent couvert  par Castamerde 

ils ont franchis un nouveau stade dans la violence policière 

Ta vraiment rien dans le cerveau mon pauvre 

Portrait de Mr Nobody
12/mai/2019 - 12h57
arcawen a écrit :

Bravo à notre champion du jours, un jours, tu seras bien content que ces "putains" de flics soient la pour te sauver les miches, mais en attendant, continue de faire le kéké derrière ton clavier.

+ 1000

Portrait de Monsieur Zerotrois
12/mai/2019 - 12h48

je crois qu'il faut que la police en vienne à faire des executions sommaires pour que certains ouvrent les yeux mais meme la ils tiendront des discours du genre "ils avaient qu'à pas manifester" aujourd'hui la raison de l'aveuglement est la bêtise demain ce sera la lacheté

Portrait de Monsieur Zerotrois
12/mai/2019 - 12h48

je crois qu'il faut que la police en vienne à faire des executions sommaires pour que certains ouvrent les yeux mais meme la ils tiendront des discours du genre "ils avaient qu'à pas manifester" aujourd'hui la raison de l'aveuglement est la bêtise demain ce sera la lacheté

Portrait de arcawen
12/mai/2019 - 11h50
axisca1 a écrit :

Ces putains de flic se sentent couvert  par Castamerde 

ils ont franchis un nouveau stade dans la violence policière 

Bravo à notre champion du jours, un jours, tu seras bien content que ces "putains" de flics soient la pour te sauver les miches, mais en attendant, continue de faire le kéké derrière ton clavier.