30/11/2018 15:55

Gilets jaunes: Le représentant qui n'a pas voulu poursuivre l'entretien avec Edouard Philippe à Matignon s'explique - Regardez

Alors que le Premier ministre Edouard Philippe recevait un représentant du large mouvement des Gilets Jaunes cet après-midi, un nouveau coup de théâtre a eu lieu.

Ce dernier avait demandé que l'entretien avec Edouard Philippe soit filmé. Mais, face au refus de cette condition, le représentant a préféré mettre un terme à l'entrevue avec le Premier ministre, comme il l'a déclaré à sa sortie de Matignon : "Le Premier ministre m'a fait part d'une chose qui est que, selon lui, le dialogue est ouvert, qu'il reste disponible pour ce dialogue et qu'il se tient à la disposition de l'ensemble des Français la semaine prochaine pour poursuivre ce dialogue. Selon moi, on ne pouvait pas attendre grand-chose aujourd'hui. La discussion se poursuit avec une autre personne, qui n'est pas moi. [...] Nous ne sommes pas entrés dans le vif du sujet, parce que je souhaitais que l'intégralité des Français puisse y assister. Je l'ai demandé, ça a été refusé. Pour ne trahir personne, je n'ai pas souhaité engager les discussions. Et j'invite tout le monde demain, à se rassembler de façon très raisonnable, que le mouvement aille au bout et que l'on obtienne ce que l'on souhaite."

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de soly
30/novembre/2018 - 20h39

Pas besoin de recevoir des Gilets Jaunes pour commencer à prendre les premières mesures : la baisse des taxes et notamment le gel de la hausse des taxes sur le carburant.

Ces guignols au gouvernement essayent de gagner du temps et de brouiller les pistes.

Le retour de manivelle va être rude pour tous ces politiques arrogants, incompétents et profiteurs.

Portrait de lomir
30/novembre/2018 - 18h57
Citoyen86 a écrit :

Quel gros naze !

facile ici de faire ce genre de remarque;on voit le niveau

Portrait de fdupont
30/novembre/2018 - 17h53 - depuis l'application mobile
Pierma a écrit :

Idée pour que tout le monde soutienne les gilets jaunes. Ce ne sont plus les ronds points qu’il faut bloquer, mais ce qui gênerait profondément nos institutions : Bloquer tous les centres de finances publiques (impôts), bloquer toutes les préfectures, bloquer toutes les entrées du ministère de l’économie et des finances, bloquer toutes les URSSAF, faire passer tous les péages en gratuit etc. On peut et on doit laisser les gens circuler, les entreprises vivres et les commerçants vendre. En revanche, si tous les accès des finances publiques etc sont bloqués avec personé dedans, aucune rentrée d’argent, et la, ça poserait un bon gros problème!

Au moins une personne qui a compris

Portrait de fdupont
30/novembre/2018 - 17h53 - depuis l'application mobile
Pierma a écrit :

Idée pour que tout le monde soutienne les gilets jaunes. Ce ne sont plus les ronds points qu’il faut bloquer, mais ce qui gênerait profondément nos institutions : Bloquer tous les centres de finances publiques (impôts), bloquer toutes les préfectures, bloquer toutes les entrées du ministère de l’économie et des finances, bloquer toutes les URSSAF, faire passer tous les péages en gratuit etc. On peut et on doit laisser les gens circuler, les entreprises vivres et les commerçants vendre. En revanche, si tous les accès des finances publiques etc sont bloqués avec personé dedans, aucune rentrée d’argent, et la, ça poserait un bon gros problème!

Au moins une personne qui a compris

Portrait de geneva
30/novembre/2018 - 16h50

On nage en plein délire... je suis inquiet pour la suite...