28/12/2018 11:11

Une quarantaine de "gilets jaunes" a tenté d'investir le fort de Brégançon, persuadés de la présence d'Emmanuel Macron

Une quarantaine de "gilets jaunes" a tenté ce jeudi d'investir le fort de Brégançon, la résidence d'été des présidents de la République, rapporte Var Matin. Une information qui a été confirmée par le maire de Bormes-les-Mimosas dans le Var. Encadrés par la gendarmerie et la police municipale, ils ont été stoppés à l'entrée de la route départementale D42d, où une vingtaine de gendarmes leur a barré la route dans le calme, précisent nos confrères.

Quelques minutes plus tard, "les manifestants se sont divisés en plusieurs groupes pour atteindre le fort via la plage et les bois.", peut-on lire. Mais à une centaine de mètres de l'entrée du fort, ils ont une nouvelle fois été bloqués par les gendarmes via le camping et la plage. "Le signe, pour plusieurs manifestants, de la présence du Président Emmanuel Macron à Brégançon", ajoutent nos confrères. S'ils ont quitté les lieux vers 18 heures, les manifestants ont promis une suite à la mobilisation autour du fort de Brégançon.

 L'Elysée n'a pas communiqué sur le lieu de vacances d'Emmanuel Macron, mais selon l'édile, le fort est inoccupé.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de nina83
28/décembre/2018 - 16h13

Ils sont carrément obsédés !!!! ils feraient mieux de distribuer la nourriture qu'ils reçoivent de certains automobilistes chaque jour à des SDF, qui EUX sont vraiment pauvres mais n'empêchent pas les gens de circuler librement. Je crois qu'ils y a eu 10 décès depuis le début de leur mouvement mais jamais ils n'en parlent, ils font leur bbq et leurs cabanes le long des routes, ils sont complètement à la ramasse......

Portrait de tutur76
28/décembre/2018 - 16h10

Ce qui reste des GJ ne sont que des abrutis sans cervelle tenant un discours haineux proche des idées d'extrème droite dont certains ont quittés le gilet de la CGT pour enfiler le gilet jaune

Que les médias stop leurs reportages de rond point qui ne représente qu'une minorité de personnes en france 

Non les français ne sont plus tous GJ

La bonne idée de départ est devenue un bric à brac pour un cout de +/- 12 milliards

Portrait de interrogation
28/décembre/2018 - 11h42

Direct aux cachots ces fouteurs de m...