17/04/2018 09:48

Libération annonce que deux de ses journalistes ont été blessés à Notre-Dame-des-Landes par "un emploi disproportionné de la force par les gendarmes mobiles"

La société des journalistes et des personnels de Libération (SJPL) a dénoncé lundi "un emploi disproportionné de la force" par des gendarmes à Notre-Dame-des-Landes, déplorant que deux journalistes du quotidien aient été blessés.

"En moins d'une semaine, deux journalistes ont été blessés au cours d'opérations menées par les forces de l'ordre à Notre-Dame-des-Landes", rapporte la SJPL dans un communiqué.

Un journaliste a été touché "à l'arcade sourcillière, au cou et à la jambe par des éclats projetés par une grenade à effet de souffle", et un photographe "au pied par un projectile du même type", affirme-t-elle. La SJPL "dénonce un emploi disproportionné de la force par les gendarmes mobiles à Notre-Dame-Des-Landes, et un usage inapproprié d'armes suseptibles de blesser grièvement les habitants, les manifestants et les journalistes".

Plusieurs journalistes couvrant les incidents ont été blessés en marge de l'opération d'expulsion des occupants illégaux de la ZAD, qui mobilise 2.500 gendarmes et a commencé le lundi 9 avril. Plus d'une soixantaine de gendarmes ont été blessés en une semaine, a indiqué dimanche Emmanuel Macron

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de mestoutou
17/avril/2018 - 11h10

Il me semblait que la préfète "machine" avait certifiée avec force dès le deuxième jour que c'était quasiment plié !?!?

Portrait de Korveg
17/avril/2018 - 10h13

Il y a eu 40 gendarmes blessés par "un emploi disproportionné de la force" par les zadistes !

Portrait de atlantique07
17/avril/2018 - 08h30

Palme d'or de l'humour pour Libé   !

Portrait de breizhald
17/avril/2018 - 08h14

et le jet de cocktail molotov sur les gendarmes, ce n'est pas disproportionné ?