29/03 11:20

L'étudiant condamné à cinq mois avec sursis pour avoir harcelé la journaliste d'Europe 1 Nadia Daam sur internet décide de faire appel

Un étudiant, condamné en première instance à cinq mois de prison avec sursis et 2.500 euros pour préjudice moral pour avoir harcelé la journaliste Nadia Daam sur internet, a décidé de faire appel, a-t-on appris auprès de son avocat. "J'ai fait appel des dispositions pénales et civiles", a déclaré à l'AFP Me Frédéric Birrien, soulignant que, dans ce dossier, "on est plus sur une logique de fantasmes" qu'autre chose.

L'avocat de l'étudiant en philosophie âgé de 27 ans, qui avait menacé la journaliste et sa fille dans un long message posté sur un forum du site jeuxvideo.com, a également mis en avant "l'irrecevabilité de la demande de partie civile" de Mme Daam, agissant au nom de sa fille. "Elle aurait dû se constituer partie civile en sa qualité de représentante légale de sa fille", a-t-il fait valoir. Jugé pour "menace de crime contre les personnes matérialisée par écrit, image ou autre objet", le jeune homme avait été relaxé pour menace de mort mais déclaré coupable de menace de crime (viol) envers la fille de la victime. Par son message aux termes grossiers et orduriers, parmi lesquels "j'aimerais baiser son cadavre pendant que son mec regarde", l'étudiant au casier vierge avait réagi à une chronique radio de la journaliste qui lui avait déplu.

Dans sa chronique, cette dernière avait critiqué une virulente campagne menée sur le forum Blabla 18/25 à l'encontre de deux militants féministes, obligeant ces derniers à désactiver la ligne téléphonique "anti-relou" qu'ils avaient créée pour décourager les auteurs de harcèlement. La journaliste, qui a abandonné sa chronique radio, avait expliqué à la barre le calvaire subi après ce "raid numérique" qui l'a contrainte à déménager ou encore à changer sa fille de collège. Lors du procès à Rennes, le 20 mars dernier, le parquet avait requis six mois de prison avec sursis et 7.500 euros d'amende.

Ailleurs sur le web

Vos réactions