06/09 10:16

"Explosion des locations illégales" et "manque de logements": Un élu veut chasser Airbnb du centre touristique de Paris

"Explosion des locations illégales" et "manque de logements": l'élu parisien Ian Brossat a demandé aux législateurs d'interdire les locations d'appartements entiers via Airbnb dans quatre arrondissements touristiques du centre et la fin des résidences secondaires dans la capitale.

"Un logement sur quatre ne sert plus à loger des Parisiens", s'alarme auprès de l'AFP Ian Brossat, adjoint communiste au logement de la Ville de Paris et chef de file du PCF aux élections européennes.

Autre constat: en 2014, selon l'Insee, Paris comptait "environ 107.000 logements secondaires sur 1,1 million de logements à Paris", rappelle l'élu qui demande également aux législateurs d'"interdire l'achat de résidence secondaire à Paris".

"Est-ce qu'on veut que Paris soit une ville accessible aux classes moyennes ou une cour de récréation pour des milliardaires saoudiens ou américains ?", s'interroge-t-il.

En guerre depuis plusieurs années contre le géant américain, l'élu propose d'"interdire la location d'appartements entiers via Airbnb dans les quatre premiers arrondissements parisiens (Ier, IIe, IIIe et IVe)", situés à proximité des sites touristiques de Notre-Dame-de-Paris, du Louvre ou de l'Opéra.

Ses propositions, dévoilées jeudi par le journal Le Parisien et l'AFP, "n'engagent pas la maire de Paris Anne Hidalgo", qui a déjà fait voter des mesures restrictives pour les locations d'appartements à Paris (limitées à 120 jours par an et par logement, et l'obligation d'avoir un numéro d'enregistrement), a assuré l'élu, qui publie un roman sur la plateforme ("Airbnb la ville ubérisée").

Mais ces mesures supposent un changement législatif, qu'il espère voir adopter lors des débats sur la loi logement Elan, à l'automne.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de preshovich
6/septembre/2018 - 10h36

La législation française est tellement contraignante pour les propriétaires que ces derniers sont obligés de se surproteger au moment de la location. Que le gouvernement fasse déjà quelque chose à  ce niveau pr commencer.  

Petite parenthèse , entre la pub sur le site et les rechargements de page intempestif c'est plus possible jmm.com.

Les plus vus