10/06/2018 14:31

Le géant Google s’est engagé à ce que ses travaux en matière d’intelligence artificielle ne servent pas à fabriquer des armes

Le géant Google s’est engagé à ce que ses travaux en matière d’intelligence artificielle (IA) ne servent pas à fabriquer des armes, sans pour autant renoncer à collaborer avec des gouvernements ou des militaires.

«Nous avons conscience qu’une technologie aussi puissante soulève aussi d’importantes questions à propos de son usage», a écrit le numéro un Sundar Pichai, en énumérant sur le blog du groupe une série de principes éthiques sur les usages de l’intelligence artificielle. Google fait face depuis plusieurs semaines à une fronde de nombreux employés, furieux de le voir travailler avec le Pentagone pour aider les drones à mieux distinguer les objets des humains grâce à l’intelligence artificielle, un projet baptisé «Maven».

Plus de 4.000 d’entre eux ont signé une pétition demandant à Sundar Pichai de rester en dehors du «commerce de la guerre» et de renoncer au contrat, évalué par la presse à environ 9 millions de dollars. Ils lui demandaient aussi «une politique claire disant que Google ou ses sous-traitants ne construiront jamais de technologie de guerre», contraire selon eux aux valeurs fondatrices de l’entreprise née il y vingt ans.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions