03/05/2019 15:01

EXCLU - La députée En Marche Claire O'Petit raconte les attaques de sa permanence et de sa voiture prise pour cible dimanche dernier - VIDEO

La permanence de Claire O'Petit, députée LREM de l'Eure, a été une nouvelle fois vandalisée à Vernon (Eure), cinq mois après des dégradations à coup de masse.

«Les faits ont eu lieu entre hier en fin de soirée et aujourd'hui au petit matin. Trois impacts, liés à des jets de pierres, ont été relevés sur les vitres de la permanence. L'une d'entre elles est sortie de son logement et s'est enfoncée vers l'intérieur où une pierre a également été découverte», a indiqué à l'AFP le commandant Joël Bachelet, chef du commissariat de Vernon. «Une enquête a été ouverte pour dégradation volontaire», a poursuivi le policier.

Invitée ce vendredi matin sur le plateau de "Morandini Live" en direct sur CNews et Non Stop People, Claire O'Petit a confié en exclusivité: "Ma permanence a une nouvelle fois été cassée, j’ai pourtant des vitre blindées. Selon les premiers éléments de la police, il s'agit de pavés. Il y a des trous énormes!"
Et de dénoncer "la brutalité, la méchanceté" de cet acte qui a été commis avec une "telle rage, c’est incroyable!".

Claire O'Petit a également évoqué un autre incident survenu dimanche, lorsque sa voiture a été prise pour cible: "C'est plus anonyme on va dire. Nous nous sommes arrêtés pour manger sur une aire d'autoroute. Il y avait mon macaron, ils savaient donc très bien que c'était une voiture de député, et quand je suis revenue, ma voiture était toute esquintée partout, rayée etc... 

A la question de savoir si elle a peur aujourd'hui, Claire O'Petit a indiqué que "non, je ne peux pas dire que j'ai peur. Mais j'ai eu peur la première fois, car il y avait des menaces contre moi et ma famille.".

"On m'avait remonté que les gilets jaunes qui étaient sur un rond-point s'étaient tous mis d'accord que s'ils me croisaient dans la nuit, me voyaient avec ma voiture, il fallait rentrer dans mas voiture à l'arrière et me mettre dans le fossé. Je dois dire que quand je rentrais chez moi, j'étais seule à ce moment là, s'il y avait une voiture derrière qui me suivait, même normalement, ça me faisait tout drôle. "

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de maroille chaud
3/mai/2019 - 20h21

faut dire qu'elle aime la provoc cette dame, faudrait qu'elle se calme un petit peu, il y a toujours des moyens de canaliser son agressivité smiley

Portrait de legaulois2009
3/mai/2019 - 18h11

La violence n'es pas une solution, mais a force de prendre les gens pour des c.. et a force de leurs mentir, voila se qui arrive.

 

Portrait de Jilou1994
3/mai/2019 - 17h49

Tu penses que certains qui ne se maîtrisent pas trop sont ultra-vénères qu'on les prennent pour des truffes pendant que d'autres se gavent sur leur dos, ça va empirer c'est certain...