19/03/2019 07:46

JoeyStarr et Kool Shen ont annoncé hier soir la fin du groupe NTM après deux ultimes concerts en novembre à Paris: "La musique n'est plus le centre de ce qu'on fait"

JoeyStarr et Kool Shen ont annoncé hier soir la fin du groupe NTM, après deux ultimes concerts en novembre, à Paris:

«On ne s'était jamais justifiés en 1998 quand on a commencé nos propres projets artistiques, ni après les concerts des vingt ans en 2008 puis 2010. Car à l'époque ce n'était pas la fin de NTM. Ce qui nous conduit à l'acter à présent, c'est qu'il n'y aura pas de nouveau disque», a expliqué Kool Shen à l'AFP.

Il y a un an, lors de la reformation du groupe, une rumeur faisant état d'un cinquième album studio en préparation s'était répandu. En septembre, NTM avait effectivement signé son retour avec la sortie du titre «Sur le drapeau», en duo avec le rappeur Fianso. Mais ce single n'était finalement pas le prélude d'un nouveau opus. «NTM c'est un truc d'émulsion. Or on est pris, chacun de notre côté tout le temps. La musique n'est simplement plus le centre de ce qu'on fait», a indiqué JoeyStarr.

Les fans du groupe de légende auront encore quelques occasions de voir NTM sur scène.

Les deux rappeurs se produiront sur les scènes de plusieurs festivals : Solidays à Paris le 23 juin, Beauregard à Hérouville-Saint-Clair le 5 juillet, à la Rockhall de Luxembourg le 6 juillet, aux Eurockéennes à Belfort le 7 juillet, au Martigues Summer Festiv'halles le 2 août, à la Royal Arena Bienne à Orpond en Suisse le 16 août 16 août et au Festival du Roi Arthur à Bréal-sous-Montfort le 23 août. Des concerts sont ensuite annoncés en novembre à Mexico City, à Bogota et à Santiago (7, 8 et 10), puis à Bruxelles le 15 et Genève le 16.

L'aventure musicale de NTM a commencé en 1990, avant la sortie en 1991 de leur premier album «Authentik». Suivront «93... J'appuie sur la gâchette» en 1993 et «Paris sous les bombes» en 1995, sur lequel figure notamment «La Fièvre». En 1998, le groupe sort son dernier album studio «Suprême NTM». Avec ses tubes devenus mythiques «Ma Benz», «That's My People», «Seine-Saint-Denis Style», «Pose ton gun» ou encore «Laisse pas traîner ton fils», l'opus s'est écoulé à plus de 800.000 exemplaires.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Yoko69
19/mars/2019 - 11h34
Philomène a écrit :

Son correcteur est en panne depuis belle lurette smiley

Bonjour,

Ca c'est fait ! +100 000 !

Portrait de Yoko69
19/mars/2019 - 08h40
Philou.2 a écrit :

sui à cette annonce une marche blanche est prévue dans tous les banlieues parisiennes smiley

Bonjour,

Je sais que l'arabe est votre langue maternelle mais ce n'est plus une excuse. Il y a un correcteur d'orthographe sur votre ordinateur qui vous indique que votre phrase est incorrecte. Faites l'effort de la corriger.