10/05 15:01

Alex Taylor ironise sur les médias français qui en font "des tonnes" sur le Royal Baby: "Ils font passer les Britanniques pour des gagas!" - VIDEO

Ce matin, Alex Taylor était l'invité de Jean-Marc Morandini dans "Morandini Live" sur CNews et Non Stop People. Le journaliste britannique a décrypté la folie des médias autour de la naissance du royal baby, Archie, le premier fils du prince Harry et de son épouse, Meghan Markle.

Sur le plateau, il a ironisé sur les médias français qui en font "des tonnes" sur le sujet. "Ca fait 35 ans que je fais des émissions sur l'Europe. Sur les élections européennes, personne ne m'appelle. Mais, dès lors qu'il y a la moindre dépêche [sur la famille royale] mon répondeur est inondé de messages des médias français", a-t-il confié en précisant "{qu']en France on en fait plus".

"Ce qui me gêne c’est de faire passer les Britanniques pour des gagas de ce bébé royal. C’est une image fausse", a continué Alex Taylor. Jeanmarcmorandini.com vous propose de découvrir l'extrait (voir vidéo ci-dessus).

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Lilou.St.Bo
14/mai/2019 - 07h48

Mais les Britanniques sont des gagas ! 

Portrait de bichon33
10/mai/2019 - 16h39
Sergent tirailleur Highway a écrit :

Oh non il y a une différence importante, pas pour les courtisans mais pour les présidents. En effet quand on a un roi, on n'a pas de retraite à lui donner, il a une cassette privée.

Que nous avec la république, on doit se coltiner 5 et bientôt 6 retraites de présidents incompétents ;) 

Donc la république coute plus cher que la royauté ...

smiley

CQFD !

Portrait de bichon33
10/mai/2019 - 16h10
Sergent tirailleur Highway a écrit :

Franco-britannique, il a aussi la nationalité française.

Et il a totalement raison. Il faut dire que depuis qu'on a guillotiné ou viré les notre, ça nous manque.

C'est pour cette raison que l'on élit maintenant des roitelets,plus royaux que les rois ,à défaut d'être royalistes..Les ors de la république n'ont rien à envier à ceux des royaumes voisins..A part le carrosse remplacé par la limousine. Les courtisans sont les mêmes et les gueux toujours autant "considérés".