29/03/2019 10:30

Grand débat: Face à des enfants, Emmanuel Macron pointe du doigt les casseurs: "Ce sont les gilets jaunes que je n'aime pas ! "

Les casseurs, "ce sont les gilets jaunes que je n'aime pas". Face à des enfants, Emmanuel Macron a longuement évoqué la crise des "gilets jaunes" lors d'un débat pas comme les autres en Maine-et-Loire, assurant avoir "compris le message" de ceux qui "ne sont pas violents".

Il a fallu attendre la fin des échanges pour que ce sujet brûlant soit évoqué par la cinquantaine d'écoliers et collégiens, invités à échanger avec le président dans une salle municipale de Beaupréau-en-Mauges, ville de 23.000 habitants entre Angers et Nantes.

Mais une fois posé sur la table, il a donné lieu à plusieurs questions et des réponses détaillées du chef de l'Etat, venu écouter les plus petits à l'approche de la fin d'un grand débat qui a attiré surtout des seniors.

Emmanuel Macron, avec des mots simples, a souvent joué au maître d'école, testant les connaissances des enfants. C'est Cassandre, élève de 5ème, qui s'est lancée en premier en demandant: "Que pensez-vous des gilets jaunes?"

"La vraie question, c'est qui sont les gilets jaunes", a répliqué le chef de l'Etat avant de se lancer dans un long monologue. "Au début, les gens qui ont mis des gilets jaunes c'étaient plutôt des gens qui disaient: on travaille, on n'arrive plus à s'en sortir".

"J'ai bien compris le message" et "j'ai envie de répondre" à ceux qui "ne sont pas violents", a-t-il ajouté, souhaitant que les manifestations se terminent le plus vite possible.

"Mais d'autres ont mis un gilet jaune pour tout casser. Je ne suis pas du tout d'accord avec eux, ce sont les gilets jaunes que je n'aime pas". "Ce sont des casseurs, il faut que les gens les soutiennent de moins en moins", a-t-il poursuivi.

"Il faut être intraitable. Car si on ne l'est pas comment peut-on expliquer aux enfants sur c'est mal de frapper, d'insulter ?"

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de philipped37
2/avril/2019 - 20h58

à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. Quand ils seront en âge de voter, ils auront compris beaucoup de choses et de toute façon, tu ne seras plus là depuis longtemps, mon vieux macron. Tu perds ton temps puisqu'ils ne sont pas encore en âge de voter. (oui je dis bien vieux car, outre ton incompétence, tu es en retard d'une guerre)

Portrait de nantes63
29/mars/2019 - 10h47

Mentir devant des enfants ça choque personne !!!

Les Gilets Jaunes ne sont pas les casseurs!