08/01 07:24

Les policiers frappés par le boxeur Christophe Dettinger témoignent: "Il savait où il donnait des coups: la tête, le dos... C'était vraiment fait pour tuer" - Video

La scène s'est déroulée sur la passerelle Léopold-Sédar-Senghor qui enjambe la Seine, reliant le jardin des Tuileries au musée d'Orsay.

"On était en train de reculer pour se positionner, et on voit bien sur les vidéos  que c'est lui qui s'est avancé vers nous pour frapper. Il visait vraiment le visage pour nous mettre au sol, K.O. C'est surprenant. Nous, on n'avait aucune violence envers les manifestants. On ne veut pas blesser les gens pour rien".

"J'ai déjà fait des maintiens de l'ordre, mais jamais avec une telle violence en si peu de temps", assure cet agent des forces de l'ordre. "Quand on voit comme il est… c'est quelqu'un qui a envie d'en découdre, avec moi notamment. Je ne sais pas pourquoi", se confie sur France 2 un des policiers blessés.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de BILOU T
8/janvier/2019 - 17h50

risible, ce CRS a toutes ses protections, casque visière bouclier matraque protection des épaules du torse des bras, des jambes et une coquille et le type en face tape dans ses protections, cela inquiète tellement peu ses collègues qu'aucun ne bouge, il faut arrêter d'en faire des tonnes avec cette affaire.

Portrait de jeanseb54
8/janvier/2019 - 14h37 - depuis l'application mobile

Quel guignol et CRS , le boxeur à des gants rembourrés et frappe sur une armure , même à terre sa carapace l’a complètement protégé, encore un qui veut tiré au flanc

Portrait de 7440
8/janvier/2019 - 12h05
La République.c'est.moi a écrit :

Merci pour votre réponse mesurée. 

Je pense juste qu'il faut que nous retrouvions confiance envers les uns envers les autres. 

Tout le monde devient suspect. 

Le journaliste, le médecin, le prof, le vendeur de télé et bien sûr les élus.

Tout va mal depuis que certains remettent tout en cause sans discernement. 

Je reconnais que parfois c'est fondé. 

Politique véreux, prof pédophile, vendeur voyou, flic cowboy  etc... 

Mais ce ne sont que des minorités. 

On va tout foutre en l'air pour des minorités ? 

Et nous, sommes nous irréprochables ? 

 

Minorité, pas vraiment, car il y a ceux qui soutiennent les GJ n'en déplaise à certains, mais n'osent pas franchir le pas en endossant le GJ et ceux-là ne représentent certainement pas une minorité. Cela fait des années que cela couve et macron avec ses phrases irrespectueuses envers le peuple, ses réformes  à deux vitesses passées et futures, ses taxes injustifiées sur les carburants et autres, ainsi que le 80km/h à mis le feu a la poudre. Il est le seul responsable d'avoir créé de toute pièce les GJ et pour les raisons que j'ai exposé.

Portrait de th93100
8/janvier/2019 - 11h34

Bien sur qu'il savait ce qu'il faisait et qu'il en avait conscience !

Il savait qu'il frappait sans gants et avait donc un impact énorme, son entrainement fait qu'il a appris à frapper vite et fort dés qu'il voit une ouverture ! sa vidéo d'explication est un ramassis de mer... réalisé pour le faire paraitre 'innocent' et faire pleurer dans les chaumières !

Il avait, de part son entrainement au dessus de la moyenne, LA PLEINE CONSCIENCE du mal qu'il pouvait faire. Et sur cette base, il est impardonnable !

 

NB Faut il préciser qu'il frappait su des cibles qui avaient ordre de ne pas répliquer ?

Portrait de Philomène
8/janvier/2019 - 10h57
La République.c'est.moi a écrit :

Je ne vois pas ce qu'il y a de choquant là dedans. 

 

Bin ,mettez des lunettes ou bien changez le programme de votre cerveau !smiley

Portrait de 7440
8/janvier/2019 - 10h56
La République.c'est.moi a écrit :

Je ne vois pas ce qu'il y a de choquant là dedans. 

 

Si je comprends bien le raisonnement alors un flic/gendarme par ce que sous prétexte qu'il a une plaque et un flingue, a le droit de vie et de mort sur autrui, et autrui doit se laisser faire, sans broncher, ben voyons...

Ce n'est pas parce qu'on est président, ministre, député, sénateur, haut fonctionnaire, flic/gendarme qu'on a tous les droits. Si tel est le cas, alors il y a abus de pouvoir et en ce moment on peut dire qu'on est servi. Alors faut pas s'étonner que ceux qui en sont victimes répliquent..

Portrait de Butterbean..
8/janvier/2019 - 10h19

2 lopettes qui vont pleurer dans les jupes de maman !

Portrait de Térisa
8/janvier/2019 - 10h14

C'etait vraiment fait pour tuer.....

Là il exagère un peu le policier. Le mettre KO d'accord, le tuer non.

Portrait de 7440
8/janvier/2019 - 10h09
Nexus20 a écrit :

Les CRS , gendarmes et autres sont là car ils ont aussi choisi ce métier

Et ils ont dû certainement rater le cours sur la maîtrise de soi et surtout sur l'emploi des Flashballs and consorts.

Portrait de Nexus20
8/janvier/2019 - 10h06
Voltaire. a écrit :

frapper un représentant des forces de l’ordre dans l’exercice de ses fonctions ,est un délit grave qui doit être sévèrement puni . Les CRS , gendarmes et autres sont là sur ordres alors que les manifestants ont choisi d’y être . Je plains ceux qui sont blessés mais ils avaient le choix , eux , de ne pas se battre ...pour les mains , dont vous parlez, s’ils n’essayaient pas de balancer des grenades sur les flics , mais s’en allaient des endroits qui leurs sont interdits ils n’auraient rien ...  Vous opposez toujours le flic de Toulon , mais il y aura enquête de la redoutable et redoutée police des polices et il sera sanctionné à la hauteur de son acte . J’espère seulement que ce boxeur lui aussi sera jugé sévèrement, qu’on arrête de croire que se castagner avec des flics est un geste anodin ; et qu’il recevra la sanction qu’il mérite ...prison ferme + lourde  amende avec cette cagnotte inique confisquée et reversée soit en réparation des dégradions soit aux orphelins de la police ...

 

Les CRS , gendarmes et autres sont là car ils ont aussi choisi ce métier

Portrait de 7440
8/janvier/2019 - 10h05
onebob a écrit :

si vous pensez que le policier sera sanctionné autant que le boxeur j ai des doutes...dans 6 mois le policier retrouvera son job....le boxeur va prendre pour tous les autres...

Tu parles 6 mois, il restera en poste et n'aura qu'une simple mutation. L'IGPN me fait doucement rigoler en ce moment, car si elle faisait son job on n’assisterait pas à des exactions policières injustifiées.

Portrait de onebob
8/janvier/2019 - 09h57

si vous pensez que le policier sera sanctionné autant que le boxeur j ai des doutes...dans 6 mois le policier retrouvera son job....le boxeur va prendre pour tous les autres...

Portrait de 7440
8/janvier/2019 - 09h55
Nexus20 a écrit :

On fustige un homme qui tape sur un casque à poings nus, mais on se tait sur les yeux crevés et mains arrachées par les forces de l'ordre. Elle est belle la morale républicaine.

Ou d'un tir de flashball reçu en pleine tête par une jeune femme d'à peine 20 ans sur Biarritz qui devra subir une reconstruction faciale, l'intention n'était pas de tuer peut être....

Portrait de Nexus20
8/janvier/2019 - 08h49

On fustige un homme qui tape sur un casque à poings nus, mais on se tait sur les yeux crevés et mains arrachées par les forces de l'ordre. Elle est belle la morale républicaine.

Portrait de waidy
8/janvier/2019 - 08h33 - depuis l'application mobile

Voilà que maintenant ils se victimisent.
Changer de taff les bonhommes si ça vous fait mal au cul que vous n'ayez pas réussi à mater du citoyen.

Les plus vus