29/12 10:00

Le Conseil d'Etat ordonne la suspension des travaux du contournement de Beynac en Dordogne pour la plus grande joie de Stéphane Bern

Le Conseil d'Etat a ordonné  la suspension des travaux du contournement de Beynac, vaste projet de déviation routière qui fait polémique depuis des années en Dordogne entre défenseurs du patrimoine, dont Stéphane Bern, et des élus locaux.

Le dossier doit encore être examiné au fond par le tribunal administratif, à une date encore inconnue. Mais pour Me Jean-Philippe Maginot, avocat d’associations du collectif « Sauvons la vallée de la Dordogne », le projet semble « définitivement enterré […] Il est impensable que le tribunal administratif ne suive pas l’appréciation » du Conseil d'Etat.

Mais pour les défenseurs de l’environnement et du patrimoine, dont le photographe Yann Arthus-Bertrand et l’animateur Stéphane Bern, il va « défigurer à jamais la vallée de la Dordogne ». Ce dernier a salué vendredi « une belle victoire des défenseurs de l’environnement » et accusé Germinal Peiro de s’être comporté en « potentat qui a fait pression sur les élus locaux ».

« J’espère qu’on va détricoter tout ce massacre », a-t-il déclaré au sujet des travaux, qui ont continué entre la recommandation de suspension du rapporteur public le 20 décembre et l’arrêt du Conseil d'Etat. Le maire (SE) de Beynac, Alain Passerieux, qui émettait « de grosses réserves » sur le projet, regrette dorénavant « que l’argent public soit dilapidé». « Il va falloir rembourser les entreprises, remettre le site en état… », pointe l’élu.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Rogers 33
29/décembre/2018 - 14h10

Ça "défigure la vallée de la Dordogne"? Mais uniquement pour ceux qui survolent en hélico , les gueux , eux resteront coincés dans les bouchons en fumant des clopes dans leur diesel à l'arrêt.