10/12/2018 10:01

Gilets jaunes: Des millions de vues pour la vidéo d'une altercation entre des gendarmes et un homme en fauteuil roulant qui tombe au sol provoque une vive émotion

C'est une séquence vue plusieurs millions de fois sur faceBook depuis quelques heures et qui a fait l'objet de dizaines de milliers de commentaires. On peut y voir une équipe de la gendarmerie mobile est arrivée le 9 décembre au péage de Bessan, dans l'Hérault, pour mettre fin au barrage érigé par des Gilets jaunes.

Sur la vidéo, un incident impliquant une personne en fauteuil roulant a eu lieu, décrit Hérault Tribune. Selon ce journal d'actualités locales, un des gendarmes aurait notamment renversé un handicapé qui ne voulait pas quitter les lieux lors d'un moment de tension dont la raison n'est pas vraiment visible sur la vidéo.

Selon les explications de la gendarmerie locales à BFM TV, l'homme sur le fauteuil caché en fait une matraque dans son dos, ce qu'ont découvert les gendarmes en voulant le bouger. C'est en voulant récupérer cette matraque que l'incident se serait produit, alors que, toujours selon les gendarmes, un des gilets jaunes, se serait saisi de la matraque.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Gérard Bouchard
10/décembre/2018 - 17h42

C'est des gros beauf !

Portrait de MACRON NEWS
10/décembre/2018 - 14h50

La honte de la France ! Ce ne sont plus des policiers, mais des chiens, de véritables racailles, pas mieux que certains casseurs ! Ces mecs doivent quitter la police ou être dénoncés. Les Français doivent savoir qui ils sont et où ils sont et pourquoi ils en sont arrivés à devenir de telles racailles!

Portrait de MACRON NEWS
10/décembre/2018 - 14h47
Vladimirlefox a écrit :
Les flics sont à bout et on peut les comprendre ..ils en ont ras le bol de se faire cracher à ma gueule

A chacun son métier ! Quand ils ont choisi de rentrer dans la police, ils en connaissaient les risques ! D'ailleurs quand tu es un bon à rien, tu n'as pas dix solutions, tu t'engages comme CRS. En revanche j'ai un profond respect pour les militaires et les gendarmes ! 

Portrait de L'abbé Rézina
10/décembre/2018 - 14h24
Zyx Wut a écrit :
@Citoyen86 Et si on te cassait les deux jambes... Cela me ferait tout autant éclater de rire !

Bien dit !

Portrait de seb2746
10/décembre/2018 - 13h33
nina83 a écrit :

C'est tout de suite mieux d'avoir l'histoire dans son ensemble, et pas juste un morceau de vidéo..... surtout qu'il avait une matraque ce pacifiste handicapé..... 

Il a une matraque de DEFENSE, comme beaucoup d'handicapé en fauteuil.Le nombre d'attaque sur eux est important en France (ah oui, on en parle pas à la TV... même si ça fait 20 ans que c'est dénoncé sur les sites traitant du handicap) car ce sont des cibles faciles, ils doivent vivres "normalement" et donc aller au distributeur par exemple, les courses, etc...Rien d'anormal de pouvoir se défendre un minimum et si il avait MENACE qqun, elle serait sortie et dans sa main, ce qui n'est pas DU TOUT le cas.

Portrait de Mite1
10/décembre/2018 - 13h02

Dommage qu.il n.y ait pas eu de vidéo pour la triste altercation que j’ai vu sur le parking d’une surface de sports à Morlaix. Une jeune femme avec des enfants dans sa voiture s’est fait sortir de la voiture tirée par le col et insultée par des gilets jaunes car elle avait commencé à entrer sur le parking.

Portrait de nina83
10/décembre/2018 - 11h40
stephanevalentino a écrit :
En fait elle n'a pas posté le début de la vidéo. Le gars les insultes pendant de longues minutes. Ensuite il refuse de s'éloigner. Quand la vidéo démarre (comme par hasard), il dit qu'il veut aller de l'autre côté pour "pisser". Les gendarmes, à bout, le déplace et le somme encore et encore de s'éloigner jusqu'à que le gendarme du départ revient et remarque une matraque télescopique qu'il essai de retirer. Un autre gilet jaune surpris du geste du gendarme le bouscule et l'altercation fait tomber le fauteuil roulant. Au vu de la tension, les gendarmes décident de ne pas relever l'handicapé et de laisser les gilets jaunes s'en occuper pour éviter d'autres mauvaises situations qui pourraient leur porter préjudice.

C'est tout de suite mieux d'avoir l'histoire dans son ensemble, et pas juste un morceau de vidéo..... surtout qu'il avait une matraque ce pacifiste handicapé..... 

Portrait de stephanevalentino
10/décembre/2018 - 11h08 - depuis l'application mobile

En fait elle n'a pas posté le début de la vidéo. Le gars les insultes
pendant de longues minutes. Ensuite il refuse de s'éloigner. Quand la
vidéo démarre (comme par hasard), il dit qu'il veut aller de l'autre
côté pour "pisser". Les gendarmes, à bout, le déplace et le somme encore
et encore de s'éloigner jusqu'à que le gendarme du départ revient et
remarque une matraque télescopique qu'il essai de retirer. Un autre
gilet jaune surpris du geste du gendarme le bouscule et l'altercation
fait tomber le fauteuil roulant. Au vu de la tension, les gendarmes
décident de ne pas relever l'handicapé et de laisser les gilets jaunes
s'en occuper pour éviter d'autres mauvaises situations qui pourraient
leur porter préjudice.

Portrait de stephanevalentino
10/décembre/2018 - 11h07 - depuis l'application mobile

En fait elle n'a pas posté le début de la vidéo. Le gars les insultes
pendant de longues minutes. Ensuite il refuse de s'éloigner. Quand la
vidéo démarre (comme par hasard), il dit qu'il veut aller de l'autre
côté pour "pisser". Les gendarmes, à bout, le déplace et le somme encore
et encore de s'éloigner jusqu'à que le gendarme du départ revient et
remarque une matraque télescopique qu'il essai de retirer. Un autre
gilet jaune surpris du geste du gendarme le bouscule et l'altercation
fait tomber le fauteuil roulant. Au vu de la tension, les gendarmes
décident de ne pas relever l'handicapé et de laisser les gilets jaunes
s'en occuper pour éviter d'autres mauvaises situations qui pourraient
leur porter préjudice.

Portrait de Angelussauron
10/décembre/2018 - 10h46

Si vraiment il a tenté de lui prendre sa matraque, il avait qu'à lui mettre les bracelets et l'embarquer. Là c'est dégueulasse de le foutre par terre comme ça.

Cela prouve que les forces de l'ordre sont à cran et que des bavures et tout genre vont avoir lieu (et même on déjà eu lieu comme le manifestant seul face à une vingtaines de crs qui se prends un flashball dans le ventre).

Je pense que dans les semaines à venir certains membres des forces de l'ordre vont être en arrêt maladie pour dépression.

Portrait de Kratus
10/décembre/2018 - 10h35

Mais qu'est ce qu'il vient faire là ??? On peut penser que le but n'était que de provoquer une réaction des fo afin de faire une vidéo..

Plus c'est énorme plus ça marche 

Portrait de Grock
10/décembre/2018 - 10h23
markolopo a écrit :

Le mec les insulte copieusement et se ballade, pardon roule, avec une matraque télescopique.

Donc, normal pour les GJ qui dénoncent des violences policières.

Sans blâââgues !