24/03/2019 17:38

Lunéville : Le conducteur qui avait pris la fuite après avoir écrasé hier un petit garçon de deux ans et demi arrêté - Il était au téléphone au moment de l'accident

Mise à jour 17h34:

Le conducteur qui avait pris la fuite après avoir écrasé samedi un petit garçon de deux ans et demi, décédé à Lunéville en Meurthe-et-Moselle, a été arrêté et était au téléphone au moment de l'accident, a indiqué dimanche le procureur de la République de Nancy.

"Il apparaît que le conducteur mis en cause était au téléphone au moment des faits", a détaillé François Pérain, le procureur de la République de Nancy. L'homme, né en 1970 et inconnu de la justice, a été identifié grâce à la vidéo-surveillance de la ville et à des témoignages.

Placé en garde en vue, il a reconnu être au volant de cette camionnette, "un véhicule de son employeur" qu'il conduisait "à des fins personnelles" sans autorisation.

"Il précise avoir effectivement senti un choc et reconnaît qu'il aurait dû s'arrêter d'autant qu'il a vu une femme faire des gestes en sa direction", mais "il n'a pas de souvenirs précis sur le fait qu'il était en train de téléphoner au moment de l'accident", a expliqué le procureur de la République de Nancy. Il devrait être présenté lundi au parquet en vue de l'ouverture d'une information judiciaire.

.....

Un petit garçon de deux ans et demi est décédé à Lunéville selon les informations de France Bleu. Il a été écrasé par une camionnette rue d'Alsace. L'automobiliste est toujours en fuite ce samedi en fin de journée indique le parquet de Nancy.

L'enfant, victime d'un arrêt cardiaque à l'arrivée des secours, n'a pas pu être sauvé.

L'automobiliste en fuite Le jeune garçon était gardé par sa grand-mère au moment des faits indique le parquet de Nancy. Il a échappé à sa vigilance alors qu'elle était chez le coiffeur, et que la porte s'ouvrait.

Une fois dehors, l'enfant est tombé entre deux véhicules.

Une camionnette blanche lui aurait roulé dessus et aurait pris la fuite en accélérant indique toujours le parquet.

Une enquête a été ouverte, menée par la police de Lunéville et la police judiciaire.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de misterious56
25/mars/2019 - 12h19

c'est dingue le nombre d'enfants qui meurent par manque de surveillance des grands parents...

Portrait de nina83
25/mars/2019 - 08h40

Pauvre gosse, la vie de toute une famille détruite en quelques secondes...

Portrait de Bruce Lee
25/mars/2019 - 08h24
Yoko69 a écrit :

Bonjour,

En français, ça veut dire quoi ?

C'est du chinois !smiley

Portrait de Man73
25/mars/2019 - 08h23 - depuis l'application mobile

grosses pensées a la famille du petit .

Portrait de Jacques J.
24/mars/2019 - 21h03
VraiSimplet a écrit :

Effet pervers de certaine lois: le risque est tellement grand de s’arrêter qu'on "tente sa chance" en fuyant !

N'en déplaise a ceux qui ne "pensent" qu'avec leur cœur.

Les tueurs en série aussi sont obligés de se cacher à cause de la sévérité des lois, vous inversez les choses... Et d'ailleurs je ne comprends pas pourquoi vous parlez de sévérité des lois alors que les condamnations sont toujours très légères pour ce type de situations. Ce chauffard téléphone au volant, dans une camionnette qu'il n'avait pas le droit d'utiliser, et en plus fait un délit de fuite, c'est inexcusable et j'espère qu'il sera mis hors d'état de nuire le plus longtemps possible !

Portrait de aeronautica
24/mars/2019 - 20h17
C'ptain What' a écrit :

Taratata!  Aussi ignoble et difficile la notion d'accepter la mort d'un enfant il est aussi celle de condamner sans savoir. Les Tribunaux sont fait pour ça. 

+1000 !!!

Ces "petits procureurs" qui osent affirmer des choses en ne connaissant rien au dossier sont insupportables !

Portrait de Yoko69
24/mars/2019 - 20h07
C'ptain What' a écrit :

Taratata!  Aussi ignoble et difficile la notion d'accepter la mort d'un enfant il est aussi celle de condamner sans savoir. Les Tribunaux sont fait pour ça. 

Bonjour,

En français, ça veut dire quoi ?

Portrait de mubarth
24/mars/2019 - 18h44
Dex a écrit :

Sans parler de l'acte du chauffard, on peut quand même se poser des questions. T'as la charge d'un gamin de 2 ans. Tu vas chez le coiffeur avec lui sachant que tu pourras pas le surveiller? Encore une fois, y en a qui cherchent vraiment !

si on ne peut plus allez chez le coiffeur avec un enfant !!!!!!!!!!! c'est la faute du chauffard point barre

 

Portrait de sylviane69
24/mars/2019 - 08h40

Quelle horreur. Je plains la mamie qui va s'en vouloir à vie ... Condoléances à toute la famille