11/01/2019 15:08

Gilets Jaunes: "La police n'a pas besoin de cagnotte", affirme Éric Morvan, le directeur général de la police nationale

Le patron de la police nationale a estimé vendredi qu'elle n'avait pas "besoin de cagnotte" comme celle lancée par Renaud Muselier en faveur des forces de l'ordre blessés lors de manifestations de "gilets jaunes" et qui a dépassé le million d'euros.

"La police nationale n'a pas besoin de cagnotte", a déclaré le directeur général de la police nationale (DGPN), Éric Morvan sur France Inter.

"Cette fracture (...) qui se manifeste à coups de cagnottes peut à certains égards friser l'indécence. S'il y a de la générosité dans ce pays, manifestons-là à la recherche médicale ou à l'enfance en danger mais les policiers n'ont pas besoin de cagnotte", a expliqué M. Morvan.

Plusieurs cagnottes ont été lancées sur des plateformes numériques de collecte de fonds en faveur des forces de l'ordre en réaction à celle créée en soutien à l'ex-boxeur Christophe Dettinger, soupçonné d'avoir agressé deux gendarmes à Paris samedi.

Celle lancée mardi, par M. Muselier, président LR de Provence-Alpes-Côte-d'Azur est celle qui a rencontré le plus de succès en récoltant plus d'un million d'euros qui seront redistribués à l'Amicale de la police nationale.

Le patron de la police a par ailleurs défendu l'action des forces de l'ordre accusées de violences par des "gilets jaunes" et une partie de l'opposition.

"On n'est pas en train de parler d'une bagarre d'écoliers. Il n'est pas normal que l'on puisse mettre sur un pied d'égalité des manifestants qui sont en fait des émeutiers quand on arrive à ce degré de violences, et des agents de la force publique qui ont pour mission le rétablissement de l'ordre", a affirmé le DGPN.

Il a précisé que l'inspection générale de la police nationale (IGPN) avait reçu près de 200 signalements sur sa plateforme permettant à des particuliers estimant avoir été victimes ou témoins de violences policières d'alerter la police des polices.

Depuis le début du mouvement des "gilets jaunes", elle est officiellement saisie de 67 dossiers par l'autorité judiciaire, selon une source policière. Elle a également fait l'objet d'une saisine administrative sur le cas du commandant de police filmé en train de frapper plusieurs personnes à Toulon.

Le total de 78 saisines judiciaires de l'IGPN évoqué par M. Morvan sur France Inter intégrait onze dossiers confiés à la "police des polices" dans le cadre du mouvement lycéen de décembre, a précisé la source policière.

"L'idée selon laquelle il y aurait une permissivité est totalement fausse", a assuré M. Morvan.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de waidy
12/janvier/2019 - 09h52 - depuis l'application mobile
Wouhpinaise a écrit :

Voilà qui va faire plaisir aux donateurs ! smiley Ceci-dit, il n'a pas tort quand il déclare que la générosité doit profiter à la recherche médicale ou aux enfants en danger (pour reprendre ses exemples) plus qu'à la police.

@Wouhpinaise je pense qu'il essaye surtout d'expliquer qu'ils n'ont pas besoin de mendicité mais que l'Etat leur donne les moyens avec l'argent que les français donnent déjà au travers de leurs impôts.

Portrait de Balek
11/janvier/2019 - 18h16

Ôtez moi d'un doute l'autre "grosstache" c'est juste le dernier des demeurés, ou un frustré trop vilain pour avoir tiré son coup ses 20 dernières années?...parce qu'hormis les commentaires digne de la puérilité d'un enfant de 10ans et les jubilations sur la cagnotte comme si les ronds rentraient dans sa poche...On sent le mec qui a grave le seum ; quand même...(t'iras chercher dans le dico de la banlieue ; bonhomme)  smiley

Portrait de Uranox
11/janvier/2019 - 16h26

oui facile à dire une fois que l'on sait que cette cagnotte est illégale et que son montant est un fake grossier 

Portrait de Harriet
11/janvier/2019 - 15h38
audi1975 a écrit :

Donc en fait ce connard qui est le chef de la Police, chie sur l'argent que d'honnêtes citoyens donnent! Et c'est le même mec qui va ensuite se plaindre pour le peu de moyens qu'il a ???!!!!! Ce mec est aussi bête que son patron le Roi Macron!

En même temps, ce que veulent les forces de l'ordre, ça n'est peut être pas qu'on leur fasse la charité ! 

Probablement , une meilleure reconnaissance, de la part de l'état,  de leur mission (hors période de crise ), des moyens, de la formation et bien d'autres choses qu'une "cagnotte" ne suffira pas à régler ...

Ils sont censés être des fonctionnaires ... pas des assistés !  smiley  

Portrait de Alexshe
11/janvier/2019 - 15h22

J'imagine la tête des pigeons qui ont donné en lisant ça... lol