28/02 15:01

Hijab: Regardez le débat houleux en direct ce matin dans "Morandini Live" entre une journaliste voilée et un membre du Rassemblement National - VIDEO

"Hijab, voile... Le débat toujours impossible en France?", telle était la question posée ce matin dans l'émission "Morandini Live" en direct sur CNews et Non Stop People. Pour débattre, Jean-Marc Morandini recevait Nadiya Lazzouni, journaliste, et Franck Allisio, Vice-Président du groupe Rassemblement National au Conseil régional de PACA.

En plateau, la discussion a d'abord reposé sur la polémique déclenchée par Décathlon qui a dans un premier temps voulu mettre en vente un hijab de running, avant de faire marche arrière. Mais rapidement, le débat s'est généralisé au port du voile, et le ton est parfois monté d'un cran entre les invités présents en plateau.

Jeanmarcmorandini.com vous propose de voir ou revoir le débat.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de endimion34
2/mars/2019 - 19h03
Ilébolejako a écrit :

Etre français, c'est vivre dans un pays historiquement chrétien. Vous voyez un musulman du moyen orient contester qu'il vit sur une terre d'islam, vous? Et c'est précisément la religion catholique qui a façonné les valeurs de notre pays. Compte tenu des façons de vivre dans les pays où l'islam règne en maître (100% de dictatures), ça vous viendrait à l'idée de vous balader en string en pleine rue si vous étiez une femme ? Bien sur que non, questions de respect. Alors idem chez nous. Pas de discussion. Pas plus de croix gammées que de foulard islamique, refuser les symboles d'oppression est un devoir. Et vous avez raison, pas plus de barbe "façon islamique" que de kippa ou de moustache hitlérienne. Aaaaah, vous trouveriez ça normal, non, qu'on interdise la petite moustache façon Adolf, non ?! C'est ça, l'esprit gauchiste de merde, c'est nier les faits, ne jamais tenir compte de l'histoire et tout niveler par le bas. Les gens qui vivent dans ce pays n'ont plus le moindre respect de rien depuis l'avènement de la gauche en 1981 et l'envahissement de la France par les vagues immigrées successives. Vous faites partie de ces idiots utiles de l'islamisme, tous ces abrutis qui beuglent des droits de l'homme qu'ils n'ont jamais lus et sans avoir compris qu'ils sont assortis de devoirs absolus.

je suis français et je ne me reconnais pas du tout dans votre façon de décrire la france

je suis athée et fier de ne pas croire en dieu

et ça me tape sur les nerfs quand les religieux mettent leurs nez là où ils n'ont pas à le mettre

la france est un pays LAIQUE, et non catholique

tu es libre de croire en qui tu veux mais tu n'as pas à imposer tes croyances aux autres

je vis entre la france et le maroc, et on ne m'a jamais imposé de porter une quelconque tenue là bas, alors pourquoi nous ici on n'aurait pas la même forme de respect

vos propos sont puants de racismes

Portrait de The dream
1/mars/2019 - 10h48

La solution apparaît pourtant simple : il faut respecter et suivre sans dérogation les us et coutumes du pays dans lequel on se rend ou dans lequel on habite. Lorsque les chrétiens se rendent dans les pays du maghreb ou du moyen-orient, ils respectent sans rechigner les règles en vigueur, alors pourquoi l'inverse ne serait pas possible. En France on tolère qu'une femme puisse venir librement débattre à la télévision sur le Hijab en étant voilée, alors qu'une femme qui se baladerait avec une jupe un peu courte en Arabie Saoudite serait sûrement rapidement interpelée et incarcérée voire ensuite lapidée. Il n'y a aucune raison que la France soit le pays de toutes les tolérances alors que cela n'est pas le cas ailleurs.

Portrait de carino
1/mars/2019 - 08h57
djbaxter a écrit :

Le problème fondamental c'est qu'ils utilisent nos lois, nos valeurs, notre Constitution comme un cheval de Troie pour distiller leurs conceptions, imposer leurs coutumes, et bientôt leur finance islamique, leur éducation coranique, leur parti politique radical. Ils ont déjà réussi à multiplier par 200 les mosquées en 40 ans, les prénoms venus de là-bas sont à 40% des naissances dans certains départements, les nouveaux commerces de proximité du 93 sont islamo-compatibles ou sinon ils ne trouvent pas de clientèle. Et on voit bien d'ailleurs que jusqu'à la moitié du débat, ils ont tous les deux raison sauf si on ne réfléchit pas sur le long terme et la vision de notre nation. Et à long terme, on le voit déjà aujourd'hui, il ne s'agit pas seulement de les laisser profiter de leurs droits individuels, puisqu'ils modifient et gênent la vie publique : mariages communautaires et incivilités routières, éducation et menus à la cantine, services publics de santé et relations entre médecins et patients homme/femme, tenues vestimentaires spécifiques pour le sport / la plage / les enfants etc.. Pleins de domaines devraient se voir modifiés pour s'adapter à eux, eh non, les Français sont encore majoritairement contre.

vous avez raison mais c'est aussi aux europeens d'affirmer ce qu'ils veulent le plus pour eux .... vu qu'on est muselé à différents niveaux, et bien leurs revendications sont entendues et les notre pas .  On le voit avec le referendum d'initiatives citoyennes ..... faudra faire combien d'acte avant d'etre entendu ???? le referendum fait partie du renouveau democratique europeen .... exemple de revendication .... il faut voir ce qui se passe avec la nouvelle generation et exiger des changements sur ce qui a touché des vrais francais ..... exemples plus de droit pour les travailleurs de souffler et beneficier d'un petit revenu universel en travaillant ( ou 1 mois paye 100 % en plus pour 10 années de travail ) ou encore augmenter reellement fortement la prime d'activité .... imposer les formations aux demanderus d'emploi comme aux travailleurs avec compensation     il faut aussi  donner plus aux familles mono parentales et aux isolés .... donner des cheques pour nos anciens en maison de repos .... bref de l'argent pour des cas qui n'interessent pas forcement ces familles qui vivent très soudées .... le vrai soucis est que des accomeodements favorables sont bcp plus facile à mettre en application qu'une politique pro citoyenne 

Portrait de carino
1/mars/2019 - 08h46

à 9 min 30 elle dit je suis francaise ..... ce qui est assez etrange vu qu'elle a fait le choix de porter le foulard .... Pourquoi veut elle rester francaise alors qu'elle pense que le port du voile la rapproche de son contact avec Dieu   pourquoi n'est elle pas cohérente à 100 % en faisant le choix de redevenir maghrébine ? Pays qui reconnait officiellement sa religion .... Si on rencontre une femme comme elle dans la rue sans signe ostentatoire , on pourrait dire qu'elle est espagnole ou italienne ... Est ce que le foulard ou le voile ne seraient pas simplement un alibi pour justifer une soit disant discrimination ? J'en suis super convaincu .... D'ailleurs jepeux vous dire que lorsqu'un italien espagnol ou portuguais affirme avoir ete discriminé , celles ci grondent et dire que ce n'est pas vrai ou pas autant qu'elles ne le subissent ..... la verité est qu'elles veulent plus d'avantages que d'autres .... si dansleurs sociétés il y a 10 maghrebines et une europeen du sud , on ne les entend jamais crier au scandale .... 

Portrait de djbaxter
1/mars/2019 - 01h25

Le problème fondamental c'est qu'ils utilisent nos lois, nos valeurs, notre Constitution comme un cheval de Troie pour distiller leurs conceptions, imposer leurs coutumes, et bientôt leur finance islamique, leur éducation coranique, leur parti politique radical. Ils ont déjà réussi à multiplier par 200 les mosquées en 40 ans, les prénoms venus de là-bas sont à 40% des naissances dans certains départements, les nouveaux commerces de proximité du 93 sont islamo-compatibles ou sinon ils ne trouvent pas de clientèle. Et on voit bien d'ailleurs que jusqu'à la moitié du débat, ils ont tous les deux raison sauf si on ne réfléchit pas sur le long terme et la vision de notre nation. Et à long terme, on le voit déjà aujourd'hui, il ne s'agit pas seulement de les laisser profiter de leurs droits individuels, puisqu'ils modifient et gênent la vie publique : mariages communautaires et incivilités routières, éducation et menus à la cantine, services publics de santé et relations entre médecins et patients homme/femme, tenues vestimentaires spécifiques pour le sport / la plage / les enfants etc.. Pleins de domaines devraient se voir modifiés pour s'adapter à eux, eh non, les Français sont encore majoritairement contre.

Portrait de seb2746
28/février/2019 - 20h47
Alala 1er a écrit :

Il n'y a pas à "débattre", il faut interdire tout court cet attribut politique et prosélyte. C'est soit la France, soit l'islam.

Donc pour vous être Français c'est être Chrétien OBLIGATOIREMENT ?... quelle conception spéciale de la France, pays justement des droits de tout homme (et donc femme).

Demain si on vois une femme dans la rue avec un foulard Hermès à 300 euros, il faut l'interdire. une casquette ou autre idem. Puis les habits noirs aussi, interdit car on voit que ça en Syrie avec les islamistes. Pas de marque car ça fait luxe donc c'est pas "GJ" non plus. Et oublions pas les kippa en pleine rue dans pas mal de quartier, illégale car signe religieux, idem la barbe et les papillotes car signe distinctif.

Donc la liberté n'existe plus, tous pareil.

Y'a quand même une marge entre elle et son fouloir "à la con" et le niqab.