24/03 15:30

La nouvelle fiction réalisée par Josée Dayan, "Quand sort la recluse", sera diffusée à partir du mercredi 10 avril à 21h00 sur France 2

La nouvelle fiction de France 2 réalisée par Josée Dayan, "Quand sort la relcuse",  sera diffusée les mercredis 10 et 17 Avril à partir de 21 heures. Jean-Hugues Anglade (Jean-Baptiste Adamsberg / Raphaël Adamsberg), Jacques Spiesser (Danglard) et Sylvie Testud (lieutenant Froissy) notamment, incarneront les héros principaux de cette adaptation en deux parties de 90 minutes du roman de Fred Vargas, paru aux Éditions Flammarion. 

Résumé: Trois vieillards sont morts à quelques mois d'intervalle, après une piqûre d'araignée, la loxosceles rufescens. Le petit monde des arachnophiles s'affole : la bestiole aurait-elle muté après avoir ingéré trop de pesticides ? L'hypothèse d'Adamsberg est évidemment plus prosaïque : l'araignée ne cacherait-elle pas une série de meurtres ? Il ne lui en faut pas plus pour se lancer dans une enquête, au grand dam de Danglard, pas vraiment convaincue.

A noter que la musique originale est signée Benjamin Biolay.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Voltaire .
24/mars/2019 - 17h57

Phobiques abstenez- vous !!!! 

Portrait de bichon33
24/mars/2019 - 17h34
Llobrega a écrit :

J'aime bien vargas mais ce n'est pas son meilleur 

Je les ai tous et mon préféré c'est "Sous les vents de Neptune" . Il faut une sacrée imagination pour expliquer ce qui a motivé le parcours criminel du " juge". Je jouais autrefois au Mah-jong avec des potes ce qui explique peut être mon choix..smiley

Portrait de bichon33
24/mars/2019 - 15h45

Le roman,c'est du bon Fred Vargas même si on devine   un peu la fin.

Les adaptations de Dayan des autres romans de Vargas me font chaque fois sauter de mon fauteuil. Elle introduit ou transforme complètement certains personnages.Elle invente de nouvelles péripéties.Elle le fait même avec des classiques comme "le comte de Monte-Cristo"

Par contre ,Jean Hugues Anglade campe un bon Adamsberg.Bonne prestation également de Bourseiller et Corinne Masiero.