27/03/2018 09:45

BFMTV présente ses excuses après avoir annoncé par erreur que Radouane Lakdim avait été naturalisé français en 2015, un an après avoir été fiché S

Vendredi, quelques heures après les attaques terroristes de Carcassonne et Trèbes, BFM TV affirmait que l’assaillant Radouane Lakdim avait été naturalisé français en 2015, un an après avoir été fiché S. En réalité, l’assaillant a en fait obtenu sa naturalisation l’année de ses 12 ans, en 2004.

Contactée par l’AFP, Céline Pigalle, directrice de la rédaction de BFMTV, a reconnu une «erreur» de la chaîne et a ainsi présenté ses excuses «pour la confusion induite».

«Nous avons eu l’information selon laquelle Radouane Lakdim a eu une carte d’identité en 2015, c’était vraisemblablement un renouvellement. Malheureusement, cela a interprété à tort et traduit à l’antenne en ‘Il a été naturalisé en 2015’», a-t-elle expliqué. Et d'ajouter:  «J’ai vu les débats qui existaient sur Twitter [concernant l’information donnée par BFMTV, Ndlr.] mais il y a eu un loupé, je n’ai pas compris que ce malentendu venait de nous (...). On a réalisé seulement dimanche que cette infographie avait induit des gens en erreur, on aurait dû faire un correctif samedi matin, mais ça n’avait plus de sens de le faire dimanche soir, ça aurait été un élément de confusion», a encore justifié Céline Pigalle.

Né au Maroc le 11 avril 1992, Radouane Lakdim, abattu par les forces de l’ordre lors de l’assaut donné dans le supermarché où il s’était retranché, était suivi par les services de renseignements à partir de 2014 «en raison de ses liens avec la mouvance salafiste». Aucun «signe précurseur pouvant laisser présager un passage à l’acte terroriste» n’avait été décelé, selon François Molins, le procureur de la République de Paris. 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de octaviaroma
27/mars/2018 - 14h27 - depuis l'application mobile

BFM tv qui relaie des fake news ! Bravo aux pseudo journalistes de cette pseudo chaîne d'info qui, dans leur course au scandale, ne prennent même pas le temps de vérifier leurs sources ! Ceci alors que nous étions dans le temps du recueillement.

Portrait de abel1945
27/mars/2018 - 13h18

voilà bien longtemps que je ne regarde plus  BFMACRON  avec ses journalistes bouffons 

Portrait de piedsdansleplat
27/mars/2018 - 10h43

je ne regarde plus cette chaine qui nous présente que des exclusivités !  tout est pour BFMTV (on le sait y a le logo) quand aux Professeurs Marshall et Truchot, aux mains de marionnettes, ils me dégoutent ; tout comme la Comtesse de Malherbe qui coupe la parole à ses invités. 

Portrait de cbor33
27/mars/2018 - 10h19

Ils peuvent en présenter en longueur de journée des excuses, avec tous les mensonges qu'ils racontent pour faire le buzz, notamment sur les soit-disant" privilèges des cheminots (prime de charbon, nombre de jours de congés, salaires....). Néanmoins, ce qui est dit est dit, et même les plus plates excuses ne seront pas acceptées par les cheminots, et si un journaliste a un problème dans un train un jour il ne faudra pas qu'il se présente en tant que tel ... À bon entendeur....