25/06/2018 16:31

EXCLU - Après son coup de gueule dans "Morandini Live" contre la suppression de France Ô, Babette de Rozières va être reçue à l'Elysée !

 

 

Par Kévin Vatant

Il y a quelques jours, Babette de Rozières avait poussé un gros coup de gueule dans l'émission "Morandini Live" sur CNews et Non Stop People, contre la suppression annoncée de la chaîne France O.

Selon nos informations, la colère de l'animatrice a été entendue au plus haut niveau puisqu'elle va être reçue ... à l'Elysée !

Babette de Rozières, qui officie sur la chaîne France O depuis 2005, sera en effet reçue le 10 juillet prochain au palais de l'Elysée, grâce au directeur de cabinet du Président de la République Emmanuel Macron. La secrétaire générale de la mission de concertation de l'audiovisuel public sera également présente à cet entretien, avec Babette de Rozières, leader pour défendre la chaîne publique.

Dans l'émission de Jean-Marc Morandini, Babette de Rozières avait déclaré: "Pourquoi, ils veulent supprimer cette chaîne ? C'est la question que je me pose ! Historiquement, France O c'est le lien entre la métropole et les territoires d'outre mer. (...) On a envie de nous tuer ou quoi ? Je ne comprends pas. C'est le cordon ombilical entre la France et les territoires d'outre-mer".

Et d'ajouter : "Quand je regarde France O, je vois tout ce qui nous intéresse entre 1h du matin et 3h du matin. Pourquoi France O ne marche pas ? Parce qu'ils mettent des gens incompétents à la documentation et aux contenus. Il y en une personne qui est directrice des documentaires. Elle ne connait pas les ultramarins, elle ne connait pas les outre-mer. Comment elle peut faire des documentaires ? J'ai entendu qu'elle est absolument incroyable de beauté quand elle pose nue pour Playboy. Je crois qu'il faut qu'elle quitte France O si elle n'est pas capable de faire des documentaires qui tiennent la route. Là on vient de nommer quelqu'un qui est directeur des contenus qui ne connait rien de France O". 

"J'ai compris comment ça marche : tous les gens que l'on rejette sur les autres chaines, on les emmène à France O comme si c'était la voiture-balai. On n'est pas la voiture-balai. On est une chaine généraliste. (...) C'est une chaine de la diversité. On a un vivier de personnalités qui peuvent donner du contenu à France O. Il y a aucun ultramarin à la tête et à l’exécutif de France O".

Pour Babette de Rozières, "si on supprime France O, ça va être un symbole très fort, les gens ne comprendront pas". "France O ce sont des petits arrangements entre amis : c'est le mari, c'est l'amant qui arrive. Voilà comment on recrute à France O. Il y a un système France O qu'il faut détruire. Les ultramarins ont peur de parler et de perdre leur poste (...) Les gens qui prennent cette décision ont intérêt à bien réfléchir parce que les ultramarins ne veulent pas se faire avoir".

A la question de savoir si elle a peur d'avoir des sanctions suite à ce coup de gueule, Babette de Rozières avait répondu : "Sanction, je ne sais pas ce que c'est. Je suis quelqu'un de libre, je n'appartiens à aucun clan (...) Je suis une femme libre. Il faut changer la directrice des documentaires parce qu'elle est nulle !".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de bruno.13
25/juin/2018 - 17h44

Bravo, vous avez tout à fait raison de pousser ce coup de gueule. Les ultramarins méritent d'avoir leur chaine et les métropolitains pourraient découvrir une face de la France qu'ils ne connaissent pas. Il faudrait, comme vous le dites, mettre un grand coup de balai dans le système pour mettre aux postes de responsabilités dans gens capables. Hélas, le service public audiovisuel est tellement vérolé par des incapables que je crains que vous ne soyez pas entendue et que les ultramarins soient une fois de plus tenus dans le plus grand mépris par "l'intelligentsia" parisienne, sauf si le président de la République en décidait autrement et allait dans votre sens en recadrant la ministre responsable de ce qui s'annonce être un gâchis déplorable.